ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’ALSACE DU 11/02/2018 : L’ASPTTM fait le plein

Les volleyeuses mulhousiennes n’ont pas fait de détails, hier soir au Palais des sports, pour dominer une nouvelle fois Aix/Venelles en trois sets secs. De bon augure avant la demi-finale de la Coupe de France ce mardi face à Béziers (à 20 h) au Palais.

Aix/Venelles restait sur un mauvais souvenir à Mulhouse. C’est dans ce même Palais des sports que les Provençales avaient perdu la finale de la Supercoupe (3-0) pour l’ouverture de la saison. Hier, à 11-4 dans le set initial, le fantôme de cette finale est sorti de sa boîte pour y retourner tout aussi vite. Avec deux défenses particulièrement bien organisées et vaillantes – mention pour Léa Soldner et Marielle Bousquet-Rollet -, les débats ne pouvaient que s’élever.

Des cadeaux pour Léa Soldner

Sous l’impulsion d’une Bojana Markovic totalement retrouvée, l’ASPTTM, orchestrée durant tout le match par Lexi Dannemiller à la passe, avait maintenu l’écart dans un premier temps (15-9) avant de subir le retour provençal amorcé par la Brésilienne Tamara Matos Hoffman et soldé par la Russe Eli Uattara (16-15). C’est la seule fois où Aix/Venelles est venu au contact des Mulhousiennes qui, avec Léa Soldner une fois de plus exceptionnelle en défense et qui fêtait ses 22 ans, et Britt Herbots (19-17, 22-20, 24-21) secondée par Hayley Spelman (25-21) à la conclusion, ont fait la différence.

Le 2e set partait sur les mêmes bases, toujours à l’avantage des Mulhousiennes (4-1, 10-6, 18-12, 20-14). Le contre local manquait d’agressivité, mais la défense débordait d’envie pour faire vivre la balle. Du moins jusqu’à ce qu’Eli Uattara ne s’enflamme à l’attaque (20-17, 21-18, 22-22) pour semer le doute dans les rangs postiers. Ce doute se transformait même en frayeur quand la même Eli Uattara signait son seul block du match (23-23) et que Bojana Markovic trouvait le filet sur son attaque aux trois mètres pour offrir une balle de set à Aix (23-24). Balle qu’Olga Trach sauvait (24-24), avant un « fly » d’Eli Uattara (25-24) et la conclusion de Britt Herbots (26-24).

Des Mulhousiennes fatiguées

« C’est bien, on reste à la bagarre, confiait en fin de match Félix André, le coach provençal. Mais on rate nos entames et nos fins de set. Face à une équipe comme Mulhouse, ça ne pardonne pas ! » Avec un contre enfin efficace (4 blocks au 3e set) et l’entrée de Ciara Michel, l’ASPTTM prenait enfin la mesure de son adversaire dans cette dernière manche (4-0, 6-2). Et Hayley Spelman, avec 7 attaques gagnantes sur 9 tentées au 3e set, emmenait les Mulhousiennes vers une 12e victoire (17-11, 24-15, 25-17).

« C’était un match difficile, pouvait conclure Bojana Markovic. Les cinq sets de la Champion’s League et le voyage retour effectué très tôt ont laissé des traces. Ce qui explique un peu les raisons de nos relâchements qui ont permis à Aix de revenir. Mais le plus important était de gagner en trois sets ! »

 

Article signé Christian Entz

Calendrier

Le calendrier de la ligue n'est pas disponible pour le moment

Classement

PTS MJ G P
Tous les résultats