Retrouvez-nous sur Facebook Twitter

ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L'Alsace du 01/12/13 : L’ASPTTM fait porter le chapeau à Quimper

Les volleyeuses mulhousiennes ont imposé leur supériorité offensive (3-1), hier soir au Palais, face à Quimper qui avait pris le meilleur départ lors de cette 10e journée de Ligue A féminine.

Invité jusque-là inédit au Palais, Quimper y a fait une entrée remarquée, hier soir. Emmenées par une sympathique cohorte de supporters, tous coiffés du bonnet rouge et sans chapeaux ronds, les Bretonnes ont soufflé la tempête lors de la manche initiale de cette 10e journée de Ligue A féminine. Exception faite pour une courte séquence qui avait permis aux Mulhousiennes de faire illusion (de 6-9 à 12-10), il faut bien admettre que Quimper n’a pas eu beaucoup de mal à bousculer la hiérarchie dans le premier set. Du moins, jusqu’à ce que la Serbe Ana Lazarevic ne retrouve sa place dans un six de base où Alexia Djilali avait été titularisée d’entrée mais sans briller.

Les trois blocks de Fatou Diouck, Pavla Duspivova et de Lorena Sipic avaient assommé d’entrée une attaque locale (3-6) particulièrement timide qui allait se faire contrer six fois et accuser cinq fautes directes. Soit un handicap insurmontable et cela même si l’ultime sursaut d’orgueil postier aurait mérité un meilleur sort (19-23, 21-24, 23-25).

Somptueuse Petya Tsekova

Quelque peu plus stables depuis le retour en jeu d’Ana Lazarevic, les Mulhousiennes donnaient enfin leur pleine mesure dans un 2e set tout à leur avantage. Avec un pourcentage de réussite offensive digne de leur statut (17 attaques gagnantes sur 27 tentées au 2e set), les Kristy Jaeckel, Petya Tsekova et surtout Alina Albu déroulaient (8-2, 15-7, 18-8). En maîtrisant le secteur service-réception, avec une mention particulière pour Armelle Faesch, l’ASPTTM concrétisait sa supériorité (25-15).

À 14-10 dans la 3e manche, les Mulhousiennes perdaient de leur rigueur et la Sénégalaise Fatou Diouck poursuivait son festival offensif pour égaliser (18-18) sur sa 7e attaque gagnante du set. Dès lors, la contestation bretonne se faisait plus forte. La Croate Cécilia Dujic permettait même à Quimper de mener (20-21, 21-22). Particulièrement somptueuse en cette soirée, la Bulgare Petya Tsekova enchaînait alors quatre attaques gagnantes de suite (22-22, 23-22, 24-22, 25-23), avec la complicité de Kristy Jaeckel au service, pour assurer le gain de la manche aux Mulhousiennes.

Après avoir déjà égaré de nombreux points cette saison, l’ASPTTM ne pouvait se permettre de concéder le 4e set au risque de voir revenir la meute des poursuivants. La menace était d’autant plus réelle que les Mulhousiennes seront à Cannes dimanche prochain sans grandes illusions. Le mérite de ces dernières aura donc été de garder la maîtrise des débats dans une ultime manche limpide (3-0, 9-5, 12-7, 16-9, 22-14, 25-16).

Marielle Bousquet et Delphine Nercher en défense, Armelle Faesch à la passe et au service, Kristy Jaeckel (16/32), les centrales Yulia Ferulik (7/15) et Alina Albu (12/18), et surtout Petya Tsekova (18/33) ont été créditées d’une belle efficacité. La victoire mulhousienne était à ce prix !

Article signé Christian Entz

Calendrier

Fin de saison

Classement

PTS MJ G P
1.Mulhouse 52 22 18 4
2.Le Cannet 50 22 16 6
3.Béziers 49 22 17 5
4.Nantes 45 22 15 7
5.RC Cannes 43 22 14 8
6.St-Raphaël 32 22 11 11
7.Venelles 29 22 9 13
8.SF Paris St-Cloud 26 22 10 12
9.Evreux 24 22 7 15
10.Vandoeuvre Nancy 21 22 7 15
11.Quimper 18 22 6 16
12.Terville Florange 7 22 2 20
Tous les résultats