Anna Haak : un an de plus à l’ASPTTM

Publié le

L’internationale suédoise Anna Haak reste à l’ASPTT Mulhouse avec la lourde responsabilité de faire oublier Héléna Cazaute sur le poste d’attaquante-réceptionneuse.

Les résultats de ce dernier week-end, aux qualifications de l’Euro, ne font que confirmer une évidence. Anna Haakappartient à ces joueuses capables de se hisser au niveau des meilleures en Europe. D’une part elle a été l’un des artisans de la qualification de la Suède aux championnats d’Europe (22 points, dimanche, face au Portugal) et, d’autre part, elle a étéla 2e meilleure marqueuse suédoise derrière sa sœur Isabellesur l’ensemble de la compétition. « La qualification suédoise en phase finale de l’Euro est une première depuis 38 ans » se plait à préciser Anna Haak qui enchaîne les performances après le doublé historique réalisé sous le maillot mulhousien.

ASPTT Mulhouse, club de volley-ball

Née d’un père français originaire du Cantal et d’une mère suédoise, Anna Haak a vu le jour à Mulhouse et a séjourné à Sierentz quelques mois avant d’aller grandir en Suède. Après un titre de championne de Suède avec Engelholm (en 2015), la Mulhousienne d’origine et d’adoption a pris part au championnat universitaire américain avec Miami en Floride (de 2015 à 2017) puis Marquette University à Milwaukee près de Chicago (de 2017 à 2019) avant son grand retour en France, via Vandoeuvre/Nancy (2019/2020) puis Mulhouse (depuis 2020). Cette dernière saison, elle a payé son énorme polyvalence. Capable d’intervenir sur le poste d’attaquante de pointe, pour suppléer Laetitia Moma Bassoko, où sur celui d’attaquante-réceptionneuse, elle a souvent été gardée en réserve pour intervenir sur une titulaire défaillante. Ce rôle ingrat ne l’a pas empêché d’être sacrée MVP en Ligue des champions face aux Bulgares de Plovdiv. Le départ d’Héléna Cazaute lui offre une réelle opportunité pour franchir un nouveau cap et prendre de nouvelles responsabilités dans le six de base. « L’ASPTT Mulhouse est un club formidable avec des joueuses et un staff tout aussi formidables. C’est ce qui m’a motivée de rester à Mulhouse, confie Anna Haak. J’adore l’environnement, la conception du travail avec de grands objectifs et avec des joueuses très assidues. Je suis très heureuse de rester et ravie de revenir à l’automne ! »

« Anna est une joueuse au potentiel technique et physique incroyable, explique le coach François Salvagni. Elle a fait d’énormes progrès en réception pour devenir une joueuse du plus haut niveau dans ce domaine fondamental. Même ses derniers matches avec l’équipe nationale ont été les meilleurs qu’elle ait produits. Après avoir consacré des heures et des heures de travail, avec un grand engagement de sa part, elle possède désormais l’un des services les plus puissants de la Ligue A féminine. Sans oublier ses qualités en attaque et au contre. C’est curieux que tout le monde me demande qui pourra remplacer Héléna Cazaute ? C’est tout vu ! Anna a toutes les caractéristiques pour être l’une des joueuses les plus fortes du championnat de France  ! Elle est une travailleuse infatigable qui veut toujours s’améliorer et toujours prête à s’impliquer. Nous devrons tous continuer à travailler dur pour maintenir le niveau de jeu affiché dans la dernière partie de la saison dernière ». Nul doute que, dans ce domaine, Anna Haaka le profil de l’emploi !

Article signé Christian Entz