ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’ALSACE DU 03/02/2018 : L’ASPTT Mulhouse presque facile

Les Mulhousiennes ont retrouvé leur esprit conquérant pour se faciliter la tâche et s’imposer hier soir face à Saint-Raphaël (1-3). Elles confortent leur troisième place au classement du championnat.

Cette saison, Mulhouse aime décidément affronter Saint-Raphaël. Les deux équipes se rencontraient hier soir pour la troisième fois après un quart de finale de Coupe de France. Et une fois de plus, les Mulhousiennes se sont imposées.
Une victoire décrochée après un premier set facile, où les joueuses de Magali Magail ont rapidement posé leur empreinte sur le match.
Les Alsaciennes prenaient les devants au tableau d’affichage après une des nombreuses attaques réussies par Spelman (2-5). Une avance qui allait vite s’accroître grâce à Michael Abrahamova. Elle retrouvait la salle Pierre-Clère après y avoir brillé la saison passée et faisait mal à ses anciennes coéquipières (6-12). Imperturbables en défense, les visiteuses ne se contentaient pas de stabiliser l’écart, mais le creusaient encore un peu plus : 8, 10, puis finalement 12 points d’avance sur une attaque de Spelman, qui concluait la manche (13-25).
On retrouvait la même Spelman dès le début du second set, mais les Mulhousiennes se faisaient secouer et étaient reléguées à trois longueurs derrière leurs adversaires du soir (8-5, 12-9, 15-12).
Mais déjà, les Raphaëloises commençaient à baisser de rythme et à commettre des fautes techniques. Il n’en fallait pas davantage pour que les visiteuses recollent au score et relancent ce deuxième set (17-17). Deux attaques manquées plus tard de la part des locales et Mulhouse prenait les devants (17-19). Jusqu’à l’entrée en jeu de Lazcano côté varois. Présente au block, elle permettait à ses coéquipières de reprendre l’avantage (22-20). Dans cette fin de manche, les deux équipes se livraient un mano a mano.
À quatre reprises, Mulhouse se procurait des balles pour conclure le set. Mais rien à faire (24-25, 25-26, 26, 27 et 27-28) ! De leur côté, les Raphaëloises ne tremblaient pas et empochaient la mise en 38 minutes (30-28).

Spelman impressionnante

La situation commençait même à devenir inquiétante pour des visiteuses qui perdaient les quatre premiers points du troisième set. Cette fois-ci, c’est Herbots qui s’imposait dans les airs et accumulait les points.
Solides en défense, les attaques varoises se heurtaient à un mur et Mulhouse reprenait les choses en main (16-20). Les locales ne baissaient pas les bras et revenaient à deux points. Au pire moment, Valentin voyait son service échouer dans le filet et donnait la manche aux Mulhousiennes (23-25).
Le scénario du 4e set était quasi identique. Le duo Spelman-Herbots survolait les débats et permettait à son équipe de se détacher. Une nouvelle fois, l’écart se creusait (15-20), malgré la résistance des Varoises.
Leur réaction était trop tardive face à des Mulhousiennes qui concluaient la partie, comme un symbole, sur une attaque… d’Abrahamova, l’ex-Raphaëloise. Ce succès permet à l’ASPTTM de conforter sa troisième place au classement avant d’aborder la Ligue des champions.

 

Article signé Alexandre Demesy

 

 

Calendrier

Le calendrier de la ligue n'est pas disponible pour le moment

Classement

PTS MJ G P
Tous les résultats