ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’ALSACE du 13/12/2018: La passe de trois ?

Après deux succès, face à Conflans-Andrésy puis à Saint-Maur, les joueuses de l’ASPTT Mulhouse II affrontent un nouvel adversaire direct en N2F, La Rochette, dimanche (15 h) au Montaigne.

Les joueuses de l’ASPTT Mulhouse II ont abandonné le siège de dernier de la classe grâce à leur victoire en cinq manches dans une ambiance hostile le 2 décembre sur le parquet de la VGA Saint-Maur, lors de la 9e journée de N2. Elles ont passé sans encombre les deux matches suivants à Mulhouse, face à Pont-à-Mousson et Rixheim dimanche dernier en Coupe de France cadettes.

Sept éléments de la N2, dont quatre du six de base, étaient sur le terrain : Emeline Kalt a pris le relais de Myriam Mebarek à la passe, Elyssa Lajmi s’est affirmée en bout de filet aux côtés de Léonor Henni et Camille Barbier en attaque, et Iliana Benyamina et Oranne Derrar ont tenu leur rang au centre.

Katarina Budrak, travailleuse acharnée

De son côté, Katarina Budrak, l’arme principale de l’ASPTT Mulhouse II, effectue un travail acharné pour progresser. La grande Monténégrine (1,96 m) s’est donné une entorse voici dix jours à l’entraînement. Elle s’est reposée… une journée avant de reprendre ses activités. Sabrina Dridi, le coach postier, apprécie tout particulièrement ses efforts : « Elle a repris très rapidement après cette entorse. Elle était à la musculation les jours suivants et en séance de piscine le même jour ! » 

L’attaquante/réceptionneuse a pris part à plusieurs entraînements pour reprendre contact avec la balle, en limitant ses déplacements. La capitaine démontre ainsi le caractère et le mental communs aux sportifs des Balkans. « Elle veut rentrer chez elle le soir en étant vraiment fatiguée » , sourit la responsable du centre de formation. Katarina Budrak a inscrit environ 13 points en attaque dans les six rencontres à Mulhouse. Elle est un vrai bourreau pour ses adversaires.

Aurélia Ebatombo, elle, pourrait bien retrouver le terrain après une longue absence en raison d’une grosse blessure à une cheville. La pointue constitue un atout majeur au sein du groupe mulhousien, qui affiche une belle solidarité.

La Rochette, que l’ASPTTM II accueille dimanche (15 h) au Montaigne, s’est inclinée dans sa salle en trois manches en 8e de finale de la Coupe de France amateurs samedi dernier.

L’équipe est sur courant alternatif en championnat et s’est inclinée en quatre sets à Valenciennes. Elle ne possède que trois points d’avance sur l’ASPTTM II. Comme l’équipe alsacienne, elle a besoin de points dans la poule C. La Rochette présente des arguments expérimentés avec notamment deux Américaines : Caitlin Genovy dirige le jeu tandis que sa compatriote Amy Wong est la garante de la réception et de la défense. La centrale Tracy Valerin a évolué à Évreux et à Mougins. Juliette Duranton et Hélène Dasse étaient aussi de la partie en Coupe de France.

Un troisième succès d’affilée des Haut-Rhinoises, en quatre manches au maximum, pourrait permettre à celles-ci de sortir de la zone rouge. Un objectif réaliste, surtout avec le soutien de leurs supporters.

Article signé Thierry Hufschmitt

Calendrier

Fin de saison

Classement

PTS MJ G P
1.Mulhouse 74 26 24 2
2.Cannes 67 26 24 2
3.Le Cannet 59 26 20 6
4.Nantes 50 26 19 7
5.Béziers 43 26 14 12
6.Venelles 42 26 14 12
7.St-Raphaël 42 26 12 14
8.Marcq en Baroeul 35 26 10 16
9.Paris St-Cloud 33 26 11 15
10.Mougins 29 26 10 16
11.Vandoeuvre Nancy 29 26 10 16
12.Chamalières 19 26 7 19
13.Quimper 19 26 6 20
14.France Avenir 2024 2 26 1 25
Tous les résultats