ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’Alsace du 23/01/2016: L’ASPTTM repart de plus belle

L’ASPTT Mulhouse a signé aux dépens d’Aix-Venelles sa première victoire de l’année (3-0), hier soir au Palais des sports. Le sursaut d’orgueil promis après la défaite concédée face à Béziers a bien eu lieu. Les Mulhousiennes peuvent à nouveau se montrer ambitieuses en Ligue A féminine.

Le pari des Mulhousiennes n’était pas évident face aux Provençales, qui avaient poussé Paris/Saint-Cloud au tie-break et battu Nantes et Le Cannet. Aix-Venelles constituait surtout la première menace pour l’ASPTTM au classement. En reléguant leurs victimes du jour à neuf points, les Mulhousiennes bénéficient désormais d’une marge de sécurité, qui les autorise à lorgner sur le trio de tête.

Au-delà de la bonne opération comptable, c’est surtout la manière affichée par les joueuses de Magali Magail qui est appréciable. L’énorme déchet qu’elles ont accusé face à Béziers s’est réduit, hier, au strict minimum. Notamment au service où une seule faute directe était à déplorer dans les deux premières manches pour 7 aces. À l’inverse, dans le même temps, Aix ne comptait aucun point à l’engagement. Cette réussite générait un enthousiasme tout neuf, qui se traduisait par de multiples exploits en défense et des envolées au filet aussi spectaculaires qu’efficaces avec une Athina Papafotiou totalement retrouvée à l’orchestration.

La belle rentrée d’Astrid Souply

Par rapport au six de départ défait par Béziers, seul Karla Klaric était condamnée à rester sur le banc. À sa place, Astrid Souply (8/16 en attaque et une belle présence en relance) profitait de l’occasion pour faire étalage d’une belle envie. Il fallait, toutefois, que Maéva Orlé, Marielle Bousquet et Astrid Souply s’arrachent en défense pour rester initialement au contact (4-4). Le service d’Olga Trach qui s’ensuivait provoquait le break (7-4), comblé à 10-10 par Camille Crousillat en attaque et Lydia Oulmou au block. Venelles ne s’offrait le luxe de mener qu’une seule fois (à 12-13) et l’ASPTTM gardait la maîtrise du jeu en s’appuyant sur Alina Albu (3/6 en attaque et 2 blocks) et Maéva Orlé (5/12 en attaque). Les Provençales s’accrochaient courageusement (16-15, 18-17, 21-19) mais les Mulhousiennes avaient le don, en cette soirée, de se rendre les choses faciles pour concrétiser, une première fois, leurs efforts (25-21).

Le 2e set démarrait encore plus fort pour l’ASPTTM (5-0) avec Bojana Markovic en verve à l’image de sa défense à un bras avant d’enchaîner, dans le même échange, l’attaque gagnante. Sous l’impulsion de la Tchèque Sona Mikyskova (4/9 au 2eset), les Provençales restaient menaçantes (5-4, 9-8). Mais, à 12-10, Athina Papafotiou prenait le service et, avec la complicité d’Olga Trach, Bojana Markovic et Maéva Orlé au filet, elle contribuait au 8-0 mulhousien, fatal à Aix (20-10, 25-15).

Il n’y avait plus qu’à conclure ! Astrid Souply (3/3 en attaque à 8-6) amorçait la conquête mulhousienne. Mais avec un déchet important au service et de nombreuses balles déposées derrière le contre, l’ASPTTM ne parvenait pas à se défaire des coéquipières de la Brésilienne Tamara Matos-Hoffmann (16-17). Olga Trach au block, avec encore Athina Papafotiou au service, inversait la tendance (19-17). À 21-20, Aix enregistrait son seul service gagnant par la Slovène Valentina Zaloznik. Mais le dernier mot restait mulhousien. Astrid Souply, au contre, offrait la balle de match (24-21) qu’Alina Albu soldait en attaque (25-21) pour sceller la première victoire de l’année de l’ASPTTM. Un succès qui en appelle forcément d’autres !

 

Article signé Christian Entz

Calendrier

LE 16/12/2017 20:00 Le Cannet | Mulhouse
LE 06/01/2018 19:00 Mulhouse | Vandoeuvre Nancy
LE 13/01/2018 20:30 Béziers | Mulhouse

Classement

PTS MJ G P
1.RC Cannes 26 10 9 1
2.Béziers 25 10 9 1
3.Mulhouse 21 10 7 3
4.Venelles 17 10 6 4
5.SF Paris St-Cloud 14 10 5 5
6.St-Raphaël 14 10 4 6
7.Nantes 12 10 3 7
8.Vandoeuvre Nancy 10 10 4 6
9.Evreux 10 10 4 6
10.Quimper 9 10 3 7
11.Le Cannet 9 10 5 5
12.Chamalières 3 10 1 9
Tous les résultats