Retrouvez-nous sur Facebook Twitter

ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L'Alsace du 09/03/14 : ASPTTM – Cannes, en espérant qu’il y en ait d’autres

Les volleyeuses mulhousiennes ont déjà joué deux fois les Cannoises cette saison, mais encore jamais au Palais. Cet après-midi à 15 h, elles seront en quête d’un exploit pour que pareille affiche soit encore d’actualité en play-offs.

Choc au sommet en considérant que Cannoises et Mulhousiennes occupaient les deux premières places de la Ligue féminine, avant le début de cette 19e journée de championnat, ce match ASPTTM-Cannes n’aura pas pour autant la saveur d’une finale. D’un côté, Cannes travaille déjà pour les play-offs et de l’autre, Mulhouse pense davantage aux deux prochaines échéances (Stade-Français et Béziers) qui seront déterminantes pour établir les têtes de série de ces play-offs.

« Pour nous, la première phase est déjà terminée, explique Yan Fang, le coach cannois. Nous sommes assurés de terminer en tête. Mars est donc un mois de travail. Depuis le début de saison, avec la Ligue des champions, nous n’avons pas eu trop de temps pour travailler. Par contre, là, nous attaquons la 2esemaine avec une fréquence de 3 à 4 heures d’entraînement par jour. Contre Mulhouse, le plus important sera d’améliorer notre jeu. » Yan Fang se garde bien de préciser qu’il ne conçoit pas pour autant de concéder une première défaite après avoir limité ses pertes à trois sets en 18 matches.

À Mulhouse, Magali Magail tient le même discours très soft mais n’en espère pas moins un exploit qui permettrait à l’ASPTTM de relever la tête. « Vu notre prestation au Cannet, on est obligé d’élever notre niveau de jeu , avoue le coach postier. On sait quel chemin suivre… On va être obligé de prendre des risques et de se sacrifier en défense. Le souci, c’est qu’après la demi-finale de la Coupe de France (Ndlr : où l’ASPTTM a soutenu la comparaison avec les championnes de France en étant à deux doigts de mener deux sets à un), on ne va plus les surprendre. Cela dit, chaque match face à Cannes reste une fête ! »

Je viens à la maison et je ne peux pas jouer… C’est cruel !

Si l’ASPTT Mulhouse est annoncée au complet, notamment avec le retour d’Alexia Djilali, inapte au Cannet suite à des douleurs dorsales, il n’en sera pas de même au RC Cannes. Victoria Ravva n’a pas fait le déplacement et « l’enfant du pays », Deborah Ortschitt, présente hier au Palais pour la séance de décrassage, annonçait son forfait la mort dans l’âme. « J’ai eu une élongation à l’insertion des adducteurs, explique la native de Petit-Landau. Je me réjouissais pour ce match… Et là, je viens à la maison et je ne peux pas jouer… C’est cruel ! » Du coup, « la régionale de l’étape » sera Tatjana Bokan qui a porté les couleurs mulhousiennes lors de ces trois dernières saisons. Hier soir, son enthousiasme à revenir dans un Palais, où le public l’a adulée, était perceptible à dix mètres… Et par respect pour ce dernier, elle ne voudra pas rater son retour à Mulhouse, quitte à faire souffrir un groupe auquel elle reste toujours très attachée.

Les équipes

ASPTTM : Armelle Faesch, Lana Dabic, Anna Lazarevic, Kristy Jaeckel, Kama Diarra, Petya Tsekova, Alexia Djilali, Alina Albu-Ilie, Iulia Ferulik, Noémie Cely, Marielle Bousquet, Delphine Nercher. Entr. : Magali Magail.

Cannes : Ana Antonijevic, Ilka Van de Vyver, Tatjana Bokan, Eva Yaneva, Laura Partenio, Nadia Centoni, Milena Rasic, Freya Aelbrecht, Chiara Arcangeli, Nneka Onyejekwe. Entr. : Yan Fang.

Article signé Christian Entz

Calendrier

LE 22/10/2017 17:00 Vandoeuvre Nancy | Mulhouse
LE 28/10/2017 20:00 Mulhouse | Béziers
LE 03/11/2017 20:00 Mulhouse | Evreux

Classement

PTS MJ G P
1.Béziers 3 1 1 0
2.SF Paris St-Cloud 3 1 1 0
3.Mulhouse 3 1 1 0
4.RC Cannes 3 1 1 0
5.Le Cannet 2 1 1 0
6.Evreux 2 1 1 0
7.Quimper 1 1 0 1
8.St-Raphaël 1 1 0 1
9.Vandoeuvre Nancy 0 1 0 1
10.Chamalières 0 1 0 1
11.Venelles 0 1 0 1
12.Nantes 0 1 0 1
Tous les résultats