Retrouvez-nous sur Facebook Twitter

ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L'Alsace du 20/02/14 : ASPTTM : des regrets à Cannes forcément positifs

Aux portes de la finale, les volleyeuses mulhousiennes ont fait leurs adieux à la Coupe de France, mardi soir à Cannes (3-1). Le fait d’avoir rivalisé avec les championnes de France durant trois sets (25-20, 18-25, 26-24, 25-18) adoucit la déception de la défaite.

À quatre jours d’intervalle, l’ASPTT Mulhouse a enregistré une défaite sur le même score (3-1) dans le fief de la lanterne rouge, Evreux puis dans l’antre des championnes de France incontestées. Une défaite, accusée à chaque fois en quatre sets, mais dont le contenu a changé. Médiocres en Normandie, les Mulhousiennes ont eu le mérite d’être valeureuses face à Cannes (3-1: 25-20, 18-25, 26-24, 25-18).

Même sans aucun bénéfice comptable, l’ASPTT Mulhouse rentre de Cannes avec un capital confiance retrouvé dans la perspective de prochaines échéances importantes, comme la venue d’Aix-Venelles (samedi à 20 h au Palais des sports) avant le déplacement en Russie, à Odintsovo (mardi à 19 h), pour la demi-finale aller de la Coupe d’Europe.

« Quand tu vois que Cannes peut se permettre le luxe d’avoir Bokan et Ravva sur le banc, tu prends conscience du potentiel de cette équipe, raconte Magali Magail sur le chemin du retour. Ce qui me plaît, c’est que nous avons tenu tête à cette équipe qui a battu le Vakifbank Istanbul une semaine plus tôt. Pendant trois sets, on a regardé les Cannoises droit dans les yeux ! »

Se contenter de cette modeste considération, au lendemain d’une défaite, n’est pas dans les habitudes du coach postier. Mais, cette saison, Cannes n’a perdu que deux sets en France (en 18 matches) avant cette demi-finale de Coupe de France. « Pour obtenir ce résultat, il a fallu que tout le monde soit à un bon niveau » , poursuit Magali Magail. À Evreux, quatre jours plus tôt, ni la réception, ni les attaquantes n’avaient été très inspirées avec les 30 et 33 % de réussite qui ont crédité les prestations de Petya Tsekova et Ana Lazarevic. Même Kristy Jaeckel, avec dix attaques contrées ou ratées, n’avait pas échappé au désastre. Mardi, à Cannes, cette dernière s’est révoltée. « Kristy a fait un très bon match, tant en attaque qu’en réception et au service, avec un nombre important d’aces , raconte le coach postier. Les centrales ont été à leur niveau, la réception a tenu et la passe a été bonne. On peut toujours mieux faire… Mais tout le monde a répondu présent ! Samedi face à Aix, on se doit de confirmer cette prestation. Il nous faut rester dans cette dynamique. On ne peut pas se permettre de repasser du bon au médiocre avant d’aller jouer les Russes mardi prochain ! »

Istres : quatre points de pénalité au lieu de sept

Le Conseil Supérieur de la DNACG, réuni vendredi dernier en Commission d’appel, a réduit la sanction à l’encontre d’Istres en infligeant un retrait de quatre points au classement et en prononçant un plan d’apurement sur trois ans et interdiction totale de recruter pour la saison en cours. Istres avait été sanctionné initialement de sept points, à la mi-décembre, pour ne pas avoir respecté l’encadrement de la masse salariale brute que lui avait fixé le Conseil supérieur de la DNACG pour la saison 2012/2013. Suite au retrait des quatre points, Istres (14 pts) occupe désormais la 10eplace de la Ligue féminine à trois points du dernier qualifié pour les play-offs, le Hainaut (17 pts) qui est également en attente d’un verdict suite à l’appel déposé après un retrait initial de six points.

Article signé Christian Entz

Calendrier

LE 22/10/2017 17:00 Vandoeuvre Nancy | Mulhouse
LE 28/10/2017 20:00 Mulhouse | Béziers
LE 03/11/2017 20:00 Mulhouse | Evreux

Classement

PTS MJ G P
1.Béziers 3 1 1 0
2.SF Paris St-Cloud 3 1 1 0
3.Mulhouse 3 1 1 0
4.RC Cannes 3 1 1 0
5.Le Cannet 2 1 1 0
6.Evreux 2 1 1 0
7.Quimper 1 1 0 1
8.St-Raphaël 1 1 0 1
9.Vandoeuvre Nancy 0 1 0 1
10.Chamalières 0 1 0 1
11.Venelles 0 1 0 1
12.Nantes 0 1 0 1
Tous les résultats