Maritsa Plovdiv – ASPTT Mulhouse : la porte à ne pas rater

Publié le

A moins de deux heures des débuts mulhousiens en Ligue des Champions 2020/2021, face à Maritsa Plovdiv (coup d’envoi à 19h30 heures françaises), la pression se fait sentir… « Ou plutôt de l’excitation ! », rectifie Léandra Olinga Andela.

ASPTT Mulhouse, club de volley-ball

Après le traditionnel décrassage musculaire du matin, un déjeuner sobre mais consistant, un nouveau test Covid, une sieste plus agitée que d’habitude et une ultime collation, les Mulhousiennes sont entrées dans leur bulle. Elles sont au départ d’un slalom, en quête de rythme que nécessite une compétition de trois jours, avec une montée en puissance indispensable et l’obligation de ne pas se planter sur la première porte.

Longtemps dans l’ombre des clubs de la capitale, Maritsa Plovdiv, a pris depuis peu le leader ship du volley bulgare conjugué au féminin et entame sa 4e saison consécutive en Ligue des champions. Invaincu en championnat, sans avoir concédé le moindre set après deux matches de Superliga, Plovdiv reste sur une victoire impressionnante, au vu du score, aux dépens du Spartak Varna (25-10, 25-11, 25-5). Et encore plus impressionnant est le parcours des Bulgares lors de la dernière Ligue des champions où elles ont été créditées de trois victoires, avec notamment un succès aux dépens de Cannes (3-1), qui leur a permis de prendre la 3e place du groupe devant les Russes d’Ekaterinburg.

Orchestrées à la passe par Petya Barakova, qui a évolué ces deux dernières saisons à Rzeszow et au Cannet, « les Bulgares développent un jeu très rapide dans n’importe quelles situations » prévient Christophe Magail, le coach-adjoint de l’ASPTTM. Un jeu où le contre mulhousien prendra beaucoup d’importance à condition que la réception tienne et que la qualité de service soit au rendez-vous. Verdict en fin de soirée !

Article signé Christian Entz à Plovdiv