ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’ALSACE DU 12/11/2017 : Mulhouse percutant à Nantes

Les Mulhousiennes ont su déployer leurs ailes de la plus belle des manières pour décrocher leur premier succès de la saison loin de leurs terres, hier soir contre des Nantaises dont elles se méfiaient pourtant terriblement (0-3).

Le scénario a été presque parfait : une entame disputée, un second set de confirmation, un troisième round sans frissons. Les Mulhousiennes ont confirmé, après leur unique faux pas à Vandoeuvre, que la machine préchauffée avec soin était opérationnelle.
Pour cette cinquième journée de Ligue AF, le VB Nantes avait mis les petits plats dans les grands, délocalisant ce rendez-vous face au champion de France en titre à Mangin Beaulieu. Le VBN espérait profiter de l’événement pour y faire le spectacle et tenter d’offrir à son nombreux public une première victoire à domicile cette saison. Mais malgré toute la combativité caractérisant les joueuses de Sylvain Quinquis, venir à bout des Alsaciennes s’est révélé rapidement être une marche trop haute à gravir.

Britt Herbots en état de grâce

Pourtant, les Nantaises s’offraient un départ canon (1-5), mettant à mal la réception adverse avec beaucoup de rythme, à l’image de leur capitaine, Katie-Lynn Carter. Britt Herbots maintenait le cap et permettait à l’APTTM de recoller (10-9). La très jeune internationale belge confirmait qu’elle serait une pierre angulaire du nouvel édifice haut-rhinois en marquant le véritable démarrage de son équipe dans cette rencontre.
Ne trouvant plus de solutions, précipitant ses choix, le VBN voyait ses adversaires mettre la main sur le jeu (13-18).
Les fortes têtes locales, Marion Gauthier-Rat et Clémentine Druenne, ne s’avouaient pas vaincues dans cette première manche et, malgré quelques cafouillages, s’accrochaient (20-21). Un retour de flamme qui ne perturbait en rien Herbots, soutenue par une Spelman dont le double mètre faisait des ravages au filet pour s’adjuger ce premier round.
Visiblement éprouvées par les efforts consentis et probablement aussi un peu sonnées, les Nantaises passaient complètement à côté de leur entame de deuxième set (1-7). Il faut dire que le tandem irrésistible qui leur avait causé tant de misères quelques minutes auparavant poursuivait sa marche dévastatrice et boostait irrémédiablement le score mulhousien (6-17).
En grand déficit d’efficacité et de lucidité dans tous les secteurs, les Nantaises voyaient l’écart se creuser sans parvenir à enrayer la machine adverse (11-21, 15-21). La rébellion de Mau n’y changeait rien, les consignes de Sylvain Quinquis non plus : Magali Magail pouvait sourire, ses filles respectaient à merveille la feuille de route.
Incisives, percutantes et avec désormais tous les voyants au vert, les Mulhousiennes conservaient le même allant après la pause. Markovic prenait les commandes pour consolider un trident offensif explosif (6-16).
Les Nantaises n’existaient plus, ne pouvant que constater la domination visiteuse. Un succès construit de A à Z qui valide la dynamique mulhousienne et laisse espérer une fin 2017 sur les chapeaux de roue.

 

 

Calendrier

Le calendrier de la ligue n'est pas disponible pour le moment

Classement

PTS MJ G P
Tous les résultats