ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L'Alsace du 28/11/14 : L’ASPTTM a de quoi se réjouir

La qualification de l’ASPTTM aux dépens de Walfer a été obtenue trop facilement pour se projeter. En revanche, les performances de Nantes et du Cannet sont flatteuses pour Mulhouse.

Le passage des Luxembourgeoises de Walferdange, mercredi soir au Palais des sports, aura manqué de saveur malgré d’authentiques sujets de satisfaction pour le collectif postier. Certes, il y a la victoire limpide (25-10, 25-15,25-11) synonyme de qualification pour les 16es de finale de la Challenge Cup. Il y a aussi les rentrées encourageantes des jeunes Kama Diarra (5/6 en attaque et un ace), Noémy Cély (3/5 en attaque et deux blocks) et Léa Soldner. Mais l’opposition luxembourgeoise, sans sa meilleure joueuse Nora Kalich, a été trop faible en cette soirée pour se féliciter d’une confiance retrouvée.

Un tir groupé exceptionnel

Néanmoins, les grincheux du Palais auraient tort de faire la fine bouche. Car autant le niveau des Luxembourgeoises relativise la performance postière, autant les résultats de Nantes, Cannet, Béziers et Cannes tendent à prouver la montée en puissance des clubs féminins français et, donc, de Mulhouse.

Les Nantaises, poussées au tie-break par les Mulhousiennes, ont laminé les championnes roumaines de Bacau (25-18, 27-25, 25-10) en Ligue des champions. Or, après avoir contraint Bakou à disputer un tie-break (18-16) en Azebaïdjan, Nantes jouera face à Bakou, à domicile, sa qualification pour les play-offs de la Ligue des champions. Des play-offs auxquels Cannes, victorieux à Belgrade (3-2), peut également prétendre. Quant au Cannet, qui s’est imposé à Mulhouse (3-1), il a poussé le Galatasaray Istanbul à une décision en cinq sets (15-25, 21-25, 25-19, 25-13, 9-15) avec neuf contres gagnants pour la seule Myriam Kloster. Et, avec la victoire (3-0) et qualification de Béziers – battu (3-0) par Mulhouse en ouverture du championnat -, aux dépens des Israéliennes d’Haifa, le volley féminin français n’a encore jamais réussi un pareil tir groupé dans la même semaine en Coupe d’Europe.

ASPTTM-Novara : le 17 décembre à 20h

La confiance à laquelle les Mulhousiennes courent après, depuis les frayeurs provençales de début novembre à Venelles (3-2), dépendra des résultats des quinze prochains jours. En fait, trois matches de championnat largement à la portée de l’ASPTTM (Terville le lundi 1er décembre au Palais, Le Hainaut le 6.12 dans le Nord et Istres le 13-12 à Mulhouse) mais qui devront se solder impérativement par le gain de neuf points.

Ce n’est qu’à ce prix que les volleyeuses mulhousiennes pourront prétendre jouer les premiers rôles dans un championnat qui n’a encore jamais été si dense. L’ASPTTM a son destin entre les mains et le prochain tour européen, aussi exaltant soit-il face aux Italiennes de Novara (match aller le 9, 10 ou 11 décembre en Italie et match retour le mercredi 17 décembre au Palais), ne doit pas détourner les postières de leur objectif premier.

Article signé Christian Entz

Calendrier

LE 16/12/2017 20:00 Le Cannet | Mulhouse
LE 06/01/2018 19:00 Mulhouse | Vandoeuvre Nancy
LE 13/01/2018 20:30 Béziers | Mulhouse

Classement

PTS MJ G P
1.RC Cannes 26 10 9 1
2.Béziers 25 10 9 1
3.Mulhouse 21 10 7 3
4.Venelles 17 10 6 4
5.Le Cannet 15 10 5 5
6.SF Paris St-Cloud 14 10 5 5
7.St-Raphaël 14 10 4 6
8.Evreux 14 10 4 6
9.Nantes 12 10 3 7
10.Vandoeuvre Nancy 10 10 4 6
11.Quimper 9 10 3 7
12.Chamalières 3 10 1 9
Tous les résultats