Euro : il ne reste plus qu’une Mulhousienne en course

Publié le

A l’instar d’une surprenante équipe de France, quart de finaliste des championnats d’Europe demain mercredi face à la Serbie, la Suède et Anna Haak jouent leur place en demi-finale de l’Euro, aujourd’hui mardi, face aux Pays-Bas et une certaine Indy Baijens (ex-ASPTTM 2019/2020).

ASPTT Mulhouse, club de volley-ball

Emmenée par la Colmarienne Isaline Sager-Weider et Héléna Cazaute, championne de France avec l’ASPTT Mulhouse il y a quelques mois, l’équipe de France a créé la surprise face à la Croatie (3-2, 15-12 au tie-break) pour atteindre les quarts de finale de l’Euro. Des quarts que la France avait déjà atteints en 2013 avec la génération alsacienne des Bauer, Rybaczewski, Ortschitt et autres Schleck, mais qui lui ont totalement échappés par la suite. Non-qualifiée pour l’Euro en 2015 et 2017 et éliminée au stade de la phase de poule en 2019 (1 victoire pour 4 défaites), la France a fait un énorme bond en avant pour figurer désormais dans le top 8 européen. Une progression qui correspond avec l’arrivée d’Emile Rousseaux à la tête de l’équipe de France en juillet 2018.

Comme l’équipe de France, la Suède est sortie de nulle part pour figurer, également, dans le top 8 européen avec la dernière Mulhousienne du moment présente à ce stade de la compétition : Anna Haak. Pia Kästner et Kimberky Drewnioksont tombées avec l’Allemagne face aux Pays-Bas (1-3) et Silke Avermaet et les Belges ont été éliminées par L’Italie (1-3) en 8es de finale. Pour Anna Haak, qui aura la lourde tâche de faire oublier Héléna Cazaute sur le poste d’attaquante-réceptionneuse à l’ASPTT Mulhouse, l’exploit est d’autant plus grand que la Suède n’avait jamais réussi à passer le cap de la phase qualificative à l’Euro.

Quelque part, cette performance offre de belles perspectives à François Salvagni dont l’effectif est appelé à gonfler dans les prochains jours avec le retour des « Européennes ». Le coach de l’ASPTT Mulhouse envisage même d’être au grand complet pour le 22 septembre avec l’arrivée d’Amanda Conéoqui disputera la Panamérica Cup, avec la Colombie, dans quelques jours en République Dominicaine.

Article signé Christian Entz