ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’ALSACE DU 06/03/2018 : ASPTTM : cap sur les play-offs

La victoire mulhousienne en trois sets face à Quimper (25-23, 25-20, 25-21), acquise dimanche dans le Finistère, confirme un constat flagrant : l’ASPTT Mulhouse effectue un parcours retour bien meilleur que celui réalisé lors de la phase aller.

Le 9 décembre dernier, lors de la venue de Quimper au Palais des sports, l’ASPTT Mulhouse avait peiné pour se défaire des Bretonnes (29-27, 25-21, 24-26, 25-21). Il lui avait fallu, notamment, sauver deux balles de set dans la 1re manche (à 24-25 et 26-27) pour éviter un handicap initial.

Dimanche, face à des Finistériennes qui abattaient leur dernière carte pour prétendre aux play-offs, les Mulhousiennes ont été intraitables pour signer un succès en trois sets et sceller leur 3e place qui leur accorde, d’ores et déjà, un billet pour la Coupe d’Europe.

« Ce qui n’a pas suffi en Coupe d’Europe, suffit en championnat »

Malgré le score sans appel, le match n’a pas été simple pour autant. Quimper a mené 21-20 dans le 1er set avant de céder 23-25. La 2e manche n’a pas été plus limpide jusqu’au break postier (de 17-17 à 17-21) qui a amorcé le gain du set (20-25). Quant à la dernière manche, elle a été plutôt mal entamée (13-8) avant le retournement de situation (21-25).

« Nous avons fait à Quimper ce que les autres équipes nous ont infligé en Ligue des champions, explique Magali Magail, le coach postier. Ce qui n’a pas suffi en Coupe d’Europe, suffit en championnat. Même sans faire un grand match, l’équipe a su gérer à son avantage les moments importants du match. »

Si l’antépénultième place de Quimper ne reflète pas la valeur du collectif breton, il y a un détail qui ne trompe pas. Paris/Saint-Cloud (0-3), Le Cannet (2-3), Saint-Raphaël (2-3), Aix/Venelles (0-3) ont tous laissé des plumes en Bretagne. « Quimper est très difficile à jouer à domicile, avec un public qui porte son équipe, dans une salle pas très grande et plutôt chaude », commente Magali Magail. Il n’y a d’ailleurs que Vandoeuvre/Nancy et l’ASPTT Mulhouse qui ont réussi à s’imposer en trois sets, cette saison, à la Halle des sports Ergue Armel.

Par rapport aux neuf matches déjà disputés dans cette phase retour, l’ASPTTM enregistre deux points de plus par rapport aux mêmes adversaires des matches aller (20 contre 18). Une première phase qui s’était soldée par quatre défaites (Vandoeuvre/Nancy 1-3, Aix/Venelles 2-3, Cannes 0-3 et Cannet 2-3). Depuis le début de l’année, les Mulhousiennes n’ont accusé la supériorité que de Cannes et de Béziers, qui pointent en tête. Aujourd’hui, il ne reste plus qu’à négocier Le Cannet (le 17 mars) et Chamalières (le 24 mars). Mais quoiqu’il advienne de ces matches, l’ASPTT Mulhouse terminera la phase régulière à la 3e place et rencontrera le 6e en quarts de finale des play-offs. Une place qui devrait concerner Aix/Venelles ou Paris/Saint-Cloud. Comme pour les 4e et 5e places que se disputent Le Cannet et Saint-Raphaël et qui seront face à face à l’occasion de la dernière journée de championnat, Provençales et Parisiennes se rencontreront ce même 24 mars.

« Entre Aix/Venelles et Paris/Saint-Cloud, je n’ai pas de préférence »

« Je suis très contente que nous ayons désormais deux semaines pour préparer physiquement les play-offs (quarts de finale aller à Mulhouse le 31 mars, retour le 14 avril, match d’appui éventuel à Mulhouse le 18 avril) avec un pic de forme dès le 1er match, confie le coach postier. Entre Aix/Venelles et Paris/Saint-Cloud, je n’ai pas de préférence. En revanche, j’aurais aimé savoir au plus vite quel sera notre adversaire. Mais j’ai peur de ne pas être fixée avant la fin du championnat. »

EN BREF

Fracture pour Angie Bland. L’internationale belge et ex-Mulhousienne Angie Bland s’est fracturée un orteil et ne terminera pas la saison avec Cannes.

Des Turques pour Nantes. Nantes, qui n’est pas certain d’accéder aux play-offs, est le seul club féminin, en France, à rester en course en Coupe d’Europe. Les Nantaises affronteront Bursa en demi-finales de la Challenge Cup avec un déplacement en Turquie trois jours avant de recevoir Paris/Saint-Cloud.

Alba Blaj qualifié pour le Final four. C’est finalement Alba Blaj, adversaire de l’ASPTTM en Ligue des champions, qui accueillera le Final four à Bucarest. Qualifiées d’office, les Roumaines seront rejointes par les vainqueurs des trois matches de play-offs : Volero Zurich – Vakifbank Istanbul, Conegliano – Kazan et Galatasaray – Novara.

 

Article signe Christian Entz

 

Calendrier

Le calendrier de la ligue n'est pas disponible pour le moment

Classement

PTS MJ G P
Tous les résultats