ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L'Alsace du 21/10/13 : Anna Rybaczewski a testé Bielsko-Biala

L’ASPTT Mulhouse s’est rassurée à Istres (3-1) avant d’entamer sa saison en Coupe d’Europe, demain à 20h au Palais des sports, face aux Polonaises de Bielsko-Biala qu’Anna Rybaczewski a rencontrées ce week-end en championnat de Pologne.

Le hasard du calendrier fait bien les choses… Trois jours avant leur déplacement à Mulhouse, les Polonaises de Bielsko-Biala ont accueilli Siodemka Legionovia et une certaine Anna Rybaczewska, pour le compte de la 3e journée de championnat de Pologne. Anna Rybaczewska est bien « notre » Rybaczewski, la Mulhousienne, mais dont la dernière syllabe (ska) a été féminisée du côté de Varsovie selon les us et coutumes polonaises.

Demande de vidéo refusée

A l’inverse de son équipe, qui paye son statut de promu en lui imposant de jouer d’entrée les trois meilleures formations du championnat et donc de déplorer autant de défaites, Anna Rybaczewski réalise un bon début de saison. Vendredi dernier, face à Bielsko-Biala, elle a encore été la meilleure joueuse de son équipe avec 9 attaques gagnantes sur 23 tentées (39 %), 2 blocks, et 3 aces pour un maigre déchet de trois fautes directes (un service et deux attaques). Ce capital n’a toutefois pas suffi à Siodemka Legionovia pour contester la supériorité de Bielsko-Biala victorieux en trois sets (25-23, 25-20, 25-20).

« Bielsko-Biala est une très bonne équipe qui correspond bien au style polonais. Si on ne perturbe pas cette équipe dès la réception, les chances de gagner sont minimes ». Anna Rybaczewski parle en connaissance de cause. Vendredi, son équipe a réussi 12 aces contre 3 à Bielsko-Biala… Sans que cela ne suffise. « Elles sont très fortes en attaque, poursuit Anna. Notamment avec la Tchèque Horka (10/28) mais aussi l’Allemande Beier. Elles sont aussi très hautes avec la Serbe Nikic (1,96m) et l’autre centrale Malgorzata Lis (8/12 en attaque et 5 contres gagnants) » A la lecture des stats, c’est justement au block (11 contres gagnants) et en attaque (35/85, 41 % d’efficacité) que Bielsko-Biala a fait la différence. « Je pense que c’est nous qui avons perdu le match avant que Bielsko-Biala ne le gagne, rectifie Anna. Notre équipe découvre la première division polonaise en affrontant de suite les meilleurs. Nous avons fait cinq sets contre Muszyna. Mais là, on a un peu craqué. Il faut savoir qu’exception faite pour Cannes, le niveau du championnat polonais est plus élevé qu’en France. Je ne connais pas l’équipe du moment à Mulhouse mais je pense que le match sera intéressant. Magali – Magail – m’avait demandé une vidéo du match de Bielsko-Biala. Demande que j’ai transmise au club mais qui a été refusée par solidarité… En Pologne, on préfère que ce soit un club polonais qui gagne plutôt qu’une équipe française ! »

Anna et les Bleues : c’est non !

Le changement d‘entraîneurs à la tête des Bleues et l’arrivée de Magali Magail dans le staff de l’équipe de France ne changeront pas la décision d’Anna Rybaczewski concernant la sélection nationale. « J’ai fait mes adieux à l’équipe de France à la fin des championnats d’Europe et je ne reviendrai plus sur ma décision. J’ai donné à l’équipe de France tout ce que je pouvais lui donner ! »

Article signé Christian Entz

Calendrier

LE 24/11/2017 19:00 Venelles | Mulhouse
LE 28/11/2017 20:00 Terville Florange (Elite) | Mulhouse
LE 02/12/2017 20:00 Mulhouse | RC Cannes

Classement

PTS MJ G P
1.Béziers 15 6 5 1
2.RC Cannes 15 6 5 1
3.Mulhouse 14 6 5 1
4.St-Raphaël 11 6 3 3
5.Le Cannet 10 6 4 2
6.Venelles 9 6 3 3
7.SF Paris St-Cloud 8 6 3 3
8.Nantes 8 6 2 4
9.Evreux 7 6 2 4
10.Vandoeuvre Nancy 5 6 2 4
11.Quimper 4 6 1 5
12.Chamalières 2 6 1 5
Tous les résultats