ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’ALSACE DU 03/12/2016 : L’ASPTTM à l’épreuve d’Evreux

Trois jours après leur performance réalisée face à Cannes, les volleyeuses mulhousiennes retrouvent leur Palais des sports, ce soir à 20h30, et une équipe d’Evreux qu’elles ont éliminée de la Coupe de France, le mois dernier.

En s’imposant en trois sets secs (25-21, 25-23, 25-16) à Évreux, le 23 novembre dernier en 8es de finale de la Coupe de France, l’ASPTT Mulhouse semblait avoir tué un peu du suspense d’une rencontre qui l’opposera, ce soir à 20h30, aux Ébroïciennes. Le souci, c’est qu’entre-temps Évreux vient de s’offrir le scalp des championnes de France de Saint-Raphaël sur un score qui inspire un profond respect (25-15, 25-11, 25-15). C’est, sans aucun doute, cette performance qu’il convient de considérer pour se faire une idée de ce qui attend les Mulhousiennes. Des Mulhousiennes qui retrouveront par la même occasion une certaine Yulia Ferulik (à l’ASPTTM de 2012 à 2014 et la saison dernière) créditée d’une réussite offensive de 86 % à l’occasion de cette récente performance.

« S’il y a des points à prendre à Mulhouse, on viendra les chercher »

« En Coupe de France, Évreux a joué contre nous sans sa meilleure attaquante, Juliette Fidon, et avec sa deuxième passeuse, confirme Magali Magail. Ce que je retiens, c’est qu’elles ont mis un 3-0 au même Saint-Raphaël que nous avons difficilement battu (3-2) ! » « L’objectif de la Coupe de France était de permettre de faire tourner l’effectif et de laisser reposer celles qui avaient beaucoup donné depuis le début de saison, explique Olivier Lardier, le coach ébroïcien qui fut par le passé l’adjoint de Philippe Blain à la tête de l’équipe de France masculine. Ce qui a plutôt bien fonctionné puisqu’il y a eu, derrière, cette performance contre Saint-Raphaël. J’espère maintenant que ce premier match plein nous allons le confirmer. Nous avions perdu deux fois au tie-break (contre Paris/Saint-Cloud et Quimper) et il fallait ce type de victoire pour donner conscience aux filles qu’elles peuvent y arriver. S’il y a des points à prendre à Mulhouse, on viendra les chercher. Nous n’avons d’ailleurs pas le choix. On pensait que notre victoire nous donnerait de l’air. En fait non ! Vandoeuvre et Quimper ont gagné dans le même temps ».

« L’erreur, ce serait de trop penser à Cannes »

À Mulhouse, dans le Palais des sports, l’exceptionnelle ambiance de ce dernier mercredi résonne encore. Personne n’est prêt à oublier cette victoire, forcément historique puisque rare quand il s’agit de Cannes. « L’erreur, ce serait de trop penser à Cannes, prévient toutefois Magali Magail, le coach postier. Nous n’avons pas le temps de savourer cette victoire. Il faut, d’abord, arriver à répéter les performances. Même si on a battu Cannes, je retiens avant tout que nous avons baissé d’un cran, dans tous les secteurs de jeu, entre les matches de Béziers et de Cannes. Cela s’est vu sur des détails notamment sur des placements en défense où on a manqué de concentration. On s’est également moins investi dans le combat ».

À la décharge des Mulhousiennes, il faut toutefois considérer que la chaude bagarre à Béziers avait laissé des traces à l’image du gros bandage à la cuisse porté par Bojana Markovic. « Maëva Orlé était touchée au genou, Bojana Markovic avait une contracture et d’autres déploraient quelques bobos, confirme Magali Magail. Mais tout est rentré dans l’ordre. Nous avons la chance, cette saison, d’avoir des filles qui vont au-delà de la douleur ! »

À l’exception d’Angie Bland, toujours blessée au dos, l’effectif mulhousien est annoncé au complet. À Évreux, c’est l’Italienne Marianna Ferrara qui manquera à l’appel. Mais les tombeuses de Saint-Raphaël, emmenées par l’actuelle passeuse de l’équipe de France, Oriane Amalric, seront toutes là !

ASPTT Mulhouse – Évreux, ce soir 20h30 au Palais des sports. ASPTTM : Athina Papafotiou (Grè), Maria Alejandra Marin (Col), Bojana Markovic (Srb), Daly Santana (Prc), Astrid Souply (Fra), Maéva Orlé (Fra), Lara Davidovic (Fra), Alina Albu-Illie (Rou), Olga Trach (Ukr), Léa Soldner (Fra). Entr : Magali Magail. Evreux : Oriane Amalric (Fra), Margaux Bouzinac (Fra), Alba Sanchez Garcia (Esp), Juliette Fidon (Fra), Marie-Sophie Nadeau (Can),), Julie Oliveira-Souza (Fra), Yulia Ferulik (Rus), Vlatka Zahora (Cro), Léandra Olinga (Fra), Tatjana Burmazovic (Srb). Entr : Olivier Lardier.

 

Article signé Christian Entz

Calendrier

Le calendrier de la ligue n'est pas disponible pour le moment

Classement

PTS MJ G P
Tous les résultats