ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

ASPTT Mulhouse-Béziers : un classique au parfum de finale

Pour la 3e fois en quatre ans, l’ASPTT Mulhouse accueille Béziers pour l’un des deux derniers tours qualificatifs pour la finale de la Coupe de France. Explosif par tradition, le choc Mulhouse-Béziers de ce mardi à 20h au Palais des sports prend une dimension encore plus importante en opposant les deux meilleures équipes du moment au classement de la Ligue A féminine.

Une semaine après le verdict masculin qui a permis à Paris, Tours, Poitiers et Toulouse de se qualifier pour le final four de la Coupe de France, on saura ce mardi soir qui de Paris/Saint-Cloud ou Cannet, Mougins ou Aix/Venelles, Cannes ou Vandoeuvre/Nancy, et Mulhouse ou Béziers prendront part à la finale à quatre de la Coupe de France féminine organisée à la mi-mars sur un lieu unique à définir.

Mulhouse-Béziers a été longtemps une affiche de play-off. Depuis quatre saisons, ce match est une étape incontournable pour accéder à la finale ou au final four. Mais, curieusement, si le nombre de victoires en championnat de ces trois dernières années est à l’avantage de l’ASPTTM (4 à 2) force est de constater que les Mulhousiennes n’ont encore jamais battu Béziers en Coupe de France. Et cela même avec l’avantage du terrain ! En 2017, l’année du titre des Mulhousiennes, les Biterroises s’étaient imposées en quatre sets (25-16, 26-28, 23-25, 21-25) avant de récidiver un an plus tard, au tie-break (23-25, 25-23, 25-23, 22-25, 11-15). Les deux fois au Palais et à chaque fois en demi-finales. Heureusement, ce mardi, il s’agira des quarts de finale et la loi des séries ne pourra s’appliquer…

En 2018 déjà, l’année où Béziers a succédé à l’ASPTT Mulhouse au rang de championne de France, l’effectif était redoutable. Aujourd’hui, il semble l’être encore davantage à l’image de son classement actuel et de ses victoires face au Cannet (3-1) et, plus récemment, aux dépens de Vandoeuvre/Nancy (25-19, 25-16, 25-19) qui a « bousculé » les Mulhousiennes (25-16, 20-25, 21-25, 19-25) deux semaines plus tôt. Un constat qui s’explique par le retour aux affaires d’Alexandra Rochelle au poste de libéro et de la force de frappe toujours intacte de la bondissante Janisa Johnson. Et cela avec l’effectif les plus américain du championnat (Samantha Selinger-Swenson, Alexa Smith, Janisa Johnson, Alison Bastianelli et Malina Terell).

Du côté Mulhousien, François Salvagni devra se passer des services d’Aurélia Ebatombo, qui s’est fracturé un doigt. En revanche, il est acquis qu’il n’aura pas à calmer les ardeurs d’un groupe qui s’est fait peur le week-end dernier, à Mougins, contraint de sauver une balle de set pour s’imposer en quatre manches et éviter le tie-break de justesse. Plus que tout autre, Héléna Cazaute aura à cœur de briller. C’est à Béziers qu’elle a fait ses débuts chez les pros (de 2014 à 2017) avant de rejoindre Cannes puis l’ASPTT Mulhouse. Une ASPTT Mulhouse qui, avec le soutien de son public attendu en masse pour une affiche d’exception, est en quête d’une première en Coupe aux dépens de Béziers. Le tout sur fond de final four… Avouez que cela mérite un détour au Palais !

Article signé Christian Entz

Gros plan sur Béziers

Arrivées : Selinger-Swenson (Minnesota U, NCAA) ; Smith (Minnesota U, NCAA) ; Segovia Elles (Sao Caetano do Sul, Brésil) ; Zhestkova (Yenisey-2 Krasnoyarsk, Russie) ; Popic (Rijeka, Croatie) ; Bastianelli (Illinois U, NCAA) ; Rochelle (retour de maternité) ; Romati (centre de formation)

Départs: Nicole Edelman (LKS Lodz, Pologne) ; Victoria Pilar (F. Nyiregyhaza, Hongrie) ; Juliette Fidon (Legionovia Legionowo, Pologne) ; Clara Martin (Bordeaux-Merignac, DEF) ; Lautric (Mougins) ; Öhman (Paris Saint-Cloud) ; Luiza Ungerer de Carvalho Rocha (Alba Blaj, Roumanie) ; Chloé Once (Istres, DEF)

Effectif : Samantha Selinger-Swenson (1,79m, USA, P, 22) ; Keylla Fabrino Ramos (1,80m, Brésil, P, 33) ; Janisa Johnson (1,74m, USA, R/A, 25) ; Alexa Smith (1,84m, USA, A/R, 22) ; Malina Terell (1,78m, USA, A/R, 27) ; Anastasiia Zhestkova (1,86m, Russie, AT/R, 19) ; Dayana Segovia Elles (1,84m, Colombie, AT, 23) ; Yeisi Soto (1,86m, Colombie, CC, 23) ; Astrid Popic (1,87m, Croatie, CC, 21) ; Alison Bastianelli (1,88m, USA, CC, 22) ; Alexandra Rochelle (1,65m, France, L, 34) ; Sara Romati (1,67m, France, L, 17). Coach : Fabien Simondet.

Calendrier

LE 21/12/2019 20:00 MULHOUSE | MARCQ-EN-BAROEUL
LE 14/01/2020 20:00 CHAMALIÈRES | MULHOUSE
LE 18/01/2020 20:00 NANTES | MULHOUSE

Classement

PTS MJ G P
1.MULHOUSE 34 13 11 2
2.CANNES 31 13 10 3
3.NANTES 30 13 11 2
4.BÉZIERS 30 13 10 3
5.LE CANNET 27 13 9 4
6.PAYS D'AIX VENELLES 21 12 7 5
7.VANDOEUVRE 21 12 7 5
8.MARCQ-EN-BAROEUL 20 13 7 6
9.ST-RAPHAËL 14 12 5 7
10.TERVILLE FLORANGE 14 13 4 9
11.PARIS ST-CLOUD 10 13 4 9
12.CHAMALIÈRES 10 13 3 10
13.MOUGINS 3 12 1 11
14.FRANCE AVENIR 2024 2 13 0 13
Tous les résultats