Retrouvez-nous sur Facebook Twitter

ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L'Alsace du 23/10/2013 : ASPTT Mulhouse : une victoire qui fera date

Les Mulhousiennes ont signé la première victoire de leur histoire aux dépens d’une formation polonaise, hier au Palais des sports (3-0). Une victoire bien construite qui ouvre de belles perspectives même si rien n’est acquis.

Depuis les exploits face à Ekaterinburg et GS Istanbul en 1998, cela faisait quinze ans que les Mulhousiennes couraient après une victoire de prestige. Une victoire comme celle acquise, hier soir, aux dépens d’une formation polonaise pourtant invaincue cette saison.

Aujourd’hui, avec cette victoire en trois sets, on en vient même à regretter le règlement très particulier qui régit la Coupe d’Europe. Il ne suffira pas aux Mulhousiennes d’aller gagner un set, mercredi prochain en Pologne, pour atteindre les 8es de finale. Il leur faudra gagner le match ou, au pire, remporter le golden set. Un set de quinze points, disputé comme la série de pénalties au foot, en cas d’égalité de victoire.

Par rapport aux soirées vécues en Ligue des champions, quand les Mulhousiennes étaient plus souvent figurantes que promises au premier rôle, il y avait quelque chose de tout nouveau, hier soir. Du neuf qu’il convenait, plus particulièrement, de mettre au crédit de Kristy Jaeckel (18 points en attaque), Petya Tsekova (7/15 sans le moindre déchet avec deux blocks et deux aces) et Ana Lazarevic. Les nouvelles ont été époustouflantes pour emmener dans leur sillage Marielle Bousquet, Armelle Faesch, Alina Albu et Yulia Ferulik qui ont assuré la prestation sans que Magali Magail ne procède au moindre changement de joueuses. C’est dire si tout a baigné !

« On a osé les défier en les regardant droit dans les yeux ! »

En marge de l’audace qui a animé les Mulhousiennes, c’est très certainement la construction de cette rencontre qui a permis la victoire. En constatant qu’Helena Horka et Heike Beier, réputées pour constituer la force de frappe de Bielsko-Biala, n’enregistraient que deux points offensifs en milieu du set initial (respectivement 1/10 et 1/7), il était facile de comprendre que, pour la première fois l’ASPTTM pesait dans une rencontre européenne. « On a osé les défier en les regardant droit dans les yeux ! », dira plus tard Magali Magail.

Avec une qualité de service énorme, et très peu de déchet (3 fautes en trois sets) malgré une grosse prise de risques, les Mulhousiennes ont véritablement explosé le jeu polonais. À 20-15, la Serbe Danijela Nikic, du haut de ses 1,96m, donnait un bref aperçu du potentiel visiteur (20-19) qu’Ana Lazarevic (22-19) et Kristy Jaeckel (23-19) remettait en question avant la conclusion, au block, de Yulia Ferulik (25-21).

Dans la lignée de la manche initiale, le 2e set était acharné. L’insolente réussite de l’Américaine Kristy Jaeckel (4/6 dans ce début de 2e set) permettait à l’ASPTTM de faire la course en tête (11-9, 15-12, 17-13). L’écart était d’autant plus conséquent pour les Polonaises que l’ASPTTM maintenait la pression sur sa proie. Et, au terme de cette manche, soldée par Petya Tsekova (25-20), Bielsko-Biala déplorait huit fautes directes sans commune mesure avec son standing.

Conscientes d’avoir l’exploit à portée de bras, Ana Lazarevic allait lâcher le sien au service pour contribuer à la performance. À 16-11, après que Miroslaw Zawieracz eut tout tenté en changeant ses passeuses (Marta Szymanska et Dorota Wilk) et ses centrales, la Serbe de Mulhouse prenait le service pour ne plus le lâcher. Avec la complicité de l’inévitable Kristy Jaeckel (21-11, 22-11) et Alina Albu (24-11), d’une bonne défense bien articulée autour de Marielle Bousquet et d’une Armelle Faesch inspirée à la passe, l’ASPTTM, portée par un public en délire, signait un 9-0. Un véritable feu d’artifice pour une soirée mémorable ! « Même dans mes rêves les plus fous je n’aurais jamais osé imaginer un tel succès ! » avouait Dany Braun, le président comblé de l’ASPTT.

Article signé Christian Entz

Calendrier

Fin de saison

Classement

PTS MJ G P
1.Mulhouse 52 22 18 4
2.Le Cannet 50 22 16 6
3.Béziers 49 22 17 5
4.Nantes 45 22 15 7
5.RC Cannes 43 22 14 8
6.St-Raphaël 32 22 11 11
7.Venelles 29 22 9 13
8.SF Paris St-Cloud 26 22 10 12
9.Evreux 24 22 7 15
10.Vandoeuvre Nancy 21 22 7 15
11.Quimper 18 22 6 16
12.Terville Florange 7 22 2 20
Tous les résultats