Retrouvez-nous sur Facebook Twitter

ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L'Alsace du 07/10/13 : L’ASPTT Mulhouse s’est refait une santé

Les volleyeuses mulhousiennes ont signé un succès sans appel (25-17, 25-14, 25-16) à Nantes et prennent place dans le carré d’as de la Ligue A féminine.

Ce n’est pas tous les jours que l’ASPTT Mulhouse affrontera un adversaire qui reste sur une performance, en l’occurrence une victoire (3-1) aux dépens du vice-champion de France, mais qui se retrouve privé de trois titulaires : la passeuse grecque Nikoletta Koutouxidou victime d’un lumbago, la centrale belge Angie Bland laissée au repos et la jeune réceptionneuse américaine, Ariel Turner, partie aux championnats du monde des moins de 23 ans. Cette seule raison suffit pour ne pas bouder son plaisir en enregistrant un succès en trois sets et cela même s’il a été acquis face à un adversaire diminué.

« Je n’étais pas très contente en constatant ces absences à Nantes , raconte Magali Magail. J’avais lu dans la presse locale, le jour du match, que la passeuse était incertaine. Mais bon, je me méfiais. En revanche, nous avions constaté au décrassage du matin que l’Américaine était absente. Je m’attendais une fois de plus à jouer une équipe qui allait avoir envie de montrer quelque chose sans obligation de résultat ».

« Avec toutes les absences à Nantes, nos plans de jeu sont tombés à l’eau »

Contrairement au match de Terville où l’ASPTTM avait subi, les Mulhousiennes ont cette fois maîtrisé leur sujet d’entrée, avec une belle présence au block dès le 1er set (Albu 2, Ferulik 1, Jaeckel 1), et une belle efficacité offensive à l’instar de Yulia Ferulik (3/5) et Ana Lazarevic (4/8). La Bulgare Petya Tsekova avait entamé sa prestation sur un rythme de folie en concrétisant ses trois premières attaques avant de marquer le pas (7/18 sur les trois sets).

« Avec toutes les absences à Nantes, nos plans de jeu sont tombés à l’eau, poursuit le coach. Mais, nous avons gardé nos options par rapport aux attaquantes. Et, l’un des aspects les plus positifs de ce match c’est que nous avons su nous adapter au jeu de Mina Basic. Ana Lazarevic a été très bien dans tous les secteurs de jeu (8/18 en attaque, 3 aces) et Kristy Jaeckel (14/29 en attaque et 3 blocks) a fait un grand match. Ce n’est jamais facile de revenir chez son ancien club et de réussir. Elle l’a fait ! » À l’image de la régularité qui a soldé les trois manches (25-17, 25-14, 25-16), l’ASPTTM a été constante dans son effort en dominant tous les secteurs de jeu. Armelle Faesch a été propre à la passe, Marielle Bousquet, Ana Lazarevic et Kristy Jaeckel ont stabilisé la réception et contribué à l’efficacité du block mulhousien (Albu 4, Ferulik 3, Jaeckel 3, Tsekova 1). Quant au service, il a permis aux Mulhousiennes d’enregistrer 6 aces (Lazarevic 3, Ferulik 2, Tsekova 1) contre aucun aux Nantaises. « On aurait encore pu mieux faire, remarque toutefois le coach un rien perfectionniste. Notamment dans la gestion des situations de jeu approximatives que nous n’arrivons pas à bonifier de façon régulière ». La venue du Hainaut, samedi prochain à 20h au Palais des sports, devrait permettre à l’ASPTTM de monter en puissance. À moins que cette victoire ne soit qu’un feu de paille !

Article signé Christian Entz

Calendrier

Fin de saison

Classement

PTS MJ G P
1.Mulhouse 52 22 18 4
2.Le Cannet 50 22 16 6
3.Béziers 49 22 17 5
4.Nantes 45 22 15 7
5.RC Cannes 43 22 14 8
6.St-Raphaël 32 22 11 11
7.Venelles 29 22 9 13
8.SF Paris St-Cloud 26 22 10 12
9.Evreux 24 22 7 15
10.Vandoeuvre Nancy 21 22 7 15
11.Quimper 18 22 6 16
12.Terville Florange 7 22 2 20
Tous les résultats