Retrouvez-nous sur Facebook Twitter

ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’Alsace du 07/11/15 : Souply l’affranchie

L’ASPTT Mulhouse a obtenu sa 4e victoire consécutive en Ligue A féminine, jeudi à Vandoeuvre-Nancy (3-0: 25-20, 25-23, 25-14). Une victoire à laquelle Astrid Souply a pris une part particulièrement active en signant une prestation pleine. Ce qui ne lui était plus arrivé depuis longtemps !

Astrid Souply (22 ans) est cette grande fille (1,91m) qui est devenue du jour au lendemain le grand espoir du volley français conjugué au féminin. C’était en 2013 quand, à 19 ans, elle a signé la moitié des points de l’équipe de France dans le tie-break qui l’avait qualifiée pour les championnats d’Europe aux dépens de l’Ukraine.

Licenciée jusque-là en N1, à Amiens, Astrid Souply débarque cette même année chez les pros au Hainaut avant de rejoindre, l’an dernier, Saint-Raphaël. Deux saisons sans étincelles considérées comme un énorme gâchis au vu du potentiel de la joueuse. En venant à Mulhouse, la Rémoise d’origine, ne se facilite pas la tâche en sachant qu’en pointe et en bout de filet sévissent déjà Maéva Orlé, l’internationale croate Karla Klaric et la Serbe Bojana Markovic. Régulièrement titularisée durant toute la période des matches amicaux, Astrid Souply est écartée du six de base quand la Croate Karla Klaric rentre des championnats d’Europe.

« Je voulais apporter quelque chose à l’équipe, me faire plaisir et les défoncer »

L’insuffisance en réception, ce mal profond dont a souffert l’ASPTT Mulhouse trop longtemps, est encore trop fraîche. La carte de visite de la Croate plaide en sa faveur et Magali Magail ne prend pas de risques. Contre Nantes, Astrid Souply reste spectatrice. À Aix, elle rentre au 2e set et reste en jeu… Face à Terville, elle joue épisodiquement dans les trois derniers sets mais sauve la mise à l’ASPTTM par sa qualité de service notamment dans le money-time de la 3e manche arrachée (26-24) par les Mulhousiennes.

Jeudi, à Nancy, le scénario ne semble guère différer. Sauf qu’au moment de son entrée en jeu (à 18-20 pour Vandoeuvre au 1er set), l’ASPTTM n’en mène pas large et qu’elle va contribuer au 7-0 qui permettra aux Mulhousiennes d’inverser la tendance.

Cette fois, elle garde sa place et ne quittera plus le terrain pour signer une remarquable prestation avec 9 attaques gagnantes sur 16 tentées (dont 5/8 au 3e set) et trois blocks.

« Quand je suis entrée en jeu, je n’avais aucune pression, confie Astrid Souply. Je voulais apporter quelque chose à mon équipe, me faire plaisir et les (celles d’en face) défoncer ! » Digne d’éloges, la jeune Rémoise a néanmoins le triomphe modeste. « Bien sûr que je suis satisfaite… Mais on peut toujours mieux faire ! Je suis surtout contente par rapport à ce que j’ai pu apporter au groupe. Ça fait un moment que je n’avais pas fait un match aussi plein. D’ailleurs, je ne me souviens même plus de quand date le dernier ».

« La place sur le terrain se gagne au mérite ! »

Si elle ne donne pas dans la dentelle quand elle monte au filet, Astrid Souply n’en reste pas moins très élégante et intelligente. Sa venue à Mulhouse correspond d’ailleurs à un double projet qui veut que la jeune attaquante mène de front sa carrière sportive avec ses études de droit. Et, hier matin, quand la plupart de ses coéquipières s’adonnaient à la récupération, Astrid Souply planchait à la fac de droit de la Fonderie. « J’ai hâte de retrouver l’amphi, avouait cette dernière malgré l’euphorie de la victoire fraîchement acquise. J’ai déjà manqué deux jours, pour jouer à Nancy… Deux jours de trop ! » Raison de plus pour ne pas les oublier et rester en jeu pour le choc au sommet qui s’annonce avec un certain ASPTTM-Béziers samedi prochain. « La place sur le terrain se gagne au mérite ! » plaide la joueuse dont l’attitude reflète le nouvel état d’esprit postier qui n’est pas étranger au rang de leader qu’occupe l’ASPTTM.

Article signé Christian Entz.

Calendrier

Fin de saison

Classement

PTS MJ G P
1.Mulhouse 52 22 18 4
2.Le Cannet 50 22 16 6
3.Béziers 49 22 17 5
4.Nantes 45 22 15 7
5.RC Cannes 43 22 14 8
6.St-Raphaël 32 22 11 11
7.Venelles 29 22 9 13
8.SF Paris St-Cloud 26 22 10 12
9.Evreux 24 22 7 15
10.Vandoeuvre Nancy 21 22 7 15
11.Quimper 18 22 6 16
12.Terville Florange 7 22 2 20
Tous les résultats