ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’ALSACE DU 08/04/2019 : Nationale 2 Féminine : l’ASPTTM se maintient

Le succès hier en quatre sets de l’ASPTTM lui permet d’assurer son maintien en Nationale 2 alors qu’il reste deux matchs à disputer.

Léonor Henni arrête de s’échauffer juste avant le coup d’envoi non sur blessure mais en raison d’une erreur sur la feuille de match. Les Mulhousiennes égalisent à 8 après un début mitigé (1-5). Elles poursuivent avec plusieurs services gagnants (13-9). La Libéro francilienne sort en raison d’une élongation à la cuisse. Les locales s’envolent (16-10, 20-11). Mulhouse remporte ce set initial sur une attaque en finesse d’Aurélia Ebatombo (25-13).

Un service performant

Les visiteuses retrouvent des couleurs et sont agressives au service (7-10). Les approximations sont nombreuses. L’ASPTT Mulhouse déjoue face à la VGA sans pression (10-16). Le temps-mort est bénéfique et l’écart se réduit (15-17). Les Alsaciennes sont toujours en retard (17-20) et elles sont logiquement égalisées à 20-25. Leurs six fautes directes et le déficit offensif (10/30 contre 15/31) leur ont été fatals. « On a eu une baisse de régime dans le deuxième set » , reconnaît après coup Katarina Budrak.

On note plusieurs égalités (à 3 puis 7) avant deux séries au service qui permettent aux Haut-Rhinoises de s’échapper (16-10). On ne voit plus qu’une équipe sur le terrain (21-12). Les protégées de Sabrina Dridi, désormais rassurée, mènent 25 à 14. Elles n’ont effectué qu’une seule faute directe face à des Marnaises sans réponse.

Katarina Budrak, killing blocker

La suite est accrochée après un débours initial (0-3 puis 8-6) mais le score est serré (11-10). Elles sont alors performantes en bout de filet (15-11) et les blocks s’accumulent (trois au temps-mort technique à 16-12). La Monténégrine signe une énorme performance dans ce domaine avec huit attaques contrées. « Je l’ai beaucoup travaillé cette semaine » , admet-elle avec un léger sourire. Laura Dreyer l’a bien soutenue avec quatre points dans ce même exercice. Auteur d’une grosse performance (24 points, + 21 à l’évaluation), Budrak ne ramène pas la couverture à elle. Les attaques adverses sont défendues et plus rien n’arrête les Mulhousiennes (22-14). Camille Barbier, juste entrée en jeu, réalise un service gagnant, synonyme de balle de match (24-14). Elyssa Lajmi inscrit un nouveau point et clôt la rencontre 25 à 15.

Katarina Budrak, la capitaine, détaille après la rencontre : « La qualité du service a été importante durant tout le match. On a eu du mal en début de chaque set avant d’accélérer à la fin. »

Les spectateurs acclament leurs favorites qui évolueront au même niveau l’année prochaine, ce qui était l’objectif de début de saison. Celles-ci sont désormais seules septièmes.

Article signé Thierry Hufschmitt

Calendrier

Fin de saison

Classement

PTS MJ G P
1.Mulhouse 74 26 24 2
2.Cannes 67 26 24 2
3.Le Cannet 59 26 20 6
4.Nantes 50 26 19 7
5.Béziers 43 26 14 12
6.Venelles 42 26 14 12
7.St-Raphaël 42 26 12 14
8.Marcq en Baroeul 35 26 10 16
9.Paris St-Cloud 33 26 11 15
10.Mougins 29 26 10 16
11.Vandoeuvre Nancy 29 26 10 16
12.Chamalières 19 26 7 19
13.Quimper 19 26 6 20
14.France Avenir 2024 2 26 1 25
Tous les résultats