L’ASPTT Mulhouse surclasse Terville-Florange

Publié le

Les volleyeuses mulhousiennes ont fait respecter la hiérarchie (3-0), ce samedi soir au Palais des Sports, aux dépens de Terville-Florange qui n’a fait illusion qu’au 3e set.

ASPTT Mulhouse, club de volley-ball

Difficile d’imaginer que cette équipe de Terville-Florange, dans la même configuration de départ qu’au match aller, ait poussé l’ASPTTM au tie-break en octobre dernier. Force est de constater que le collectif mulhousien a beaucoup progressé. Et quand le déchet se fait rare, comme au 1er set, la sanction est inévitable.

En l’occurrence, dans cette manche initiale, les joueuses de François Salvagni ont limité leurs erreurs à trois fautes de service et ont défendu comme des affamées tout en brillant au filet (16/28 en attaque et 4 contres gagnants). La défense locale, plus particulièrement Léa Soldner et Héléna Cazaute, et le contre ont ainsi ramassé 80 % des ballons de l’attaque lorraine qui s’est contenté de marquer 5 points pour 25 attaques tentées. Autant dire qu’après une entame équilibrée (5-5), le passage au service de Christina Bauer s’est traduit par un premier break avec la complicité d’Héléna Cazaute (6-5), Madison Bugg au block (7-5), Laetitia Moma-Bassoko (8-5) et Tessa Polder (9-5). Ivana Vanjak, qui ne déplorera aucune faute directe en attaque durant les trois sets et enregistrera 44 % de réussite offensive, y mettait du sien pour gonfler l’addition (12-8, 17-8, 18-9). A 20-10, Manon Jaegy prenait part à la fête. La jeune Mulhousienne entrait au service pour marquer le premier ace de sa jeune carrière en Ligue A féminine (21-10) avant de conserver la balle d’engagement jusqu’au terme de la première manche parachevée par Laetitia Moma-Bassoko (22-10), Madison Bugg (23-10), Héléna Cazaute (24-10) et Christina Bauer (25-10).

En pointant à 12-2 au 2e set, l’ASPTTM restait, à ce moment du match sur une séquence particulièrement limpide, de 26 points marqués pour 4 concédés, entamée à 11-8 au 1er set. Malgré une réaction lorraine, entre 20-11 et 25-17, l’ASPTTM doublait son capital.

La rentrée de Polina Pitou et le changement de passeuses, Léna Chameaux pour l’Américaine Rainette Marita Uiato, avaient pour effet de revitaliser une attaque lorraine qui marquera plus de points dans ce 3e set (15/33) que dans les deux premières manches (14/58). Après avoir été menée (1-4), l’ASPTTM comblait son handicap initial (8-8) avant de gérer sa fin de match (12-9, 17-13) avec les rentrées de Georgia Lamprousi (18-14), Manon Jaegy et Anna Haak pour finir (25-21).

« Après le match de Cannes, il était important de garder notre dynamique et de montrer que nous étions capables de tuer un match d’entrée, confiait François Salvagni, le coach mulhousien, à l’issue des débats. Je suis très content de notre block-défense et de notre distribution – assurée par Madison Bugg -. Il était important de donner de la crédibilité à nos centrales, pour fixer le contre adverse, et ainsi soulager les attaquantes en bout de filet ».

L’ASPTT Mulhouse n’aura pas l’occasion de s’éterniser sur ce succès. Dès mardi, dans ce même Palais des Sports mulhousien, les Mulhousiennes accueilleront Aix/Venelles, sociétaire du peloton de tête, en course pour les places européennes.

Article signé Christian Entz

 

ASPTT Mulhouse : 3
Terville/Florange OC : 0
Les sets : 25-10 (22′), 25-17 (21′), 25-21 (25′). Temps total de jeu : 1h08. Arbitrage de MM. C. Leconte et B. Djadoun.
ASPTTM : 55 attaques gagnantes sur 109 (50 %). Moma Bassoko 15, Cazaute 12, Vanjak 11, Polder 8,  Bauer 6 , Bugg 2. 3 services gagnants : Vanjak, Jaegy, Moma Bassoko. 6 blocks : Bauer 2, Bugg 2, Cazaute 1, Vanjak 1, Lamprousi 1.  11 fautes directes dont 6  au service. Six de base : Bugg, Cazaute, Vanjak (puis Jaegy), Moma Bassoko, Polder, Bauer. Libéro : Soldner. Sont entrées en jeu : Jaegy, Lamprousi, Haak. Coach : F. Salvagni.

TFOC : 29 attaques gagnantes sur 91 (32 %). Mims 10, Pitou 6, Lymareva 3, Sidibé 3, Staniulyte 4, Mortreux 2, Schwan 1. 1 service gagnant : Pitou. 7  blocks. 11 fautes directes dont 4 au service. Six de base : Uiato (puis Chameaux), Lymareva-Flink, Schwan (puis Pitou), Mims, Sidibé, Staniulyte (puis Mortreux). Libéro : K. White. Entr : R. Pitou.