ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’ALSACE DU 16/04/2018 : L’ASPTTM II assure l’essentiel

 

L’ASPTT Mulhouse II a difficilement battu Besançon en quatre manches hier au Cosec de Bourtzwiller.

Les jeunes Mulhousiennes pouvaient souffler après un âpre combat marqué par de nombreuses fautes directes mais aussi quelques magnifiques échanges. Les locales entament au plus mal la partie (0-6) et elles sont toujours en retard (8-15). Elles reviennent aux forceps (15-17) avant d’égaliser à 18. Les Bisontines sont accrocheuses et elles repartent de l’avant (18-22). Celles-ci profitent des fautes des Haut-Rhinoises pour remporter logiquement ce set initial 25 à 22.

Une série de services lance l’ASPTT Mulhouse (7-4 à 13-5). Les Alsaciennes sont efficaces en attaque et elles mettent à mal la réception des Franc-Comtoises (19-11). Les protégées de Sabrina Dridi, le coach postier, dominent dans tous les compartiments du jeu malgré quelques frayeurs (22-16). Une balle malicieuse d’Aurélia Ebatombo permet aux siennes d’égaliser (25-17). La suite est du même acabit pour les jeunes Mulhousiennes (3-0, 8-4). Besançon justifie sa place sur le podium avec une belle qualité au service (12-9). Le duo Budrak-Panou marque en bout de filet adverse et l’ASPTT Mulhouse réalise un écart conséquent à 16-10. Le BVB revient à 17-15 avant un fantastique rallye conclu victorieusement par Mulhouse à 21-16. Les locales mènent 25 à 20 mais avec

Mulhouse ne parvient pas à garder une avance importante (8-3, 10-8). Les échanges sont toujours disputés (12-9) dans une grosse ambiance. Les postières présentent enfin un jeu plus propre (16-10, 19-13) à l’image de la centrale Iliana Benyamina. Celle-ci remplit toutes les colonnes de stats positives tandis que ses adversaires commettent des fautes directes (23-18). Le leader s’impose en quatre sets (25-19) dans une partie souvent hachée (56 fautes directes pour les deux équipes).

ASPTT Mulhouse II – Besançon : 3-1. Les sets : 22-25 (29’), 25-17 (24’), 25-20 (27’), 25-19 (26’). Temps total de jeu : 1h46. Arbitrage de MM. D. Mansuy et F. Wurges. ASPTTM  : 52 attaques gagnantes. 10 services gagnants. 7 blocks. 33 fautes directes dont 12 au service. Six de base : Chambon (puis Mebarek), Barbier (puis Panou), Budrak, Ebatombo (puis Gusic), Benyamina, Dreyer. Libéro : Jaegy. Coach : S. Dridi Rosny  : 36 attaques gagnantes. 5 blocks. 23 fautes directes dont 3 au service. Six de base : Prince, Fradin, Tardin, Gouin (puis Duriez), Meister (puis Menissier), Vallet. Libéro : Gourtot. Coach : F. Marchal.

 

Article signé Thierry Hufschmitt

 

Calendrier

Fin de saison

Classement

PTS MJ G P
1.MULHOUSE 60 24 20 4
2.NANTES 59 24 21 3
3.LE CANNET 55 24 19 5
4.BÉZIERS 54 24 18 6
5.CANNES 54 24 18 6
6.VANDOEUVRE 40 24 14 10
7.MARCQ-EN-BAROEUL 38 24 14 10
8.PAYS D'AIX VENELLES 34 24 11 13
9.ST-RAPHAËL 31 24 10 14
10.TERVILLE FLORANGE 24 24 7 17
11.PARIS ST-CLOUD 18 24 7 17
12.CHAMALIÈRES 17 24 5 19
13.MOUGINS 12 24 4 20
14.FRANCE AVENIR 2024 2 24 0 24
Tous les résultats