ASPTT Mulhouse – Le Cannet : un parfum de play-offs !

Publié le
ASPTT Mulhouse, club de volley-ball

ASPTT Mulhouse – Le Cannet : un parfum de play-offs !

Mulhouse-Cannet est l’affiche par excellence d’un match de play-offs voire d’une finale, titre de champion de France en jeu, comme ce fut le cas en 2017. Ce fameux 6 mai 2017, Le Cannet avait match gagné au 4e set sans la faute au filet d’Alexandra Lazic. Bras dessus, bras dessous, les Cannetanes étaient déjà en liesse avant que l’arbitre, avec le concours du vidéo-challenge, ne remette la balle en jeu. L’ASPTTM sauvait quatre balles de match et égalisait en remportant le 4e set (36-34) avant de s’imposer au tie-break. Ce souvenir, à lui seul, symbolise toute l’âpreté de chacun des combats que représente un match entre Mulhouse et Le Cannet. Et l’affiche à venir n’échappera pas à la règle.

L’ASPTT Mulhouse est leader du championnat… Mais Le Cannet est l’équipe en forme du moment, invaincue cette année, avec une série de six victoires consécutives dont cinq en trois sets secs. Mulhouse a des « joueuses incroyables » pour reprendre les propos de Bernarda Brcic… aMais Le Cannet a l’effectif le plus étoffé du championnat avec quinze joueuses de niveau international dont un six de base (les Russes Anna Lazareva et Anastasia Kornienko, l’Azérie Olena Hasanova, l’Ukrainienne Oleksandra Bytsenko, la Cubaine Liset Herrera Blanco et la Bulgare Eva Yaneva) très marqué par les origines moscovites du propriétaire du Volero, Stav Jacobi. A l’ASPTTM, on peut se vanter de bénéficier, pour la première fois, d’une paire de techniciens italiens avec François Salvagni et Lucas Donati. Mais en face, avec Le Cannet, il y aura un certain Lorenzo Micelli, qui a gagné deux Champion’s League avec Bergame (2009 et 2010), dont la carte de visite fait état de passages dans quelques uns des plus prestigieux clubs européens dont Eczacibasi Istanbul ou les Polonais de Trefl Sopot et Rzeszow.

A ces données initiales qui restent néanmoins très équilibrées, quand on connaît l’importance du public capable de transcender l’équipe mulhousienne, il y a aussi et surtout un enjeu capital pour susciter l’envie des deux équipes. Mulhouse se doit de défendre sa première place face à la menace cannoise et nantaise. Quant au Voléro Le Cannet, suite aux deux points de pénalité infligés à Cannes par la DNACG pour « communication d’informations inexactes » concernant ses finances, il n’est plus qu’à trois points de la 2e place que se partagent Cannes et Nantes. Autant dire que de part et d’autres, il n’y aura pas de cadeaux même si les ex-Mulhousiennes du Cannet, Bojana Markovic-Celic, Michaela Abrhamova et Deborah Ortschitt (native de Petit-Landau), sont toujours un peu de chez nous !

Article signé Christian Entz