Megan Viggars reste mulhousienne

Publié le

Doublure de Madison Bugg à la passe, l’internationale anglaise Megan Viggars a prolongé son bail avec l’ASPTT Mulhouse.

Megan Viggars cultive le paradoxe. A l’exception du titre et de la Coupe de France remportés cette dernière saison avec l’ASPTT Mulhouse, son palmarès est encore à construire. Pourtant, elle est la seule de l’effectif actuel à pouvoir se vanter d’avoir pris part aux Jeux Olympiques. Certes, sous les couleurs du pays organisateur, l’Angleterre en 2012. Mais même… Elle a goûté au rêve que les meilleurs, tributaires de leur sélection nationale, ne sont jamais certains d’atteindre ensport collectif.

ASPTT Mulhouse, club de volley-ball

Megan Viggars a débuté sa carrière à Newcastle avant de rejoindre les rangs d’Eurosped, à Twente aux Pays-Bas, pour la saison précédant les Jeux Olympiques 2012 à Londres. Après quatre années d’études et de championnat universitaire américain, au sein de l’université Southern Illinois (de 2013 à 2017), la passeuse anglaise est revenue en Europe pour porter, successivement, les couleurs du VK Kravolo Pole à Brno (2016/2017), d’Evreux (2017/2018) puis Saint-Raphaël (de 2018 à 2020) avant l’ASPTT Mulhouse avec qui elle a participé activement au titre de championne de France et à la vitoire en Coupe de France. « Le doublé restera un momentincroyable de ma première saison à Mulhouse, confie Megan Viggars. Lautre grand souvenir a été de jouer ma première Ligue des champions. Honnêtement, j’aime tout de Mulhouse… La ville, le club et les fans. Mais ma première motivation qui m’a incitée à rester est de poursuivre ma progression. Et, à mon avis, il n’y a pas de meilleur endroit que Mulhouse pour le faire. La saison dernière nous nous étions fixés des objectifs très élevés et j’attends avec impatience que nous les répétions la saison prochaine ».

« Megan a gagné le respect »
« L’un des objectifs les plus importants de ce marché des transferts estival est sans aucun doute de confirmer les acteurs qui ont rendu cette dernière saison inoubliable, explique François Salvagni à propos du choix de Megan Viggars. Megan était une protagoniste absolue dans nos succès pour la façon dont elle nous a permis de travailler et de faire progresser ce groupe. Megan a des qualités humaines uniques. Elle a réussi à créer un lien fort avec toutes les joueuses et,surtout, elle a gagné le respect en tant que joueuse de haut niveau. Son travail a été irremplaçable et, à chaque fois qu’elle a joué, elle a réussi à aider l’équipe et à la mener à la victoire. Ce n’est qu’à Mulhouse qu’il y avait une seconde passeuse de son niveau pour suppléer Madison Bugg. J’en profite pour répondre à une question que beaucoup de personnes m’ont posée  : « Pourrait-elle jouer plus  ? » La réponse est « Oui, bien sûr  ! ». Il y a des moments dans la saison où nous, les entraîneurs, devons prendre des décisions difficiles. Souvent,ne pas laisser jouer Megan était un choix très difficile pour moi. Je suis vraiment heureux et fier que Megan ait décidé de poursuivre sa carrière avec nous. L’année prochaine, nous aurons besoin de toutes ses qualités de joueuse et de ses qualités humaines pour essayer de construire un nouveau groupe solidaire et fort ».

En bref

Née le 31.01.1994
Taille : 1,83m
Poste : passeuse
Nationalité : anglaise
Clubs successsifs : Eurosped Twente (2011/2012) ; Newcastle (2012/2013) ; Southern Illinois Univ. (de 2013 à 2017) ; VK Kravolo Pole Brno (2016/2017) ; Evreux (2017/2018) ; Saint-Raphaël (de 2018 à 2020) ; ASPTT Mulhouse depuis 2020.