L’ASPTTM commence par le dessert

Publié le
ASPTT Mulhouse, club de volley-ball

Les volleyeuses mulhousiennes accueillent le RC Cannes, champion de France en titre, pour l’ouverture de la saison en Ligue A féminine, samedi à 20h au Palais des sports.

Le hasard du calendrier fait bien les choses pour l’expert-comptable qui aura le plaisir d’établir les chiffres d’une rencontre d’ouverture aux allures de match de gala. Quand le leader de la saison dernière accueille le champion de France en titre, certes sacré en 2019, il est forcément question de choc. En revanche, pour les coaches et joueuses, ce Mulhouse-Cannes tombe beaucoup trop tôt avec deux équipes qui n’ont pas encore atteint leur rythme de croisière.

Dimanche dernier à Cannes, Mulhousiennes et Cannoises se sont déjà affrontées dans un contexte anodin. Il s’agissait alors du match des perdantes des demi-finales de la Coupe de France disputées la veille. Le match n’avait pour autre enjeu que de prendre un ascendant psychologique pour l’ouverture du championnat. En s’imposant en trois sets secs (25-21, 25-11, 25-14), l’ASPTT Mulhouse a donc marqué des points que François Salvagni, l’entraîneur postier, relativise : « Cannes était fatigué de sa demi-finale en cinq sets, la veille… Samedi, ce sera un autre match ! »

On n’a pas de mal à croire le coach mulhousien qui se méfie d’autant plus des Cannoises qu’il aura un de ses compatriotes italiens, Filippo Schiavo, pour adversaire direct. Le sort des Mulhousiennes n’en demeure pas moins entre leurs mains. Si elles ont échoué le week-end dans leur quête d’une première Coupe de France, elles le doivent à l’énorme déchet enregistré. Trente fautes directes, en trois sets, face à Aix/Venelles. Le lendemain, en limitant leurs erreurs à onze fautes directes, dont 9 au service, elles ont mis la misère à Cannes dont la réception donne l’impression de ne pas avoir comblé le départ tardif de Ljiljana Rankovic à Belgrade.

Le titre de championne de France étant attribué au terme de la saison régulière, sans play-off, le moindre faux pas entre concurrents directs sera préjudiciable. Héléna Cazaute, Laetitia Moma-Bassoko, Léandra Olinga Andela et leurs amies sont prévenues… Face à Cannes, elles jouent forcément gros !

Article signé Christian Entz

 

Gros plan sur les effectifs

Trois ex-Mulhousiennes à Cannes

Le RC Cannes qui déposera sa carte de visite, samedi au Palais des sports, ne compte pas moins de trois ex-Mulhousiennes : La passeuse croate Bernarda Brcic, l’attaquante de pointe Aurélia Ebatombo et la centrale Isaline Sager-Weider. Cette dernière, née à Colmar il y a 32 ans et qui a évolué à l’ASPTTM de 2007 à 2013, fera son troisième retour au Palais sous un maillot différent après avoir porté celui de Vandoeuvre/Nancy et de Paris/Saint-Cloud.

ASPTT MULHOUSE 

Arrivées : Viggars (Saint-Raphaël), Vanjak (Münster, Allemagne), Haak (Vandoeuvre), Novakovic (Virginia U., NCAA), Polder (Aix-la-Chapelle), Lamprousi (Olympiakos le Pyrée).

Départs : Brcic (Cannes), Snyder (Nantes), Künzler (Venelles), Ebatombo (Cannes), Trach (Venelles), Baijens (Chemnik Police, Pologne).

Effectif : Maddison Bugg (1,82m, USA, P, 25 ans), Megan Elizabeth Viggars (1,83m, G-B, P, 26 ans), Héléna Cazaute (1,83m, France, R/A, 22 ans), Anna Haak (1,79m, Suède, R/A, 24 ans), Ivana Vanjak (1,93m, Allemagne, A/R, 24 ans), Andra-Maria Artin (1,83m, Roumanie, A/R, 20 ans), Laetitia Moma Bassoko (1,84m, Caméroun, AT, 27 ans), Jelena Novakovic (1,90m, Serbie, AT, 23 ans), Léandra Olinga Andela (1,85m, CC, 23 ans), Tessa Polder (1,89m, Pays-Bas, CC, 22 ans), Georgia Lamprousi (1,84m, Grèce, CC, 27 ans), Léa Soldner (1,66m, France, L, 24 ans), Manon Jaegy (1,64m, France, L, 18 ans). Entraîneur : François Salvagni (Italie).

RC CANNES
Arrivées  : Brcic (ASPTT Mulhouse), Le Thuc, Fékany (Vasas Obuda, Hongrie), White (Criollas de Caguas, Porto-Rico), DeHoog (Bielskio Biala), Ebatombo (ASPTT Mulhouse), Felix (Curitiba vollei, Brésil), Sager-Weider (Paris Saint-Cloud), Sain (Stiinta Bacau, Roumanie). Schiavo (Filottrano, Italie).

Départs  : Signorile (Cuneo), Evans (Wiesbaden), Kodola (Kelytssu, Kazakhstan), Rankovic (EB Belgrade), Coneo (Venelles), Diouck-Kreutz (Venelles), Holtzer, Kloster (Venelles), Todorova (Stuttgart), Carocci (Scandicci), Faraone (Bergame). R. Marchesi (Radomka Radom, Pologne)

Effectif : Bernarda Brcic (1,91m, Croatie, P, 29 ans), Lucile Le Thuc (1,77m, France, P, 28 ans), Ana Starcevic (1,80m, Croatie, A/R, 34 ans), Bernadett Dékany (1,86m, Hongrie, A/R, 27 ans), Micaya White (1,86m, USA, A/R, 22 ans), Islen Castillo Vital (1,84m, Cuba, A/R, 21 ans), Sarah Knol (1,86m, Pays-Bas, A/R, 19 ans), Carly DeHoog (1,94m, USA, AT, 26 ans), Aurélia Ebatombo (1,85m, France, AT, 22 ans), Claire Felix (1,98m, USA, CC, 25 ans), Isaline Sager-Weider (1,84m, France, CC, 31 ans), Chloé Mayer (1,86m, France, CC, 23 ans), Rene Sain (1,63m, Croatie, L, 23 ans), Ottavia Hieulle (1,73m, France, L, 21 ans). Entraineur : Filippo Schiavo (Italie).