Retrouvez-nous sur Facebook Twitter

ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’Alsace du 12/12/15 : L’ASPTTM sur le devant de la Seine

Leaders de la Ligue A féminine, les volleyeuses mulhousiennes sont opposées aujourd’hui à 15 h 30, en région parisienne, à leur dauphin du moment : le Stade-Français/Saint-Cloud. Ce choc au sommet sera télévisé en direct sur L’Equipe 21.

Avant que l’ASPTT Mulhouse ne vienne à bout de Saint-Raphaël (3-1), lundi dernier, c’est Paris/Saint-Cloud qui caracolait en tête. Alors, en accueillant les Mulhousiennes, aujourd’hui, de surcroît devant les caméras, les Franciliennes n’ont qu’une idée : retrouver leur bien. Le problème, c’est que les Mulhousiennes ont pris au goût au même bien. « O n ne peut pas être plus motivé que quand on joue pour la 1re place », avoue Magali Magail. Dans ce championnat complètement fou où le champion en titre, Cannes, est rentré dans le rang et son dauphin, Le Cannet, est à la rue, la révolte gronde déjà. À commencer par le Stade-Français/Saint-Cloud qui a complété le dernier podium et annonce la couleur. « L’objectif est de faire mieux que la saison dernière, confie Roger Gonelle, le manager parisien qui avait emmené par le passé le VBC Riom en finale de la Coupe d’Europe des vainqueurs de Coupe (1996 et 1997). Que le Stade occupe l’une des premières places n’est pas une surprise à mes yeux. Nous avons bien renforcé l’équipe qui reste sur une belle 3e place. Globalement, nous sommes meilleurs à la passe, en attaque et en réception. Et, surtout, l’équipe tourne désormais avec dix joueuses contre sept l’année dernière. »

Pour Magali Magail, la grande force de l’équipe parisienne réside « dans l’expérience commune du six de base qui a conservé cinq joueuses de la saison passée (Carter, Coolman, Catry, Gravesteijn et la libéro Menet-Haure) ». Le changement de passeuses, avec le départ de la Slovène Karmen Koçar (partie à Straubing en Allemagne) remplacée par la Belge Aziliz Divoux et Lauriane Delabarre (ex-Vannes) constitue la grande nouveauté francilienne avec le renfort d’Alexandra Dascalu à la pointe de l’attaque. Pareils atouts ont fait leurs preuves notamment face au Cannet (3-0 avec deux sets extraordinaires : 32-30, 25-16, 30-28) et, cette semaine, en Coupe d’Europe face aux Serbes de Jedinstvo Stara Pazova (3-1: 18-25, 25-10, 25-19, 25-22). Après avoir concédé leur première défaite en championnat, samedi dernier à Béziers (3-1), les Parisiennes ont renoué avec la victoire, dès mercredi, pour prendre une bonne option sur la qualification aux 8e de finale de la Challenge Cup en jeu la semaine en Serbie. Contrairement aux Mulhousiennes dont l’activité se limite au seul championnat, Paris/Saint-Cloud court plusieurs lièvres à la fois. C’est dire son potentiel ! Mais question envie, c’est l’ASPTTM qui tient forcément la corde !

Stade-Français Paris/Saint-Cloud – ASPTT Mulhouse, cet après-midi 15 h 30 salle Charpentier à Issy-les-Moulineaux (en direct sur L’Équipe 21). Paris : Lauriane Delabarre (1,76m, France, P, 27 ans), Aliziz Divoux (1,84m, Belgique, P, 20 ans), Nina Coolman (1,82m, Belgique, R/A, 24 ans), Flore Gravesteijn (1,89m, Pays-Bas, A/R, 28 ans) Kelsie Wills (1,85m, Nouvelle-Zélande, A/R, 23 ans), Alexandra Dascalu (1,84m, France, AT, 20 ans), Alessia Fiesoli (1,85 m, Italie, AT, 21 ans), Maud Catry (1,89m, Belgique, CC, 24 ans), Grace Carter (1,83m, Angleterre, CC, 24 ans), Stefania Guaschino (1,83 m, Italie, CC, 20 ans), Lisa Menet-Haure (1,70m France, L, 21 ans). Entr : Stjin Morand. ASPTTM : Athina Papafotiou (1,79m, Grèce, P, 26 ans), Marta Biedzak (1,73m, Pologne, P, 22 ans), Bojana Markovic (1,78m, Serbie, R/A, 24 ans), Karla Klaric (1,87m, Croatie, A/R, 21 ans), Astrid Souply (1,91m, France, A/R, 21 ans), Maéva Orlé (1,83m, France, AT, 24 ans), Lara Davidovic (1,83m, France, AT, 17 ans), Alina Albu-Illie (1,90m, Roumanie, CC, 32 ans), Yulia Ferulik (1,86m, Russie, CC, 28 ans), Olga Trach (1,87m, Ukraine, CC, 28 ans), Marielle Bousquet-Rollet (1,75m, France, L, 30 ans), Léa Soldner (1,74m, France, L, 19 ans). Entr. : Magali Magail.

Article signé Christian Entz.

Calendrier

Fin de saison

Classement

PTS MJ G P
1.Mulhouse 52 22 18 4
2.Le Cannet 50 22 16 6
3.Béziers 49 22 17 5
4.Nantes 45 22 15 7
5.RC Cannes 43 22 14 8
6.St-Raphaël 32 22 11 11
7.Venelles 29 22 9 13
8.SF Paris St-Cloud 26 22 10 12
9.Evreux 24 22 7 15
10.Vandoeuvre Nancy 21 22 7 15
11.Quimper 18 22 6 16
12.Terville Florange 7 22 2 20
Tous les résultats