ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’ALSACE DU 21/01/2019 : L’ASPTTM II perd le derby

L’ASPTT Mulhouse a logiquement perdu en quatre sets hier à domicile face à Rixheim lors de la douzième journée, mais reste en dehors de la zone rouge du championnat.

Un public plus nombreux que d’habitude était présent au Montaigne pour cette rencontre entre voisins.

Le score est serré dès l’entame du match (7-8) avant un break visiteur (12-16 puis 15-20). Les erreurs des jeunes Mulhousiennes coûtent cher et les Rixheimoises sont loin (17-23). Yiulia Ferulik signe un contre et l’ASER empoche logiquement la manche 17 à 25.

En ce début de second set, les échanges sont longs et l’écart est minime (6-4, 9-8). Cyrille Sanchez, le coach rixheimois, change de passeuse avec l’entrée de Lou Maire (12-10). L’ASPTTM ne se désunit pas après l’égalisation à 19 et obtient une première balle de set à 24-21. Elle égalise 25 à 23 sur une erreur de service. Les protégées de Sabrina Dridi ont profité des 13 fautes directes adverses.

Meilleure gestion des fins de set

La suite est différente et l’ASER est en tête (5-8, 10-14). « On a bien suivi les consignes par rapport à leurs attaquantes » , rapportait Cyrille Sanchez. L’écart est important (10-17) mais les Mulhousiennes n’abdiquent pas (14-18). Une série au service leur permet de revenir à 18-20. Natalia Nikulina emmène alors sa formation dans son sillage (20-23) et Lauriane Pereira punit ses ex-coéquipières (20-25). On note plusieurs égalités (à 4, 9, 11) et Aurélia Ebatombo se distingue pour Mulhouse. Les deux équipes sont au coude à coude (15-16, 19-20). À nouveau, Natalia Nikulina s’illustre (21-24) et une 12efaute d’attaque locale est synonyme de fin de série victorieuse des locales (21-25).

Cyrille Sanchez, le coach rixheimois, est d’abord satisfait mais surtout soulagé de cette victoire. « Malgré le résultat, ce fut un match serré que l’on redoutait. On est resté dans le combat. On a progressé au niveau de la gestion des fins de manches ».

« Les deux équipes étaient proches, mais on ne finit pas les sets » , reconnaissait Katarina Budrak. « Leur block/défense nous a fatiguées et on a senti leur expérience dans les moments importants » , admettait Sabrina Dridi, la responsable du centre de formation. L’avance de l’ASPTT Mulhouse s’est réduite sur ses adversaires pour le maintien. Ces dernières ont grappillé des points, mais restent en dehors de la zone rouge.

Les sets : 17-25 (23’), 25-23 (31’), 20-25 (26), 21-25 (27’). Temps total de jeu : 1h47. Arbitrage de MM. D. Pfrimmer et T. Baume. Gymnase du Montaigne.

ASPTTM  : 44 attaques gagnantes sur 128 (34 %) : Budrak 15, Ebatombo 12, Lajmi 7, Mebarek 3, Benyamina 2, Dreyer 2, Henni 1. 6 services gagnants. 5 blocks. 25 fautes directes dont 11 au service. Six de base : Mebarek, Lajmi (puis Henni), Budrak, Ebatombo (puis Barbier), Dreyer, Benyamina. Libéro : Jaegy. Entr : S. Dridi.

ASER  : 58 attaques gagnantes sur 130 (44 %) : Nikulina 25, Ferulik 8, Eatene 6, Prevost-Haberer A. 3, Zenga 3, Pereira 2. 5 services gagnants. 9 blocks. 29 fautes directes dont 16 au service. Six de base : Prevost-Haberer C. (puis Maire), Eatene (puis Fabrizio), Likiliki (puis Pereira), Nikulina, Prevost-Haberer A. (puis Zenga), Ferulik. Libéro : Simon. Entr  : C. Sanchez

Article signé Thierry HUFSCHMITT

Calendrier

LE 24/04/2019 20:00 MARCQ-EN-BAROEUL | MULHOUSE
LE 27/04/2019 20:00 MULHOUSE | MARCQ-EN-BAROEUL
LE 28/04/2019 17:00 MULHOUSE | MARCQ-EN-BAROEUL

Classement

PTS MJ G P
1.Mulhouse 74 26 24 2
2.Cannes 67 26 24 2
3.Le Cannet 59 26 20 6
4.Nantes 50 26 19 7
5.Béziers 43 26 14 12
6.Venelles 42 26 14 12
7.St-Raphaël 42 26 12 14
8.Marcq en Baroeul 35 26 10 16
9.Paris St-Cloud 33 26 11 15
10.Mougins 29 26 10 16
11.Vandoeuvre Nancy 29 26 10 16
12.Chamalières 19 26 7 19
13.Quimper 19 26 6 20
14.France Avenir 2024 2 26 1 25
Tous les résultats