Retrouvez-nous sur Facebook Twitter

ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L'Alsace du 25/01/14 : Magail : « Si on devient fort mentalement, on sera terrible »

Les volleyeuses mulhousiennes accueillent Nantes, récent vainqueur de Béziers, ce soir à 20 h au Palais des sports, pour un match aux senteurs de play-offs. Sur sa lancée de la Coupe d’Europe, l’ASPTTM se doit de rester dans une dynamique victorieuse.

S’il y a un domaine dans lequel l’ASPTT Mulhouse a été irréprochable mercredi dernier, pour se qualifier en quarts de finale de la Coupe d’Europe aux dépens des Roumaines de Târgu Mures (3-1), il s’agit bien du mental. Trahies par leur réception dans la manche initiale, elles ont ensuite remonté la pente tout en ayant le couteau sous la gorge jusqu’à sauver cinq balles de set et arracher la manche déterminante (29-27). Au sein de l’équipe mulhousienne, c’est cette image que chacune tient à retenir. « Dans le premier set on a eu peur… C’était la panique, raconte Alina Albu. Après, on s’est dit qu’il fallait tout lâcher… Tout risquer ! » Cette prise de risques a finalement payé avec une formation mulhousienne à la fois agressive et audacieuse (51,6 % de réussite offensive et 9 services gagnants) sans pour autant déplorer un déchet excessif (21 fautes directes dont 7 au service). « C’est des victoires de ce type qu’il nous faut pour progresser, avoue le coach Magali Magail. Si on devient fort mentalement, on sera terrible pour les matches à venir ! »

7 matches en 22 jours

Nul doute que les prochaines échéances pour atteindre les demi-finales de la Coupe de France (mardi prochain à Albi) et de la Coupe d’Europe (le mardi suivant à Kamnik en Slovénie et le mercredi 12 février au Palais des sports) seront particulièrement motivantes. Mais pour aborder ce cycle en confiance, la victoire face à Nantes sera indispensable. Cela d’autant que Nantes reste sur une grosse performance à Béziers (3-1: 25-21, 25-19, 23-25, 25-20) et s’annonce comme l’un des prétendants sérieux aux places de 2 à 6, déterminantes pour les play-offs, que convoitent Le Cannet, l’ASPTTM, Paris/Saint-Cloud, Béziers et Nantes.

Au match aller, les Mulhousiennes avaient obtenu leur première victoire de la saison (3-0: 25-17, 25-14, 25-16) mais face à un adversaire alors privé de la Belge Angie Bland, de l’Américaine Ariel Turner et de la passeuse grecque Nikoletta Koutouxidou. Or, ces deux dernières sont devenues des titulaires indiscutables du six de base nantais que l’Américaine Shonda Cole a quitté remplacée par l’Italienne Veronica Minati. « L’objectif recherché est de participer aux play-offs, ne cache pas Sylvain Quinquis, l’entraîneur de la formation ligérienne, sur le site de la LNV. Pour le moment, on est bien placé pour y parvenir. Maintenant, ce que j’ai dit aux filles, c’est de ne surtout pas s’enflammer. Il faut arriver à réitérer les performances de samedi dernier et essayer de durer. C’est le plus compliqué dans ce championnat qui est assez dense » et dont la hiérarchie sera forcément perturbée avant les play-offs suite aux pénalités infligées par la LNV (voir ci-joint).

Les équipes

ASPTTM : Armelle Faesch, Lana Dabic, Anna Lazarevic, Kristy Jaeckel, Kama Diarra, Petya Tsekova, Alexia Djilali, Alina Albu-Ilie, Yulia Ferulik, Noémie Cely, Marielle Bousquet, Delphine Nercher. Entr : Magali Magail.

Nantes : Nikoletta Koutouxidou, Els Vandesteene, Ariel Turner, Clémentine Druenne, Veronica Minati, Victoria Foucher, Angie Bland, Sherri Williams, Marion Gauthier-Rat, Luiza Ungerer. Entr : Sylvain Quinquis.

Article signé Christian Entz

Calendrier

Fin de saison

Classement

PTS MJ G P
1.Mulhouse 52 22 18 4
2.Le Cannet 50 22 16 6
3.Béziers 49 22 17 5
4.Nantes 45 22 15 7
5.RC Cannes 43 22 14 8
6.St-Raphaël 32 22 11 11
7.Venelles 29 22 9 13
8.SF Paris St-Cloud 26 22 10 12
9.Evreux 24 22 7 15
10.Vandoeuvre Nancy 21 22 7 15
11.Quimper 18 22 6 16
12.Terville Florange 7 22 2 20
Tous les résultats