ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L'Alsace du 20/04/14 : L’ASPTT Mulhouse ne verra pas le dernier carré

Nantes, vainqueur en trois sets secs hier soir, a privé l’ASPTT Mulhouse des demi-finales et de la dernière chance de disputer une Coupe d’Europe. Une première depuis 9 ans.

Nantes a doublement marqué l’histoire. La sienne, tout d’abord, en se propulsant pour la première fois de sa courte existence en demi-finale des play-offs. Mais aussi celle de l’ASPTTM en privant les Mulhousiennes de demi-finale et d’une participation pour la coupe d’Europe la saison prochaine. Cela n’était pas arrivé depuis près d’une décennie. Le contraste entre les deux formations à l’issue du match n’était donc que plus révélateur. Les Nantaises pouvaient exulter après que Druenne sur un service puissant fit vaciller la réception de Bousquet et Nercher. Un point symptomatique des difficultés des Alsaciennes à la mine défaite après cette nouvelle déception, la seconde après l’échec sur la scène européenne.

Hier, les filles de Magali Magail ont éprouvé de grosses difficultés, en réception et au contre notamment, pour espérer dérouler leur jeu et contenir les salves nantaises. « On a joué la boule au ventre » regrettait le coach alsacien. À l’image de Jaeckel dans le premier set, cible désignée des serveurs adverses qui enchaîna échec et imprécision en réception. Petit à petit, le VB Nantes creusait l’écart pour compter quatre unités d’avance au deuxième temps mort (16-12). La pointue américaine de Mulhouse restait toutefois la seule arme offensive pour porter son équipe car jusque-là Lazarevic ou Tsekova semblaient transparentes. Mulhouse s’accrocha pour recoller à 19-19 en profitant d’une certaine crispation nantaise Seulement, elle ne dura pas et Williams sur un contre rageur calma le sursaut mulhousien (25-22).

« On a commis une grosse erreur à vouloir jouer sur tous les tableaux »

Très présentes au contre et dans le soutien défensif, les partenaires de Turner avançaient sereinement dans le second set (8-6 puis 16-12). Williams omniprésente et dynamique en centre écœurait successivement Tsekova puis Lazarevic imitée à la conclusion par Vandesteene (25-17). Dominé et « à contretemps dans notre secteur fort » dixit Magali Magail, Mulhouse se dirigeait vers une élimination douloureuse.

Jetant leurs dernières forces dans la bataille, les joueuses de l’ASPTTM résistèrent jusqu’à 19-19 dans le 3e set avant de céder face à l’énergie nantaise (25-21). La belle aventure continue pour les Nantaises rayonnantes. Celle de Mulhouse s’arrête avec beaucoup d’amertume. Cette élimination précoce prive non seulement les Alsaciennes de demi-finale contre Béziers. Elle met aussi un terme à neuf participations successives du club alsacien aux joutes européennes. « Il y a six semaines, je vivais la plus belle de mes saisons au club, réagissait Magali Magail à l’issue du match. La fin est hélas catastrophique. On a commis une grosse erreur à vouloir jouer sur tous les tableaux notamment la Coupe de France ».

Article signé Jérôme Heurtebize

Calendrier

LE 24/11/2017 19:00 Venelles | Mulhouse
LE 28/11/2017 20:00 Terville Florange (Elite) | Mulhouse
LE 02/12/2017 20:00 Mulhouse | RC Cannes

Classement

PTS MJ G P
1.Béziers 15 6 5 1
2.RC Cannes 15 6 5 1
3.Mulhouse 14 6 5 1
4.St-Raphaël 11 6 3 3
5.Le Cannet 10 6 4 2
6.Venelles 9 6 3 3
7.SF Paris St-Cloud 8 6 3 3
8.Nantes 8 6 2 4
9.Evreux 7 6 2 4
10.Vandoeuvre Nancy 5 6 2 4
11.Quimper 4 6 1 5
12.Chamalières 2 6 1 5
Tous les résultats