ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

ASPTT Mulhouse : le plein d’espoirs !

L’ASPTT Mulhouse accueille la sélection France Avenir 2024, ce mardi à 20h au Palais des sports, pour le match des extrêmes entre le leader et la lanterne rouge du championnat.

On ne va pas vous mentir… Un succès en trois sets sera le minimum syndical, souhaité et souhaitable, pour les volleyeuses mulhousiennes face à un adversaire prometteur mais encore trop tendre à ce niveau de compétition.

On ne vous apprendra rien en disant que la France accueillera les Jeux Olympiques en 2024. Or, c’est dans cette perspective que la Fédération Française de Volley-Ball a investi pour présenter une sélection nationale féminine digne de son homologue masculine. Les joueuses susceptibles d’accompagner les plus illustres Christina Bauer, Héléna Cazaute et autres Juliette Fidon dans ce projet olympique, seront issues du vivier que constitue le centre national baptisé France Avenir 2024. Il reste cinq ans à ces espoirs pour grandir et il est certain que les coéquipières d’Amélie Rotar, d’Emilie Respaut et de la Mulhousienne Iva Davidovic, ont de solides arguments à faire valoir. Mais, aujourd’hui, elles sont encore en phase d’apprentissage. Ce qui explique leur dernière place au classement avec 11 défaites en onze matches et, pour seules performances, deux tie-break disputés face à Terville-Florange et Paris/Saint-Cloud.

Il suffit de s’attarder aux compositions d’équipe pour comprendre l’énormité de la tâche de cette jeune sélection française qui évolue sans le concours de renforts étrangers qui font le bonheur de leurs adversaires. Exception faite pour les libéros, il n’y a guère qu’une bonne douzaine de Françaises sélectionnables qui puisse se vanter d’être titulaire à haut-niveau : Lucille Gicquel (Nantes), Amandha Sylves (Nantes), Héléna Cazaute (ASPTTM), Léandra Olinga-Andela (ASPTTM), Lara Davidovic (Saint-Raphaël), Margaux Bouzinac (Terville/Florange), Mallory Steux-Calderon (Paris/Saint-Cloud), Pauline Martin (Mougins), Margot Lemoigne (Mougins), Alexia Joffrin (Mougins), Julie Mollinger (Marcq-en-Baroeul), Julie Olivieira Souza (Légionovia Légionovo/Pologne) et Juliette Fidon (Légionovia Légionovo/Pologne). Et, cela se saurait si on pouvait jouer les premiers rôles en Ligue A féminine avec une ossature française. Or, c’est là que se situe le mérite des jeunes Espoirs tricolores qui jouent crânement leurs chances pour une cause perdue d’avance mais avec la conviction profonde d’avancer à chaque match.

Après trois défaites consécutives (Béziers 2-3, Rzeszow en Coupe d’Europe 2-3 et Le Cannet 1-3), l’ASPTTM se doit de renouer avec la victoire, ce mardi, et de se refaire une santé sans puiser dans ses réserves. Malgré tout le respect que suscitent les Bleuettes, François Salvagni est contraint de gérer ses troupes dans la perspective du déplacement à Aix/Venelles (samedi prochain) et la réception des Polonaises de Rzeszow (mercredi le 18.12). Dans les deux cas, une victoire en trois ou quatre sets sera indispensable pour le titre honorifique de champion d’Automne et la qualification pour les 8es de finale de la Coupe d’Europe. Ce mardi, il ne sera question que de faire le plein d’espoirs pour les échéances à venir !

Article signé Christian Entz

Calendrier

LE 25/01/2020 20:00 MULHOUSE | VANDOEUVRE NANCY
LE 29/01/2020 20:00 TERVILLE FLORANGE | MULHOUSE
LE 01/02/2020 19:00 SAINT-RAPHAËL | MULHOUSE

Classement

PTS MJ G P
1.CANNES 40 16 13 3
2.NANTES 38 16 14 2
3.MULHOUSE 38 15 12 3
4.BÉZIERS 34 16 11 5
5.LE CANNET 32 16 11 5
6.VANDOEUVRE 31 16 11 5
7.ST-RAPHAËL 24 16 8 8
8.MARCQ-EN-BAROEUL 23 16 8 8
9.TERVILLE FLORANGE 22 16 7 9
10.PAYS D'AIX VENELLES 21 15 7 8
11.CHAMALIÈRES 12 15 3 12
12.PARIS ST-CLOUD 10 16 4 12
13.MOUGINS 3 15 1 14
14.FRANCE AVENIR 2024 2 16 0 16
Tous les résultats