Retrouvez-nous sur Facebook Twitter

ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L'Alsace du 12/02/14 : Elles sont énormes !

Les volleyeuses mulhousiennes ont mis la manière pour battre les Slovènes de Kamnik en trois sets et se qualifier pour les demi-finales de la Coupe d’Europe devant quelque 3000 spectateurs (3-0).

Seize ans après, à quatre jours près (1) , les volleyeuses mulhousiennes ont obtenu leur deuxième sésame pour une demi-finale de Coupe d’Europe. Mais cette fois, sans trembler !

Hier soir au Palais des sports, devant près de 3000 spectateurs, cinquante minutes ont suffi à l’ASPTTM pour signer les deux sets indispensables à la qualification. Deux sets rondement menés (25-10 et 25-12) avec des Mulhousiennes efficaces, tant au service qu’au block, solides en réception et en défense et surtout parfaites dans leurs choix. Des choix qui concernaient plus particulièrement Armelle Faesch, très inspirée hier soir, et le secteur block-défense.

Tjasa Turnsek en a d’ailleurs fait la triste conclusion. Attendue, comme au coin du bois, la Slovène la plus offensive au match aller s’est heurtée aux postières pour n’inscrire qu’une attaque sur dix au 1er set et à peine mieux dans la suivante (3/12). Quant au centre, où Tamara Borko et la Canadienne Lucille Charuk n’ont eu que cinq balles à se partager dans les deux premières manches avec un seul point à leur actif, il a été totalement neutralisé par la qualité de service des postières, par le block (8, dont 4 pour Yulia Ferulik) et la défense. « Jouer contre une équipe pareille, c’est très difficile » , regrettait Gasper Ribic, le coach slovène plutôt dépité. À l’inverse, Magali Magail jubilait : « L’adversaire n’a pas été mauvais… Mais on a été tout simplement énorme ! » Énorme comme Ana Lazarevic qui a amorcé le break dans le premier set (6-5, 8-6, 11-6) avant le festival de Petya Tsekova (16-8, 23-9) et la conclusion de Kristy Jaeckel (25-10).

Menée d’entrée 0-2, l’ASPTTM, avec Marielle Bousquet en défense et Alina Albu au filet, rééditait sa prestation initiale (6-2, 11-5, 18-8) avant le délire de 20 h 50… 25-12 et un billet de demi-finaliste !

En pleine nuit, au coin d’une table slovène, Magali Magail avait évoqué cette probabilité sans imaginer pareil scénario. « Si on a la chance de se qualifier avant le tie-break, je ferais des changements », avait confié le coach. Hier soir, elle a tenu parole dès l’entame du 3e set : Lana Dabic prenait la passe et Alexia Djilali relayait Kristy Jaeckel.

Inconsciemment, l’ASPTTM avait levé le pied et les Slovènes faisaient illusion (8-12, 18-22). Mais il n’était pas question de perdre en cette soirée forcément historique. Ana Lazarevic et Alina Albu comblaient l’écart (20-22) avec le retour des titulaires. Kristy Jaeckel égalisait (22-22) avant l’ace d’Armelle Faesch (23-22). Kamnik sauvait la première balle de match (24-24)…

Le public du Palais était debout quand Kristy Jaeckel offrait la seconde (25-24) qu’Alina Albu concrétisait au service (26-24). À la suprématie initiale se rajoutait l’émotion… C’était tout simplement énorme !

(1) C’était le 15 février 1998 que l’ASPTTM avait battu les Russes d’Ekaterinbourg (3-0) pour se qualifier pour sa première demi-finale de Coupe d’Europe.

Article signé Christian Entz

Calendrier

LE 04/10/2017 Mulhouse | Stuttgart
LE 07/10/2017 18:40 Mulhouse | Venelles
LE 16/10/2017 20:00 Mulhouse | Chamalières

Classement

PTS MJ G P
1.Béziers 0 0 0 0
2.RC Cannes 0 0 0 0
3.Chamalières 0 0 0 0
4.Evreux 0 0 0 0
5.Le Cannet 0 0 0 0
6.Mulhouse 0 0 0 0
7.Nantes 0 0 0 0
8.Quimper 0 0 0 0
9.SF Paris St-Cloud 0 0 0 0
10.St-Raphaël 0 0 0 0
11.Vandoeuvre Nancy 0 0 0 0
12.Venelles 0 0 0 0
Tous les résultats