ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’ALSACE DU 05/02/2017 : L’ASPTTM en haut des marches

Gagner à Cannes était tout aussi difficile que de battre Béziers au Palais. Les Mulhousiennes y sont parvenues, cette fois, et démontrent que leurs ambitions sont intactes. Le hasard du calendrier veut que Béziers soit de retour au Palais dès samedi prochain. La revanche est plus que jamais à l’ordre du jour.

Avec un ballon, il y a des jours où ça rentre et d’autres où ça sort d’un poil. Mardi dernier, l’ASPTT Mulhouse a raté l’accès à la finale de la Coupe de France pour quelques centimètres et des détails qui font la différence. Vendredi, à Cannes, la tendance s’est inversée et l’issue s’est avérée heureuse dans un tie-break que l’ASPTTM a remporté sur la 3e balle de match (15-17). Le bonheur des Mulhousiennes est d’autant plus grand que la victoire à Cannes se limitait jusque-là à un succès unique, obtenu le 19 novembre 2011 avec déjà un chaud tie-break (16-14). Un succès que seule la capitaine Alina Albu-Ilie, au sein de l’effectif actuel, avait vécu.

« On a voulu trop en faire »

« Il ne faut pas se voiler la face , commente Magali Magail, le coach postier, au lendemain de la victoire signée à Cannes. L’équipe est encore très touchée par l’élimination en Coupe de France face à Béziers. Il fallait réagir et cela n’a pas été facile à faire. Il y a eu un gros travail réalisé en défense et au soutien. Malheureusement, on déplore encore beaucoup trop de fautes directes » (voir le chiffre).

Ce déchet au service a été préjudiciable au 3e set (6 fautes directes), que les Mulhousiennes ont mené 14-10 avant de le céder 23-25. Ce qui a eu pour conséquence de donner la main à Cannes. Le dos au mur, l’ASPTTM a eu, ensuite, le mérite de réagir. « Le groupe a répondu présent dans les moments importants, se réjouit Magali Magail. Dans le 3e set, on a voulu trop en faire en acceptant mal que Cannes joue bien le coup. La suite a été plus sereine en ce qui nous concerne ». Au niveau des prestations individuelles, il convient de relever l’efficacité du trio offensif. Daly Santana, Bojana Markovic et Maëva Orlé ont obtenu entre 44 et 47 % de réussite tout en enregistrant chacune 3 contres gagnants. À la passe, Athina Papafotiou a mis le contre cannois en difficulté et la réception mulhousienne, avec Léa Soldner, Bojana Markovic et Daly Santana, n’a perdu qu’un point en cinq sets sur un service gagnant de la Serbe Sanja Bursac.

Dégustation dominicale

Au repos ce week-end et invitées de marque au salon Festivitas, aujourd’hui en début d’après-midi au Parc Expo à Mulhouse, les Mulhousiennes sont d’ores et déjà concernées par le retour de Béziers, samedi prochain (à 20 h) au Palais. Une rencontre plus que jamais placée sous le signe de la revanche.

RC Cannes – ASPTTM 2-3. Les sets : 25-22, 21-25, 25-23, 17-25, 15-17.

 

Article signé Christian Entz

Calendrier

LE 30/03/2019 20:00 MULHOUSE | LE CANNET
LE 06/04/2019 20:00 NANTES | MULHOUSE
LE 13/04/2019 20:00 MULHOUSE | PARIS ST-CLOUD

Classement

PTS MJ G P
1.Mulhouse 61 21 20 1
2.Cannes 53 21 19 2
3.Le Cannet 49 21 17 4
4.Nantes 44 21 16 5
5.Venelles 36 21 12 9
6.Béziers 34 21 11 10
7.St-Raphaël 32 21 9 12
8.Paris St-Cloud 28 21 9 12
9.Vandoeuvre Nancy 27 21 10 11
10.Marcq en Baroeul 22 21 6 15
11.Mougins 21 21 7 14
12.Chamalières 17 21 6 15
13.Quimper 12 21 4 17
14.France Avenir 2024 2 21 1 20
Tous les résultats