ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

Chamalières allume la mèche

C’est pour revivre de grandes émotions que l’ASPTT Mulhouse a étoffé ses rangs. Mais avant le feu d’artifice d’une saison qui s’annonce somptueuse, il y a un départ à ne pas rater : ce samedi 5 octobre au Palais des sports face à Chamalières.

Même si le 27 avril 2019 n’avait jamais existé, que Marcq-en-Baroeul n’eût jamais hanté le Palais, Chamalières serait considéré avec un très grand respect. Certes, les Mulhousiennes n’ont encore jamais connu les affres de la défaite face aux Auvergnates en trois saisons au sein de l’élite. Il n’en demeure pas moins que Chamalières reste sur l’entame la plus surprenante jamais réalisée en Ligue A féminine.

Il y a tout juste un an à ce même stade de la compétition, nanti de l’étiquette de lanterne rouge du championnat précédent, Chamalières a fait la nique à une hiérarchie trop vite établie. A la surprise générale, les joueuses d’Atman Toubani s’étaient imposé (3-1) au Cannet lors de l’ouverture de la saison 2018/2019. Cette victoire, pour le moins inattendue, leur avait permis d’arracher l’antépénultième place (12e sur 14) au classement de fin de saison 2019 aux dépens de Quimper.

A l’image de cet exploit en déplacement, Chamalières s’est découvert par la suite des vertus de voyageur. Sur les sept victoires des Auvergnates en 2018/2019, six succès ont été obtenus à l’extérieur (au Cannet 3-2, à Marcq-en-Baroeul 3-2, à Mougins 3-2, à Quimper 3-1, à Vandoeuvre/Nancy 3-2 et chez les Espoirs françaises 3-2). Une donnée étonnante qui inspire un profond respect au moment d’accueillir cette équipe atypique.

Comme l’ASPTTM qui a fait l’objet d’un remaniement important avec un changement d’entraîneurs (François Salvagni pour Magali Magail), de passeuses (Madisson Bugg et Bernarda Bric pour Athina Papafotiou et Raymariely Santos Perez), de réceptionneuses-attaquantes (Héléna Cazaute et Laura Künzler pour Bojana Markovic et Ali Frantti) et de pointues (Laetitia Moma Bassoko pour Hayley Spelman), Chamalières annonce huit recrues. A commencer par l’Ukrainienne Olena Prokopenko-Leonenko, l’ex-Mulhousienne Lisa Jeanpierre mais aussi les internationales camerounaises Yolanda Amana Guigolo et Estelle Adiana. Avec le renfort de ces dernières, qui rejoignent le phénomène Christelle Tchoudjang-Nana, Chamalières aligne la moitié du six de base de la sélection nationale du Cameroun qui vient de disputer la World Cup au Japon avec une certaine Laetitia Moma-Bassoko, la nouvelle attaquante de pointe de l’ASPTTM.

Du côté de l’ASPTT Mulhouse, seule la centrale néerlandaise Indy Baijens, victime d’une entorse au pouce avec arrachement osseux, est forfait. Battues mercredi dernier à Stuttgart (25-23, 25-17, 25-17), après avoir dominé les mêmes championnes d’Allemagne quatre jours plus tôt au Palais (25-22, 25-17, 25-20), les Mulhousiennes ont été cueillies à froid dans tous les sens du terme… Bloquées dans les bouchons et arrivées en retard à Stuttgart, elles ont été prises de vitesse sans récupération et préparation adaptés. A trois jours de l’affrontement avec Chamalières, le rappel à l’ordre a du bon… Rien ne sert de courir il faut arriver aux trois points !

Christian Entz

L’adversaire

VBC Chamalières

Arrivées : Olena Prokopenko-Leonenko (Ukrainienne, ex-Viesti Salo/Finlande), Estelle Adiana (Camerounaise, ex-Senel Yaoundé/Cameroun), Leah Hardeman (Américaine, beach-volley), Lisa Jeanpierre (Française, ex-ASPTT Mulhouse), Victoria Young (Américaine, ex-TFSE Budapest/Hongrie), Sandra Szaboova (Slovaque, ex-Potsdam/Allemagne), Oni Lattin (Américaine, ex-Sens), Alex Merle (Américaine, ex-Colby College/Kansas)

Départs : Marie-Alex Bélanger, Taesha Silva Dos Santos (Istres), Luawé  Tangopi (Nantes), Marjorie Correa (Saint-Raphaël), Diana Arrechea, Amanda Brown (Vitrolles)

Effectif : Kathleen Gates (1,77m, USA, P, 29 ans) ; Yolande Amana Guigolo (1,88m, Caméroun, P, 22 ans), Christelle Tchoudjang-Nana (1,86m, Cameroun, AT, 30 ans), Anne Laure Margerier (1,72m, France, L, 23 ans), Olena Prokopenko-Leonenko (1,85m, Ukraine, AR, 28 ans), Estelle Adiana (1,82m, Cameroun, AR, 22 ans), Leah Hardeman (1,77m, USA, AR, 24 ans), Lisa Jeanpierre (1,83m, France, AR, 19 ans), Victoria Young (1,86m, USA, CC, 23 ans), Sandra Szaboova (1,90m, Slovaquie, CC, 23 ans), Oni Lattin (1,86m, USA, CC, 27 ans), Alex Merle (1,75m, France, L, 19 ans). Coach : Atman Toubani.

Calendrier

LE 23/11/2019 20:00 PARIS SAINT-CLOUD | MULHOUSE
LE 30/11/2019 20:00 MULHOUSE | BÉZIERS
LE 07/12/2019 20:00 LE CANNET | MULHOUSE

Classement

PTS MJ G P
1.MULHOUSE 24 8 8 0
2.NANTES 19 8 7 1
3.BÉZIERS 19 8 6 2
4.CANNES 18 8 6 2
5.LE CANNET 17 8 6 2
6.PAYS D'AIX VENELLES 14 8 4 4
7.VANDOEUVRE 12 8 4 4
8.MARCQ-EN-BAROEUL 11 8 4 4
9.CHAMALIÈRES 10 8 3 5
10.ST-RAPHAËL 8 8 3 5
11.TERVILLE FLORANGE 7 8 2 6
12.PARIS ST-CLOUD 4 8 2 6
13.MOUGINS 3 8 1 7
14.FRANCE AVENIR 2024 2 8 0 8
Tous les résultats