Retrouvez-nous sur Facebook Twitter

ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L'Alsace du 22/01/14 : L’ASPTT Mulhouse a une page d’histoire à écrire

Les Mulhousiennes accueillent les Roumaines de Târgu Mures, ce soir à 20 h au Palais des sports pour les 8es de finale retour de la Coupe d’Europe. Battue au match aller (2-3), l’ASPTTM doit impérativement s’imposer en trois ou quatre sets pour se qualifier directement sans avoir à passer par un golden set nécessaire en cas de victoire mulhousienne au tie-break.

Depuis qu’elles gravitent dans les hautes sphères continentales, depuis vingt ans, les volleyeuses mulhousiennes ont toujours eu des Cannes, Istanbul, Bakou et autres clubs italiens ou polonais en face d’elles pour les priver de dessert. En vingt ans, elles n’ont toujours rien gagné si ce n’est le respect d’avoir tutoyé quelques stars. Le palmarès européen de l’ASPTT Mulhouse, pourtant riche de six participations en Ligue des champions, est à ce point vide que l’objectif convoité, une qualification en quarts de finale d’une compétition européenne, constitue un cap qui n’a été franchi que quatre fois (1).

« L’erreur on l’a faite en Roumanie et nous n’avons plus le droit de la répéter ! »

Aujourd’hui, compte tenu des deux sets grapillés mercredi dernier en Roumanie, l’ASPTT Mulhouse est en droit de prétendre à une performance pour écrire une page d’histoire (2). « Je pense que les filles ont pris conscience de l’importance de cette qualification pour le club, confie Magali Magail. Mais au-delà du palmarès, elles ont compris l’état d’esprit qu’il faudra afficher pour y parvenir. L’erreur, on l’a faite en Roumanie et nous n’avons plus le droit de la répéter ! »

Si les Mulhousiennes se savent capables d’inverser la tendance, pour peu que Kristy Jaeckel, Alina Albu, Armelle Faesch, Marielle Bousquet, Yulia Ferulick, Ana Lazarevic, Petya Tsekova et Alexia Djilali se mettent à leur meilleur niveau, elles savent aussi qu’un minimum d’agressivité sera indispensable. « On a été bien meilleures dans ce domaine à Terville , rassure le coach postier. Et je n’ai pas de doute quant à la motivation du groupe ».

Présent à Târgu Mures, Daniel Braun affiche la même confiance. « Il faudra planter le décor d’entrée , déclare le président. Si on démarre le match comme on a joué le 3e set en Roumanie et avec le soutien du public – qui est invité à venir vêtu de rouge pour soutenir les Mulhousiennes qui porteront les mêmes couleurs -, on ne peut pas perdre… Mais ce n’est pas gagné d’avance ! »

Le Dinamo Bucarest, la seule équipe roumaine à avoir foulé le parquet du Palais des sports, la saison dernière en Ligue des champions, s’était inclinée en quatre sets. Un score qui ferait encore le bonheur des Mulhousiennes, ce soir.

(1) En 1994 face à Lugansk après avoir éliminé Prague en 8es de finale, en 1998 face à Ekaterinburg après avoir éliminé Thessalonique, en 2000 face au Vakifbank Istanbul après avoir éliminé Schaffhouse et en 2001 face à Post Wien après avoir éliminé Tongres.

(2) L’ASPTTM serait qualifiée si elle gagnait 3-0 ou 3-1. Une victoire mulhousienne 3-2 donnerait lieu à un golden set (un set unique et décisif de quinze points). Un succès roumain sur n’importe quel score qualifierait Târgu Mures.

Article signé Christian Entz

Calendrier

Fin de saison

Classement

PTS MJ G P
1.Mulhouse 52 22 18 4
2.Le Cannet 50 22 16 6
3.Béziers 49 22 17 5
4.Nantes 45 22 15 7
5.RC Cannes 43 22 14 8
6.St-Raphaël 32 22 11 11
7.Venelles 29 22 9 13
8.SF Paris St-Cloud 26 22 10 12
9.Evreux 24 22 7 15
10.Vandoeuvre Nancy 21 22 7 15
11.Quimper 18 22 6 16
12.Terville Florange 7 22 2 20
Tous les résultats