ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

C’est parti pour l’ASPTTM-Volley !

Les volleyeuses mulhousiennes ont retrouvé le Palais des sports et repris du service ce mercredi à l’occasion du premier entraînement de la saison 2019/2020.

On s’est quitté à l’issue d’une triste soirée d’avril quand Marcq-en-Baroeul a eu la mauvaise idée de bouleverser la hiérarchie. Ce soir-là, l’ASPTT Mulhouse a pris une douche froide accusant une vilaine défaite synonyme d’élimination dès les quarts de finale des play-offs et d’une fin de saison prématurée. Quelques jours plus tard, l’Ajax Amsterdam et le Barcelone de Messi connaissaient le même sort en Champion’s League de foot pour rappeler que nul n’est à l’abri d’un faux pas… Pas même les meilleurs !

Aujourd’hui, cet épisode appartient au passé et les larmes ont séché. Après la pluie vient le beau temps. Et, comme s’il fallait un signe du ciel pour annoncer la belle saison à venir c’est une petite brume d’automne, en attendant un soleil radieux, qui a accompagné les volleyeuses mulhousiennes jusqu’aux portes de leur Palais. Un Palais promis à devenir le théâtre de leurs exploits mais aussi une salle de torture dans les prochains jours. L’accent au doux parfum de la Dolce Vita de François Salvagni, le nouveau coach successeur de Magali Magail, et de son préparateur physique, Luca Donati, contraste avec la rigueur italienne particulièrement d’actualité à l’heure de la reprise. Le travail foncier de ses prochains jours s’annonce particulièrement lourd… A grand renfort de fonte ! « J’adore la musculation » prévient Luca Donati que François Salvagni a fait venir « parce qu’il n’y a pas de meilleur profil que le sien pour la préparation physique. Ce sera molto, molto, difficile » poursuit ce dernier. « Dans une compétition qui se termine avec des play-offs, ça ne sert à rien d’être bon en championnat… Il faut être fort à la fin ! On risque d’être fatigué en début de saison. Mais, en travaillant bien à cette période de l’année, nous aurons un plus par rapport aux autres dès le mois de janvier ».

Les championnats d’Europe qui se profilent dans les jours à venir et la World Cup du mois prochain, au Japon, limitent l’effectif mulhousien du moment. Olga Trach, Léa Soldner, Carli Snyder et les espoirs Manon Jaegy, Katarina Budrak et Aurélia Ebatombo, toutes rescapées de la saison dernière, et les nouvelles recrues que sont la passeuse américaine Madisson Bugg, la centrale néerlandaise Indy Baijens et la jeune Hongroise Andra Maria Atrin (19 ans, 1,81m) sont là. Il faudra, néanmoins, attendre le mois prochain pour voir le collectif s’étoffer avec Léandra Olinga et Héléna Cazaute, actuellement en Turquie avec l’équipe de France, qui affronte la Bulgarie vendredi prochain, avec l’internationale croate Bernarda Grcic et l’attaquante suisse Laura Kuenzler respectivement en lice en Hongrie et en Slovaquie avec leurs équipes nationales. Quant à Laetitia Moma-Bassoko, elle disputera la World Cup au Japon (du 14 au 29 septembre) avec le Cameroun avant de rejoindre Mulhouse.

Par Christian Entz

 

Le p’tit clin d’œil

Un prénom prédestiné

Il y a 47 ans, quand il a vu le jour du côté de Bologne, François Salvagni a hérité d’un prénom prédestiné pour s’installer en France. « Cela fait près de 50 ans que je me demande pourquoi je m’appelle François et pas Francesco, raconte le nouveau coach mulhousien. Mais bon… Mon frère s’appelle bien Peter. Le prêtre m’a néanmoins baptisé Pietro-Francesco. Il trouvait mon prénom François trop bizarre ! »

François Salvagni, le nouveau coach de l’ASPTTM-Volley.

Calendrier

LE 05/10/2019 20:00 MULHOUSE | CHAMALIÈRES
LE 08/10/2019 20:00 MARCQ-EN-BAROEUL | MULHOUSE
LE 12/10/2019 20:00 MULHOUSE | CANNES

Classement

PTS MJ G P
0.BÉZIERS 0 0 0 0
0.CANNES 0 0 0 0
0.CHAMALIÈRES 0 0 0 0
0.FRANCE AVENIR 2024 0 0 0 0
0.LE CANNET 0 0 0 0
0.MARCQ-EN-BAROEUL 0 0 0 0
0.MOUGINS 0 0 0 0
0.MULHOUSE 0 0 0 0
0.NANTES 0 0 0 0
0.PARIS ST-CLOUD 0 0 0 0
0.PAYS D'AIX VENELLES 0 0 0 0
0.ST-RAPHAËL 0 0 0 0
0.TERVILLE FLORANGE 0 0 0 0
0.VANDOEUVRE 0 0 0 0
Tous les résultats