Retrouvez-nous sur Facebook Twitter

ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L'Alsace du 27/08/13 : Ana Lazarevic : Serbe du premier groupe

Ana Lazarevic est la première joueuse du collectif de la sélection nationale serbe, championne d’Europe en titre, à venir à l’ASPTT Mulhouse. Le joyau est encore à polir mais il brille déjà !

La Serbie, petit État de l’ex-Yougoslavie dont la population n’atteint pas les 8 millions d’habitants, est pourtant le principal pourvoyeur de volleyeuses en Europe. Rien qu’en France, elles étaient treize à émarger en Ligue A féminine la saison dernière. En revanche, à l’exception de Milena Rasic à Cannes et, désormais, d’Ana Lazarevic à l’ASPTTM, le gros du collectif des 22 joueuses de la sélection A serbe fournit essentiellement les championnats brésilien, russe, turc, polonais et italien. Demain, à Sapporo au Japon, les Serbes seront d’ailleurs à l’œuvre à l’occasion de la poule finale du Grand Prix Mondial face à la Chine, le Brésil, l’Italie, le Japon et les États-Unis. Une compétition qui a marqué la fin de la campagne internationale d’Ana Lazarevic écartée de la sélection. « Ce n’est pas très grave , relativise la Serbe qui a fêté ses 22 ans le mois dernier. Je suis jeune et j’ai encore le temps pour rejoindre les meilleures ».

Le malheur des unes faisant le bonheur des autres, Magali Magail n’a pas été fâchée de récupérer « sa » Serbe un peu plus tôt que prévu. « Pour moi, le simple fait qu’elle soit issue du collectif de la Serbie constitue une référence , explique le coach postier. Elle a le profil d’une Bokan, en moins physique, mais en étant meilleure en défense et en réception. C’est d’ailleurs pour cet argument qu’elle a été recrutée ».

« À 14 ans, je suis partie de la maison pour aller jouer en pro »

Si Ana Lazarevic a raté deux semaines de travail foncier avec l’ASPTTM, elle n’en est pas moins déjà très affûtée. « En Serbie, la préparation aux championnats d’Europe se fait sur 5-6 mois , poursuit Ana Lazarevic. Et depuis le mois de mai et la fin de ma saison au Besiktas Istanbul, en Turquie, je travaille dans le groupe des 20 Serbes ». Une saison qui constitue la première expérience d’Ana à l’étranger, elle qui a effectué l’essentiel de sa carrière au Partizan Vizura Belgrade, valeur sûre du championnat serbe derrière l’Étoile Rouge de Belgrade.

« J’ai commencé à jouer au volley à l’âge de huit ans, raconte Ana Lazarevic, originaire de Valjevo. À 14 ans, je suis partie de la maison pour aller jouer en pro à Vizura Belgrade ». Un club dont elle a porté les couleurs durant six saisons, de 2006 à 2012, avant d’aller au Besiktas Istanbul.

« À Mulhouse, je viens pour travailler et progresser, avoue la jeune Serbe qui ne sera pas dépaysée à l’ASPTTM avec la présence de Lana Dabic – « contre qui j’ai joué quand elle était à Pancevo » se souvient Ana – et les sœurs Lara et Iva Davidovic. Mulhouse a une bonne réputation en Serbie. On sait que c’est une des meilleures équipes en France derrière Cannes. Mon objectif sera d’ailleurs d’aider l’équipe pour qu’elle retrouve sa 2e place en championnat ».

Et quand Ana ne joue pas au volley, que préfère-t-elle ? « Lire, me promener et sortir entre amis ! »

 

Calendrier

Fin de saison

Classement

PTS MJ G P
1.Mulhouse 52 22 18 4
2.Le Cannet 50 22 16 6
3.Béziers 49 22 17 5
4.Nantes 45 22 15 7
5.RC Cannes 43 22 14 8
6.St-Raphaël 32 22 11 11
7.Venelles 29 22 9 13
8.SF Paris St-Cloud 26 22 10 12
9.Evreux 24 22 7 15
10.Vandoeuvre Nancy 21 22 7 15
11.Quimper 18 22 6 16
12.Terville Florange 7 22 2 20
Tous les résultats