Retrouvez-nous sur Facebook Twitter

ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’ALSACE DU 02/04/2017 : L’ASPTTM part à la faute

Battues par Nantes (1-3), hier soir au Palais des sports, les volleyeuses mulhousiennes ont perdu leur invincibilité en championnat au Palais où elles retrouveront Paris/Saint-Cloud dès samedi prochain pour l’ouverture des play-offs.

Les Nantaises n’ont pas bénéficié de tous leurs atouts, hier soir, pour défendre leur place dans le carré d’as de la Ligue A féminine. La Croate Hana Cutura et la Belge Else Vandesteene étaient présentes au Palais, mais blessées et clouées sur le banc. Ce qui ne les a pas empêchées de signer la surprise de la soirée en infligeant la première défaite en championnat, à domicile, aux Mulhousiennes.

Initialement, l’ASPTT Mulhouse a joué une partition digne des meilleures. Mais rien que le temps d’une manche. Dans le premier set, la défense locale n’a pas permis aux Nantaises d’atteindre les 25 % d’efficacité en attaque (8/34). Et comme Athina Papafotiou usait parfaitement du répertoire offensif proposé par les Bojana Markovic, Daly Santana et Maëva Orlé, les Mulhousiennes avaient la maîtrise des débats (8-4, 16-10). La seule fois où Nantes a enchaîné trois points dans cette manche initiale a été entre 21-15 et 21-18 avec Ana Tiemi Takagui, Laura Pihlajamaki et Sarka Barbokova au filet. Ce qui n’était pas assez pour perturber l’ASPTTM qui trouvait avec Daly Santana (22-18), Olga Trach (23-18, 24-19) et Maëva Orlé (25-21) les éléments décisifs.

Déjà montrées du doigt pour leurs vilaines fautes directes (9 dans le 1er set contre 1 à Nantes), les Mulhousiennes ont eu le tort de persister dans leurs erreurs pour doubler leur capital « déchets » dans le 2e set. À l’inverse, les Nantaises étaient d’une grande propreté offensive à l’image de Clémentine Druenne, Roxana Bacsis et Sarka Barbokova et le contre efficace (11 dans les deux premiers sets) avec Marion Gauthier-Rat. Exception faite pour une dernière égalité à 15-15, l’ASPTTM n’avait fait que trop peu illusion face à un adversaire où la libero Luiza Ungerer ramassait tout. Et, c’est très logiquement que Nantes concrétisait son effort par Clémentine Druenne (19-25) avant de doubler son capital dans le 3e set (22-25).

Certes, les Mulhousiennes n’avaient rien à gagner dans ce match. Mais elles ne voulaient pas perdre… Le 4e set en a été la preuve parfaite avec une Daly Santana déchaînée (9/18 en attaque) mais secondée trop épisodiquement. Avec Maria-Alejandra Marin à la passe et Kristy Jaeckel-Schmieder au service, l’ASPTTM avait signé un premier retour (8-11 à 11-11) sans empêcher Nantes de redécoller (13-17). Avec le retour d’Athina Papafotiou, Daly Santana comblait l’écart (21-22). Le block de Marion Gauthier-Rat (21-24) offrait néanmoins une marge de sécurité à Nantes qui ne ratait pas l’occasion de renouer avec la victoire avec Clémentine Druenne à la conclusion (23-25). Même sans conséquences, le coup est dur pour l’ASPTTM.

Le verdict de la soirée pour les play-offs : en quart de finale dès samedi prochain ASPTT Mulhouse – Paris, Cannet – Aix/Venelles, Béziers – Saint-Raphaël, Nantes – Cannes.

Article signé Christian Entz

Calendrier

LE 04/10/2017 Mulhouse | Stuttgart
LE 07/10/2017 18:40 Mulhouse | Venelles
LE 16/10/2017 20:00 Mulhouse | Chamalières

Classement

PTS MJ G P
1.Béziers 0 0 0 0
2.RC Cannes 0 0 0 0
3.Chamalières 0 0 0 0
4.Evreux 0 0 0 0
5.Le Cannet 0 0 0 0
6.Mulhouse 0 0 0 0
7.Nantes 0 0 0 0
8.Quimper 0 0 0 0
9.SF Paris St-Cloud 0 0 0 0
10.St-Raphaël 0 0 0 0
11.Vandoeuvre Nancy 0 0 0 0
12.Venelles 0 0 0 0
Tous les résultats