Retrouvez-nous sur Facebook Twitter

ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L'Alsace du 17/11/13 : L’ASPTT Mulhouse commence bien et termine mal

Les Mulhousiennes menaient deux sets à rien avant d’accuser le retour parisien pour perdre au tie-break.

Sur une dynamique actuelle de six victoires bonifiées depuis le couac initial face aux Lorraines de Terville Florange, les Alsaciennes n’ont pu enchaîner positivement hier soir à quelques encablures du Parc des Princes. Les Haut Rhinoises ont pourtant connu quelques difficultés en début de rencontre. La faute essentiellement à des Parisiennes qui, grâce notamment à 2 aces de Mikyskova, menaient 5-1. Les Alsaciennes recollèrent bien à 6-6 sur l’ace de Jaeckel mais, Markovic fit repasser ses copines devant au premier temps mort technique (8-6). Le Stade Français creusa l’écart (16-11). Le diésel mulhousien commença alors à monter en puissance. Les Visiteuses du soir égalisèrent à 18 partout. Nercher remplaça Ferulik et, avec Tsekova au service, l’ASPTT prit pour la première fois l’avantage (19-21). Un avantage que les Alsaciennes surent conserver malgré le retour local (23-24). Le service de Coolman terminant dans le filet, les Postières mulhousiennes s’adjugeaient la manche initiale. Le scénario se répéta à l’entame du second set. Saint Cloud prit d’abord la poudre d’escampette (8-6 puis, 9-6). Sauf que les Alsaciennes mirent moins de temps à recoller, grâce à une attaque suivie d’un contre de Lazarevic (9-10). Elles viraient en tête au deuxième temps mort technique (15-16). Le Stade Français égalisa (19-19). Nercher fit son retour sur le parquet. Le Stade qui ne voulait rien lâcher reprit les clés du camion (25-24). Djilali signa son entrée en remettant les 2 équipes à égalité (25-25). Le Stade sauva bien 2 balles de set mais, sur un service de Faesch, le retour local se fit sur Ferulik plein axe qui ne se fit pas prier pour donner le deuxième set aux Alsaciennes. Tout allait alors pour le mieux pour des Mulhousiennes qui semblaient avoir fait le plus dur. C’était méconnaître les Franciliennes qui s’accrochèrent bec et ongles. Les égalités se succédèrent jusqu’à 20-20. Les Haut Rhinoises tutoyèrent le graal : 20-22, suite à l’ace de Jaeckel. Dans le sillage d’une Markovic énorme hier soir, le Stade n’abdiqua pas. Alignant 5 points de suite, les Franciliennes se donnaient le droit d’y croire encore. Le match changea de physionomie au fil des échanges dans le quatrième set. Grâce à Markovic et Giaoui, le Stade Français prenait petit à petit l’ascendant (8-4, 16-11). La réussite avait viré au rouge et bleu. Les Stadistes égalisèrent à 2 manches partout pour la plus grande joie de la salle sur l’attaque de Mikyskova. Embarquées dans un dernier set à quitte ou double, les Mulhousiennes, toujours en retard à la marque dans celui-ci, finirent par se faire sur prendre pour le compte.

Magali Magail : « quand on joue avec le feu, on finit par se bruler les doigts. On a manqué d’engagement et de détermination à partir du troisième. On les a laissées jouer. Et voilà le résultat. On sait que rien ne nous sera donné. Si on veut faire quelque chose de grand, il faudra que nous nous montrions plus constantes dans l’effort ! »

Calendrier

LE 04/10/2017 Mulhouse | Stuttgart
LE 07/10/2017 18:40 Mulhouse | Venelles
LE 16/10/2017 20:00 Mulhouse | Chamalières

Classement

PTS MJ G P
1.Béziers 0 0 0 0
2.RC Cannes 0 0 0 0
3.Chamalières 0 0 0 0
4.Evreux 0 0 0 0
5.Le Cannet 0 0 0 0
6.Mulhouse 0 0 0 0
7.Nantes 0 0 0 0
8.Quimper 0 0 0 0
9.SF Paris St-Cloud 0 0 0 0
10.St-Raphaël 0 0 0 0
11.Vandoeuvre Nancy 0 0 0 0
12.Venelles 0 0 0 0
Tous les résultats