ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’ALSACE DU 24/09/2018 : Rixheim démarre bien

C’est par un derby que les deux équipes haut-rhinoises de la poule C de Nationale 2 ont débuté leur championnat. Et les jeunes promues de la réserve mulhousienne ont logiquement craqué face aux joueuses expérimentées de l’ASER, qui l’ont emporté 3-0.

Le premier set est accroché. La réserve de l’ASPTT Mulhouse parvient même à mener 22-23 en toute fin de première manche. Jamais pourtant ses joueuses n’auront la moindre chance de conclure. Après avoir égalisé (23-23) puis repris l’avantage (24-23), Natalia Nikulina se charge de la balle de set (25-23).

6-0… Entre le service et l’attaque d’Eatene, le bras de Nikulina et les fautes adverses, les joueuses du coach Sanchez réalisent un véritable festival, dès l’entame du deuxième set. Une balle out mettra fin à la série rixheimoise. En face, Ebatombo parvient à planter quelques attaques (8-2 puis 8-5). Les Mulhousiennes parviennent épisodiquement à réduire le score, mais les Mulhousiennes restent à la traîne, tout au long de ce set (13-6 puis 13-9). Un 2e  set qui tombe dans l’escarcelle rixheimoise (25-18). Les débats sont plus accrochés au début de la 3e  manche. Les Mulhousiennes restent au contact jusqu’à 7-7. Un ace d’Anne Prévost-Haberer et une attaque de Sarah Likiliki plus tard, et les locales reprennent un avantage certain. À 24-14, Laura Dreyer et Katarina Budrak empêchent leurs adversaires de conclure ce match. Mais la 3e  balle de set, signée Henry, est la bonne et Rixheim l’emporte 25-16. Le coach Sanchez et son adjoint, Jean-Marc Pardoux n’auraient pu rêver meilleure entame de championnat…

« Je me souviens encore de ce 3-0 que nous avions pris la saison dernière à la maison, pour commencer , lâche Cyrille Sanchez. C’est un match sur lequel nous pouvons nous appuyer. Je suis vraiment content. Il faut maintenant surfer sur ce résultat, tout en restant humble. La saison est longue. Mais ce qui me conforte aussi, c’est la place de nos remplaçantes. J’ai fait jouer tout le monde et le changement de joueuses n’a pas pénalisé le niveau de jeu. J’ai aussi vu un secteur block/défense abouti. Il reste encore ces petites balles de transition, notamment à travailler mais ce que je retiens aussi et surtout, c’est cette alchimie, dans le groupe. » Sabrina Dridi, le coach de la réserve mulhousienne, elle, avait du mal à cacher sa déception. « C’était un premier match difficile, je ne suis au final pas si étonnée du résultat , glisse-t-elle. C’est un collectif jeune, en construction et il leur faut du temps. Nous n’avons pas d’anciennes sur lesquelles nous appuyer. Pour certaines, c’est une première expérience en N2. Il faut encore travailler et apprendre, mais je les attends sur le prochain match… »

Rixheim- ASPTT Mulhouse II 3-0. Les sets : 25-23 (31’), 25-18 (28’), 25-16 (23’). Arbitres : Mme Quantin et M. Jacquemet. ASER  : 44 attaques gagnantes sur 106 (41,5 %). 7 blocks. 4 services gagnants : 20 fautes directes dont 4 au service. Six de base : Maire, Eanene, Nikulina, Zenga, A. Prevost-Haberer, Ferulik ; puis Casadéi, Fabrizio, Pereira, Henry. Libéro : Simon. Entr  : C. Sanchez. ASPTTM  : 28 attaques gagnantes sur 109 (25,7 %). 3 services gagnants. 7 blocks. 18 fautes directes dont 3 au service. Six de base : Mebarek, Lajmi, Budrak, Ebatombo, Dreyer, Benyamina ; puis Henni, Gusic, Barbier. Libéro : Jaegy. Entr  : S.Dridi

 

Article signé: T.H et E.J

 

Calendrier

LE 22/02/2020 18:00 CANNES | MULHOUSE
LE 29/02/2020 20:00 MULHOUSE | PAYS D'AIX VENELLES
LE 07/03/2020 17:00 FRANCE AVENIR 2024 | MULHOUSE

Classement

PTS MJ G P
1.MULHOUSE 52 21 17 4
2.NANTES 50 21 18 3
3.CANNES 50 21 17 4
4.BÉZIERS 48 21 16 5
5.LE CANNET 47 21 16 5
6.VANDOEUVRE 38 21 13 8
7.ST-RAPHAËL 31 21 10 11
8.PAYS D'AIX VENELLES 30 21 10 11
9.MARCQ-EN-BAROEUL 29 21 11 10
10.TERVILLE FLORANGE 22 21 7 14
11.CHAMALIÈRES 17 21 5 16
12.PARIS ST-CLOUD 11 21 5 16
13.MOUGINS 7 21 2 19
14.FRANCE AVENIR 2024 2 21 0 21
Tous les résultats