Retrouvez-nous sur Facebook Twitter

ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’ALSACE DU 23/09/2015 : L’ASPTTM propose du neuf !

Photo L’Alsace

Les Mulhousiennes ont donné un bel aperçu de leurs nouvelles possibilités en dominant les Allemandes de Sraubing (3-1) qu’elles retrouvent aujourd’hui (à 14 h) au Palais des sports.

Les spectateurs de la région mulhousienne ont dû se frotter les yeux, hier soir, en découvrant l’ASPTT Mulhouse dans sa version new-look. Exception faite pour Marielle Bousquet et Léa Soldner, attachée aux basses besognes défensives, et Alina Albu, dont le rôle de capitaine est à la mesure de son charisme, le reste du six de base est tout neuf.

Dans le chaleureux COSEC de Kingersheim à l’éclairage tamisé, les Maéva Orlé, Bojana Markovic et Athina Papafotiou ont eu le don de plaire par leur enthousiasme et des qualités de jeu réelles à défaut d’une cohésion parfaite. La victoire en soi face à Straubing, promu en Bundesliga, n’a rien d’un exploit. En revanche, il y a des signes – plus particulièrement perceptibles dans les deux premiers sets – qui tendent à penser que l’ASPTTM pourrait retrouver le lustre d’un récent passé. Notamment à la fin du set initial quand, menées 18-24, Alina Albu au service (20-24 et 22-24), Maéva Orlé (19-24 et 23-24, 25-24), Olga Trach (21-24), Yulia Ferulik (24-24) et Léa Soldner en défense ont sauvé quatre balles de set avant de retourner la situation à leur avantage (26-24).

Bien orchestrées à la passe par Karmen Koçar, avec les Américaines Malina Terrell et Alyssa Dibbern à la conclusion, les Allemandes ont été près de rendre la pareille dans la 2e manche en comblant l’écart (22-19, 22-21). Yulia Ferulik (24-22) et surtout Maéva Orlé (25-23) ont toutefois concrétisé la bonne gestion mulhousienne dans le money-time. Malgré un pourcentage offensif médiocre (9/34), l’ASPTTM n’en a pas moins obtenu deux balles de match dans le 3e set après les deux premiers blocks de Yulia Ferulik (23-22, 24-22). En vain… Carina Aulenbrock en attaque, Carmen Koçar au service et un coupable relâchement local ont prolongé les débats (24-26).

Avec les rentrées de la Polonaise Marta Biedziak à la passe et de Lara Davidovic en attaque, l’ASPTTM a toutefois retrouvé un second souffle dans le 4e set. Bojana Markovic (5 att. gagnantes) en début de set et Astrid Souply en fin de manche ont alors pesé pour contribuer à un succès qu’Olga Trach a eu le mérite de sceller.

Article signé Christian Entz

Calendrier

Fin de saison

Classement

PTS MJ G P
1.Mulhouse 52 22 18 4
2.Le Cannet 50 22 16 6
3.Béziers 49 22 17 5
4.Nantes 45 22 15 7
5.RC Cannes 43 22 14 8
6.St-Raphaël 32 22 11 11
7.Venelles 29 22 9 13
8.SF Paris St-Cloud 26 22 10 12
9.Evreux 24 22 7 15
10.Vandoeuvre Nancy 21 22 7 15
11.Quimper 18 22 6 16
12.Terville Florange 7 22 2 20
Tous les résultats