Retrouvez-nous sur Facebook Twitter

ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L'Alsace du 22/01/15 : Mulhouse dans le carré d’as

En remportant hier soir au Palais des sports face à Saint-Raphaël sa 8e victoire en championnat (3-0), la 7e en trois sets secs – chiffre record en Ligue A féminine -, l’ASPTT Mulhouse a ravi la 4e place au Stade Français/Saint-Cloud à la fin des matches aller.

Cette place dans le carré d’as français est plutôt bien payée pour une équipe mulhousienne qui brille par une belle inconstance cette saison. Mais si le déchet postier a encore été très important hier soir, à l’image des 11 fautes directes (dont 7 au service) accusées dans le 2e set, il convient également de relever l’énorme prestation défensive de l’ASPTTM et de la percussion offerte par Tanja Bokan et Stéphanie Niemer, bien sollicitées par Lauren Plum à la passe. Le rapport offensif de Saint-Raphaël dans les deux premières manches (6/37 et 5/34) est particulièrement révélateur de la bonne prestation défensive locale à créditer d’une mention collective.

Le premier échange du match, avec un ballon défendu dix fois de part et d’autre avant d’être écrasé au sol par Tanja Bokan, allait donner le ton d’un match atypique. Sans les multiples fautes directes, nul doute que cette rencontre aurait pu être plaisante. Mais là, il a fallu se contenter des exploits individuels de Lauren Plum, Stéphanie Niemer et Tanja Bokan pour s’enthousiasmer. Ce sont d’ailleurs ces dernières qui permettent à l’ASPTTM de mener d’entrée (7-2). Régulièrement contrées sur la basket, en poste 2 (à droite du filet) notamment par Isabella Milocco, et toujours aussi maladroites au service, les Mulhousiennes perdent vite leur bénéfice initial (13-14). À 19-18, elles n’en mènent pas large. Sauf qu’Ana Lazarevic marque son premier point (18-16), imitée par Olga Trach (20-18). Ce qui a le don de libérer enfin l’équipe postière (25-21).

Nullement abattues par leur échec, les Raphaëloises prennent l’entame du 2e set à leur compte avec Christine Ngeleka au service et Silvia Bartaiola au block. Un ace d’Astrid Souply (5-11) offre même quelques illusions aux visiteuses. Mais après avoir raté son 7e service dans la 2e manche (à 15-15), l’ASPTTM serre son jeu au bon moment (19-15). Le changement de passeuses à Saint-Raphaël, avec le retour de Tanja Grbic, sème encore un léger doute (21-20) que Stéphanie Niemer (22-20), Kama Diarra (23-20) et Marielle Bousquet en défense effacent rapidement (25-20).

Le coup est brutal et les Raphaëloises ne vont pas s’en remettre dans une 3e manche à sens unique (4-1, 16-8, 25-14) avec Ana Lazarevic, Noémie Cély et Olga Trach au diapason des plus efficaces Niemer et autres Bokan.

« Je suis contente du résultat, mais on donne encore trop de points à l’adversaire » , soupire Magali Magail, le coach postier, consciente que face à Béziers ce samedi, pareille prestation ne suffira pas !

Article signé Christian Entz

Calendrier

LE 04/10/2017 Mulhouse | Stuttgart
LE 07/10/2017 18:40 Mulhouse | Venelles
LE 16/10/2017 20:00 Mulhouse | Chamalières

Classement

PTS MJ G P
1.Béziers 0 0 0 0
2.RC Cannes 0 0 0 0
3.Chamalières 0 0 0 0
4.Evreux 0 0 0 0
5.Le Cannet 0 0 0 0
6.Mulhouse 0 0 0 0
7.Nantes 0 0 0 0
8.Quimper 0 0 0 0
9.SF Paris St-Cloud 0 0 0 0
10.St-Raphaël 0 0 0 0
11.Vandoeuvre Nancy 0 0 0 0
12.Venelles 0 0 0 0
Tous les résultats