ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’Alsace du 27/02/15 : L’ASPTTM II n’a plus le choix

L’ASPTT Mulhouse II doit absolument s’imposer devant Firminy, ce dimanche à 15 h à la salle Montaigne, pour mettre un terme à une vilaine série de cinq défaites consécutives qui l’ont reléguée à la 4e place de la Nationale 2 féminine.

Les doublures mulhousiennes n’ont plus le choix, à l’occasion de cette 15ejournée de championnat de Nationale 2, face à des Appelouses qu’elles avaient assez difficilement battues en quatre sets le 12 octobre dernier.

Christophe Magail, le coach postier, doit désormais trouver des solutions. Et découvrir quelle conséquence a eu la coupure de plus d’un mois sur la forme actuelle de ses protégées, Mulhouse n’ayant pu se déplacer à Vincennes le 1er février (le match a été reprogrammé au 12 avril). Comment remettre en place un collectif au sein duquel des changements d’importance ont eu lieu ?

Des Mulhousiennes sans libéro

A priori, ce break forcé a tout de même permis de recharger les batteries de celles qui n’évoluent pas en équipe fanion. « Ce fut certes profitable, mais l’équipe n’a jamais été au complet aux entraînements », remarque Christophe Magail. Les Haut-Rhinoises ne présentent plus de libéro dans leur effectif puisque Lara Davidovic a récupéré l’entière capacité de ses moyens physiques. Son intérim à ce poste est donc terminé et les deux titulaires (Levêque et Mamou Diarra) ont quitté le groupe. De son côté, la centrale Noémie Cély est à nouveau opérationnelle après avoir assuré un intérim dans le six de base de l’équipe professionnelle pour suppléer Alina Albu-Ilie, victime d’une entorse au genou. « Il nous faut absolument réagir et briser la spirale négative récente » , affirmait cette dernière, mardi soir, après la demi-finale de Coupe de France perdue face au Cannet (1-3).

Pour sa part, Lara Davidovic était plus expressive au même moment puisqu’elle retrouve son poste de prédilection en tant qu’attaquante de pointe après plusieurs mois d’absence en raison d’une blessure au genou. Son sourire correspondait à un enthousiasme et une motivation décuplés.

« On aura bien besoin de ses qualités d’attaquante qui nous offrent plus de possibilités offensives , estime Christophe Magail. De plus, sa hauteur au contre et son association sur la ligne avec Kama Diarra, la capitaine, sont des atouts indéniables. On a profité de cette pause pour améliorer les relations avec les centrales. » Celles-ci devraient accroître leur travail défensif en l’absence d’une libéro.

Le piège est réel pour l’ASPTT Mulhouse II face à une équipe à un point du premier relégable et à la lutte pour sa survie. Les jeunes postières restent pour leur part sur cinq défaites consécutives en championnat. De ce fait, un résultat positif est indispensable pour retrouver de la sérénité. Avec une nette victoire face à Firminy, dimanche à 15 h à la salle Montaigne, les Alsaciennes relanceraient la machine. Elles en ont largement les moyens.

Article signé Thierry Hufschmitt

Calendrier

LE 26/01/2019 20:00 ST-RAPHAEL | MULHOUSE
LE 29/01/2019 20:00 MULHOUSE | QUIMPER
LE 02/02/2019 19:30 MARCQ EN BAROEUL | MULHOUSE

Classement

PTS MJ G P
1.Mulhouse 34 12 11 1
2.Cannes 33 12 12 0
3.Le Cannet 25 12 9 3
4.Nantes 22 12 8 4
5.Béziers 21 12 7 5
6.St-Raphaël 20 12 6 6
7.Paris St-Cloud 18 12 6 6
8.Vandoeuvre Nancy 18 12 6 6
9.Venelles 17 12 5 7
10.Marcq en Baroeul 12 12 3 9
11.Mougins 11 12 4 8
12.Quimper 9 12 3 9
13.Chamalières 8 12 3 9
14.France Avenir 2024 1 12 1 11
Tous les résultats