Retrouvez-nous sur Facebook Twitter

ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’Alsace du 18/11/15 : L’ASPTTM n’en voulait pas

Tout en étant brillantes par moment, les Mulhousiennes ont enregistré un triste record de 40 fautes directes pour permettre au Cannet de se remettre sur les rails et de signer sa première victoire de la saison. L’ASPTTM quitte la Coupe de France par la petite porte.

Difficile d’imaginer que ce Cannet n’ait encore rien gagné. Avec une seule Française sur le parquet, Elisabeth Fedele (meilleure marqueuse du Cannet avec 25 points), et six solides recrues étrangères avec l’ex-star Debby Stam, l’attaquante de pointe ukrainienne Yevgeniya Nyukhalova, la Japonaise Sayaka Tsutsui au poste de libéro, la centrale italienne Marina Zambelli et la paire d’internationales dominicaines Jineiry Martinez et Niverka Marte, Le Cannet a belle allure. Certes, la cohésion est loin d’être parfaite mais en tombant sur une formation mulhousienne accusant un certain déchet et multipliant les politesses, il n’en fallait pas davantage pour remettre Le Cannet en selle.

L’ASPTTM défend énormément mais paye ses largesses face à un adversaire qui ne déplorera aucune faute directe en attaque dans le 1er set. Les échanges sont souvent somptueux mais c’est Le Cannet qui garde la maîtrise des débats (7-10, 9-12). Quatre contres successifs, dont trois de Yulia Ferulik, relancent l’ASPTTM (14-13). A 18-17, Debby Stam prend le service pour mettre la misère aux Mulhousiennes (18-20). Et malgré une brillante Maéva Orlé, les Mulhousiennes échouent dans le money-time (22-21, 22-25) sur une dernière attaque de Yevgeniya Nyukhalova.

Sans bénéficier d’une qualité de service qui a fait sa force en début de saison, l’ASPTTM subit dans la 2e manche jusqu’à accuser un écart conséquent (13-18).

A 14-18, Magali Magail, le coach postier, procède au double changement pour avoir trois attaquantes au filet. Marta Biedziak prend ainsi la passe pour emmener l’ASPTTM vers un surprenant retour avec la complicité de Karla Klaric (15-19), Lara Davidovic (18-19) et Astrid Souply (19-19). A 21-22, Athina Papafotiou revient en jeu et trouve cette fois la bonne mesure avec Karla Klaric qui égalise par deux fois (22-22, 23-23). Elisabeth Fedele, la meilleure Cannetane, sauve à son tour une balle de set (24-24), avant l’attaque gagnante de Maéva Orlé (25-24) et le block d’Alina Albu (26-24).

Cette belle impression laissée par les Mulhousiennes restera sans suite dans un 3e set marqué par une multitude de fautes locales (13, dont 5 au service, contre 5 au Cannet). Et malgré cet énorme déchet l’ASPTTM menace son adversaire en ne s’inclinant que sur l’écart le plus minime (23-25). Capables du meilleur comme du pire, les postières réagissent au 4e set pour mener les débats (5-1, 11-7). A 16-12, Anne-Sophie Bauer, la régionale de l’étape au Cannet, fait son entrée en jeu et s’offre un block qui accorde quelques illusions aux Azuréennes (16-15). Mais, cette fois, avec un bon travail défensif de Léa Soldner et Marielle Bousquet, Maéva Orlé (17-15), Astrid Souply (18-15, 19-15), Alina Albu (20-16), Olga Trach (22-17) retardent l’échéance (25-21). Un sursis, néanmoins, de courte durée puisque l’ASPTTM retombe dans ses travers dans un tie-break bien entamé (2-0) mais très mal négocié avec sept nouvelles fautes directes dont 4 au service. Sur un ultime jeu à 15 points, il n’en fallait pas davantage aux Jineiry Martinez, Elisabeth Fedele et aux Cannetanes (2-3, 5-8, 8-12, 10-15) pour signer leur première victoire de la saison… Mais certainement pas la dernière !

Article signé Christian Entz.

Calendrier

Fin de saison

Classement

PTS MJ G P
1.Mulhouse 52 22 18 4
2.Le Cannet 50 22 16 6
3.Béziers 49 22 17 5
4.Nantes 45 22 15 7
5.RC Cannes 43 22 14 8
6.St-Raphaël 32 22 11 11
7.Venelles 29 22 9 13
8.SF Paris St-Cloud 26 22 10 12
9.Evreux 24 22 7 15
10.Vandoeuvre Nancy 21 22 7 15
11.Quimper 18 22 6 16
12.Terville Florange 7 22 2 20
Tous les résultats