Retrouvez-nous sur Facebook Twitter

ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L'Alsace du 11/11/13 : Les Mulhousiennes ont mouillé le maillot

Victorieuse du Cannet (3-1), l’ASPTTM a remporté son premier grand duel de la saison en championnat en attendant le déplacement au Stade Français et la réception de Béziers, le 23 novembre.

Ils étaient plus de deux mille à garnir les gradins du Palais des sports et les absents ont eu bien tort de ne pas être de la fête, samedi soir. Sans atteindre des sommets sur le plan technique, le choc ASPTT Mulhouse-Le Cannet a été un modèle du genre en défense pour donner lieu à des échanges d’une durée exceptionnelle malgré l’engagement de cogneuses comme Kristy Jaeckel, Ana Lazarevic, Sanja Bursac ou Alexandra Jupiter. Des séquences où ballon franchissait cinq ou six fois le filet, après avoir été attaqué et défendu de part et d’autre.

« Les filles sont au bout du rouleau ! »

Certes, cette soirée n’accordera qu’un maigre privilège à son vainqueur. Celui d’être deuxième au classement, bien esseulé, dans le sillage des Cannoises. Cependant, le bon point des Mulhousiennes ne se limitera au bilan comptable. Samedi, les coéquipières d’Armelle Faesch ont donné une belle image de leur groupe qui a su oublier la fatigue et les douleurs pour se battre courageusement et renverser une situation pour le moins compromise à l’issue du premier set (19-25). « Ce n’est pas qu’on a mal joué… Mais, on n’a pas joué du tout, regrettait ainsi Magali Magail. Il n’y avait pas d’agressivité, pas d’entrain. Et même les consignes n’étaient pas respectées. C’était n’importe quoi et c’était à craindre… Les filles sont au bout du rouleau ! »

À l’image de sa réception, plutôt fébrile dans la manche initiale avant de s’organiser autour d’une Marielle Bousquet de plus en plus stable au fil du match, l’équipe mulhousienne a accusé par moments un manque de lucidité. Ce qui peut être légitime compte tenu de la fatigue – ce match était le 7e en 22 jours – et des 6300 kilomètres parcourus en une semaine de Bielsko-Biala à Quimper en passant par Aix-en-Provence. « Ce qui me plaît, toutefois, c’est que malgré la fatigue elles sont allées chercher la victoire avec le cœur ! » retient le coach postier.

Dans cette victoire, il convient d’associer l’ensemble du collectif mulhousien et même Alexia Djilali et Delphine Nercher, peu sollicitées mais qui ont eu le mérite d’empêcher l’égalisation du Cannet dans le 4e set (à 20-19) pour provoquer le break qui allait être décisif grâce à Alina Albu et Kristy Jaeckel au filet, mais aussi Armelle Faesch éblouissante au block (22-20) et au service sur la balle de match (25-21).

Même si la victoire a été obtenue en quatre sets, les Mulhousiennes sont passées par un trou de souris. « J’ai les boules regrettait ainsi Myriam Kloster, l’ex-Mulhousienne aujourd’hui au Cannet et meilleure contreuse du match avec 11 blocks. On négocie mal les fins des 2e et 4e sets qu’on ne doit jamais perdre ! » Sans être assurées de rien, les Mulhousiennes ont forcément marqué les esprits en cette soirée et le prochain déplacement à Géo André, dans le fief du Stade Français/Saint-Cloud sévèrement battu par Béziers (0-3), aura valeur de confirmation samedi prochain.

Article signé Christian Entz

Calendrier

Fin de saison

Classement

PTS MJ G P
1.Mulhouse 52 22 18 4
2.Le Cannet 50 22 16 6
3.Béziers 49 22 17 5
4.Nantes 45 22 15 7
5.RC Cannes 43 22 14 8
6.St-Raphaël 32 22 11 11
7.Venelles 29 22 9 13
8.SF Paris St-Cloud 26 22 10 12
9.Evreux 24 22 7 15
10.Vandoeuvre Nancy 21 22 7 15
11.Quimper 18 22 6 16
12.Terville Florange 7 22 2 20
Tous les résultats