ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’ALSACE DU 22/01/2018 : L’ASPTTM II domine Ensisheim

 

L‘ASPTT Mulhouse a dominé son voisin Ensisheim en trois sets sans appel, hier au Cosec de Bourtzwiller, pour la dixième journée de championnat en N3. Le leader confirme ses prétentions pour le titre.

Ce derby disputé au Cosec de Bourtzwiller, au lieu du Montaigne inondé, a abouti à un résultat logique.

Les Mulhousiennes prennent rapidement les devants (6-2) avec Akouvi Panou en bout de filet. Mulhouse réalise un premier break à 16-10. La jeune Iliana Benyamina signe trois services gagnants tandis que Katarina Budrak, la grande Monténégrine, varie ses coups. L’ASPTT Mulhouse effectue un cavalier seul (22-15). Cette manche initiale est logiquement enlevée à 25-15.

Le VBCE mène ensuite pour la première fois (1-2, 4-5). La pointue Aurélia Ebatombo transperce la défense adverse et les Mulhousiennes marquent six points d’affilée (10-5). L’écart se stabilise à dix unités (16-6, 20-10). La réception visiteuse est à la peine et concède quatre services gagnants (22-12). Cette seconde manche est conclue par Aurélia Ebatombo sur une attaque puissante (25-12). Le déficit offensif est terrible entre les 54 % de Mulhouse (13/24) et les 16 % de son adversaire (3/19).

Ensisheim fait de la résistance

Au lieu de baisser les bras, les protégées de Charles Gauthier mènent (2-5) en ce début de 3e manche. On note plusieurs rallyes et les égalités sont nombreuses (à 6, 9 puis 10). La centrale mulhousienne Laura Dreyer est bien sollicitée et elle permet aux siennes d’être en avance à 18-13. Les fautes directes s’accumulent chez les locales et les visiteuses sont plus propres en réception (15-12). Adeline Mazin se distingue en bout de filet (cinq points) et son équipe revient peu à peu à 19-17. Margaux Chambon réalise une deuxième main en finesse et ses coéquipières reprennent un petit avantage à 22-18. À l’opposé, Mathilde Ehret s’illustre et Sabrina Dridi, le coach postier, rappelle Aurélia Ebatombo à 22-20. Le danger est écarté à 23-22 et un block de Katarina Budrak est synonyme de succès sur la première balle de match (25 à 22). « J’ai fait des tests, j’ai essayé d’autres options dans le dernier set, concédait Sabrina Dridi après la rencontre. Ce fut un bon match dans l’ensemble devant une équipe remodelée par rapport au match aller. Il est parfois difficile de garder sa concentration, ce qui explique nos difficultés à la fin ».

Malgré cette défaite, Ensisheim reste sur le podium à égalité avec Milly-la-Forêt mais possède un meilleur coefficient. L’ASPTT Mulhouse est toujours invaincue après dix journées.

 

Article signé Thierry Hufschmitt

 

Calendrier

LE 23/03/2019 20:00 MOUGINS | MULHOUSE
LE 30/03/2019 20:00 MULHOUSE | LE CANNET
LE 06/04/2019 20:00 NANTES | MULHOUSE

Classement

PTS MJ G P
1.Mulhouse 58 20 19 1
2.Cannes 50 20 18 2
3.Le Cannet 46 20 16 4
4.Nantes 42 20 15 5
5.Venelles 35 20 12 8
6.Béziers 31 20 10 10
7.St-Raphaël 29 20 8 12
8.Paris St-Cloud 27 20 9 11
9.Vandoeuvre Nancy 25 20 9 11
10.Marcq en Baroeul 22 20 6 14
11.Mougins 21 20 7 13
12.Chamalières 17 20 6 14
13.Quimper 12 20 4 16
14.France Avenir 2024 2 20 1 19
Tous les résultats