Retrouvez-nous sur Facebook Twitter

ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L'Alsace du 23/01/14 : Les Mulhousiennes ont travaillé sans filet

Battue d’entrée dans le premier set et privée du moindre droit à l’erreur, l’ASPTT Mulhouse a ensuite renversé la situation (3-1) aux dépens de Târgu Mures pour atteindre hier soir les quarts de finale de la Coupe d’Europe.

Les Mulhousiennes ont tout fait pour entretenir le suspense, hier soir au Palais des sports, lors du match retour des 8es de finale de la Challenge Cup, face aux Roumaines de Târgu Mures.

Battues au tie-break à l’aller, elles avaient droit de perdre un set sans remettre en cause la qualification et sans passer par le « golden set ». Et comme s’il fallait tenir le public en haleine, elles ont eu la mauvaise idée de se priver de cette assurance d’entrée. Et de la pire manière… Le set bien en main à 20-15, les Mulhousiennes ont subi le service de Tatiana Lupu et le block de Roxana Iancu (20-19) avant de céder (22-25).

Sur un fil tendu et sans filet, les postières ont alors joué avec les nerfs des quelque 1800 spectateurs qui ont su créer une chaude ambiance et apporter un soutien inconditionnel qui allait s’avérer déterminant.

Après le gain de la 2e manche, marquée par des échanges acharnés jusqu’à 19-18 et le service de Delphine Nercher pour finir (25-18), le meilleur de la soirée était à venir dans un 3e set d’anthologie. Une manche dans laquelle les Ana Lazarevic, Petya Tsekova et Yulia Ferulik ont sauvé cinq balles de set avant de s’imposer 29-27, sur une attaque de Kristy Jaeckel, dans une ambiance de folie.

« On est obligé de se tuer sur chaque ballon si on veut gagner ! »

Artiste à la passe, pour exploiter pleinement le potentiel offensif de l’ASPTTM, Armelle Faesch a été décisive en prenant le service à 22-24 pour effacer la balle de break sur un ace (24-24). Dès lors, Kristy Jaeckel et Petya Tsekova répliquaient aux Tatiana Lupu et autres Irina Radu (24-25, 25-26, 26-27) jusqu’au contre gagnant d’Alina Albu (28-27) et la conclusion de Kristy Jaeckel (29-27). « Quand on menait dans le premier set, on s’est laissé aller, confiait Armelle Faesch après coup. Et nous, on est obligé de se tuer sur chaque ballon si on veut espérer gagner ! »

Euphoriques, les Marielle Bousquet, Ana Lazarevic et Alina Albu prenaient le 4e set à leur compte. La pression avait changé de camp et les Roumaines étaient à leur tour dos au mur. Sur le 6e ace du match de la Bulgare Gabriela Tsvetanova, Târgu Mures s’offrait un dernier sursaut d’orgueil (10-6, 10-9) avant de craquer face à la furia locale. Ana Lazarevic (16-11, 18-12), Yulia Ferulik (22-16, 23-16) et l’inévitable Kristy Jaeckel (24-16, 25-16) assuraient finalement la qualification mulhousienne pour un voyage en quarts de finale qui les mènera à Kamnik en Slovénie.

Article signé Christian Entz

Calendrier

Fin de saison

Classement

PTS MJ G P
1.Mulhouse 52 22 18 4
2.Le Cannet 50 22 16 6
3.Béziers 49 22 17 5
4.Nantes 45 22 15 7
5.RC Cannes 43 22 14 8
6.St-Raphaël 32 22 11 11
7.Venelles 29 22 9 13
8.SF Paris St-Cloud 26 22 10 12
9.Evreux 24 22 7 15
10.Vandoeuvre Nancy 21 22 7 15
11.Quimper 18 22 6 16
12.Terville Florange 7 22 2 20
Tous les résultats