ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’Alsace du 20/10/2016 : Un bon petit derby

Les jeunes Mulhousiennes de l’ASPTTM II reçoivent leurs voisines colmariennes dimanche à 15 h au gymnase Montaigne à l’occasion de la troisième journée du championnat de Nationale 3.

Le week-end consacré à la Coupe de France des jeunes dimanche dernier, où aucune formation mulhousienne n’était en lice, a permis aux coéquipières de la réceptionneuse-attaquante Akouvi Panou d’oublier la lourde défaite concédée chez le voisin Kingersheim. Mais il n’en était pas de même pour Christophe Magail… Même plus d’une semaine après cet échec, le coach de l’ASPTT Mulhouse II rumine encore : « On aurait dû faire mieux là-bas même si je suis convaincu que le VBCK terminera à l’une des deux premières places ».

Changer l’état d’esprit

C’est d’abord l’état d’esprit collectif de ses protégées qui a irrité Christophe Magail. « On a trop laissé nos adversaires jouer, on n’a pas eu de réaction, presque comme des spectatrices. Les filles ne se sont pas battues, elles ont laissé filer les échanges, alors qu’on pouvait remporter le second set. Je n’ai pas vu de lionnes, de battantes, contrairement au premier match (face à Meyzieu à domicile avec une victoire 3-0) ». L’attaquante Laura Dreyer abonde : « C’est dommage, on était stressées sur la fin du deuxième set. On a perdu notre lucidité… On n’était pas assez agressives ». Son coach reprend : « Ce n’était pas notre jeu à Kingersheim et nous ne pouvons pas nous permettre ces sautes de concentration ». Le groupe s’est remis au travail avec ses (très) jeunes éléments. Mais l’équipe mulhousienne risque de ne pas être au complet dimanche et il faudra composer avec les contraintes liées aux vacances scolaires. Au staff de trouver des solutions adéquates, mais il dispose de plusieurs options. Christophe Magail ne sera cependant pas sur le banc de l’ASPTT Mulhouse puisqu’il sera à Nantes avec les pros à l’occasion de l’ouverture de la Ligue A féminine. Vivien Gayol gérera l’effectif à sa place. Un groupe au sein duquel Léa Enderlin, la seule majeure, fait presque figure d’ancienne. L’Angevin d’origine sera l’assistant de Christophe Magail durant toute la saison. Cet ancien joueur connaît désormais bien les joueuses car il les a accompagnées à un tournoi à Terville dernièrement.

Le retour d’Elsa Kopf

En face, La Colmarienne est composée de nombreux éléments d’expérience, à commencer par les sœurs Angst. Une ancienne de l’ASPTT Mulhouse figure d’ailleurs dans cet effectif. Il s’agit d’Elsa Kopf (1,61m de 19 ans), passeuse de son état.

Frédéric Carré, le coach colmarien peut compter aussi sur Marion Dehainault, Lou Meyer ou encore Émilie Wackenthaler. Celles-ci ne seront pas faciles à manœuvrer pour les locataires du gymnase Montaigne (dont l’entrée se trouve désormais dans le couloir à côté des travaux). Les « Nordistes » du département occupent la troisième place après avoir concédé une dernière défaite au tie-break face à Lyon-Bron.

Les Mulhousiennes auront fort à faire dimanche pour ne pas se retrouver en danger et garder la maîtrise des débats.

 

Article signé Thierry Hufschmitt

Calendrier

LE 19/01/2019 16:00 PARIS ST-CLOUD | MULHOUSE
LE 26/01/2019 20:00 ST-RAPHAEL | MULHOUSE
LE 29/01/2019 20:00 MULHOUSE | QUIMPER

Classement

PTS MJ G P
1.Mulhouse 31 11 10 1
2.Cannes 30 11 11 0
3.Le Cannet 25 11 9 2
4.Nantes 21 11 8 3
5.Béziers 18 11 6 5
6.Paris St-Cloud 18 11 6 5
7.St-Raphaël 18 11 5 6
8.Vandoeuvre Nancy 15 11 5 6
9.Venelles 14 11 4 7
10.Mougins 11 11 4 7
11.Quimper 9 11 3 8
12.Marcq en Baroeul 9 11 2 9
13.Chamalières 8 11 3 8
14.France Avenir 2024 1 11 1 10
Tous les résultats