ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’Alsace du 06/10/16 : ASPTTM: la preuve par trois

En s’imposant de belle manière en trois sets secs, hier soir à Vandoeuvre-Nancy, les volleyeuses de l’ASPTT Mulhouse ont pris place dans le trio de tête de la Ligue A féminine. De bon augure pour la suite.

En arrivant à Vandoeuvre, dans la banlieue de Nancy, les Mulhousiennes partageaient encore les points avec leurs adversaires du jour pour camper en milieu de tableau. En quittant les Vosges la nuit dernière, au prix d’une belle victoire, elles ont fait le bond en avant pour pointer désormais à une 2e place qui correspond mieux à leur standing et à la prestation pour le moins intéressante livrée en cette soirée. Pour tout dire, les Mulhousiennes n’ont encore jamais dominé les Nancéiennes, chez elles, de la sorte. Sans jamais connaître le moindre doute, l’ASPTTM a eu le mérite d’afficher une certaine sûreté, tant en défense que dans la conclusion, lors des moments chauds pour faire la différence.

Large domination mulhousienne

Exception faite pour une unique séquence, sur un ace de Julie Mollinger dans la 3e manche (13-11), Nancy n’a mené qu’une seule fois dans cette rencontre sur un écart supérieur à un point. Ce simple détail symbolise à lui seul la domination mulhousienne.

Par rapport au succès mulhousien du mois dernier (3-1), dans ce même Palais des Nations lors de l’Open Générali, Nancy a récupéré sa libéro slovaque Dominika Valachova et l’ASPTTM sa centrale belge, Angie Bland. En revanche, l’ex-Mulhousienne Alexia Djilali, victime d’une crise d’asthme avant la rencontre, n’était pas de la partie. Il n’en fallait pas davantage pour propulser les postières dans une belle dynamique. Athina Papafotiou a retrouvé sa place à la passe et remarquablement démarqué ses attaquantes dans le 1er set pour contribuer à un capital de départ aisé (4-7, 7-12, 14-20, 17-25).

Dans la 2e manche, il a fallu attendre un enchaînement heureux de l’ex-Mulhousienne Isaline Sager-Weider (de 12-14 à 15-14) pour que Nancy mène pour la première fois dans ce match. « Nous avons mal géré les situations moyennes et rendu le contre adverse bon en ne faisant que peu d’efforts pour l’éviter », regrettait Magali Magail, le coach postier. Un bon passage au filet d’Angie Bland (15-16), de Daly Santana (17-20) et de Maëva Orlé (18-22) a toutefois suffi au bonheur postier avant la conclusion d’Olga Trach (20-25).

« Le plus difficile dans un match où le rythme fait défaut, c’est de garder une dynamique constante », a expliqué Léa Soldner, la jeune libéro dont la prestation a encore été remarquable. Et c’est effectivement le souci qu’a rencontré l’ASPTTM dans une 3e manche qu’elle aurait pu plier de façon plus magistrale après une bonne entame (5-8). Au lieu de ça, au prix d’une grande bonté, les Mulhousiennes ont laissé Nancy refaire surface. À huit reprises, entre 10-9 et 18-17, les Nancéiennes ont ainsi eu l’occasion de faire illusion. Il est également vrai que la rentrée de la Bulgare Isvetelina Nikolova à la passe et de la Polonaise Aleksandra Szafraniec au centre avait changé la donne du côté local. Mais sans pour autant contester un succès mulhousien où les exploits défensifs ont permis de compenser un déchet encore trop récurent (18-20, 20-24, 22-25).

Article signé Christian Entz

Calendrier

Fin de saison

Classement

PTS MJ G P
1.MULHOUSE 60 24 20 4
2.NANTES 59 24 21 3
3.LE CANNET 55 24 19 5
4.BÉZIERS 54 24 18 6
5.CANNES 54 24 18 6
6.VANDOEUVRE 40 24 14 10
7.MARCQ-EN-BAROEUL 38 24 14 10
8.PAYS D'AIX VENELLES 34 24 11 13
9.ST-RAPHAËL 31 24 10 14
10.TERVILLE FLORANGE 24 24 7 17
11.PARIS ST-CLOUD 18 24 7 17
12.CHAMALIÈRES 17 24 5 19
13.MOUGINS 12 24 4 20
14.FRANCE AVENIR 2024 2 24 0 24
Tous les résultats