ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’ALSACE DU 15/01/2018 : Une semaine enfin tranquille

L’ASPTTM a offert une bonne réplique à Béziers dans les 1er et 3e sets (22-25, 21-25) mais a sombré dans la 2e manche (13-25). Un scénario prévisible après l’investissement en Champion’s League. L’ASPTTM a désormais cinq jours avant d’aller à Evreux.

Avec l’implantation du match de Coupe d’Europe au jeudi soir, le staff de l’ASPTT Mulhouse était conscient que son équipe ne se présenterait pas dans les meilleures dispositions à Béziers pour soutenir la comparaison avec le leader. Un leader incontesté depuis que cette même équipe mulhousienne lui a infligé sa seule de défaite en championnat (3-0), le 28 octobre dernier.

Samedi soir, il n’y a pas eu de surprise à Béziers. Les performances offensives de Krystal Rivers (21/28 en attaque et 3 blocks) et Yeisy Soto (11/15) contrastent avec les statistiques mulhousiennes où les titulaires sont à moins de 40 % d’efficacité à l’exception de la centrale Olga Trach (6/14 et sans le moindre déchet).

« L’équipe a combattu dans le dernier set après avoir pris l’eau dans la manche précédente ! »

« Nous avons bien commencé, commente Magali Magail, le coach postier. On tient le secteur service-réception. Nous avons trois points d’avance (à 11-14) et marquons une attaque pleine ligne qui est jugée out. Au lieu d’avoir quatre points d’avance, Béziers revient à deux. À partir de là, on s’agace et on pète un câble… Après, ce que fait Rivers en face (75 % de réussite offensive) c’est juste exceptionnel ! Béziers était plus fort. Mais ce qui est positif pour nous, c’est que l’équipe a combattu dans le dernier set après avoir pris l’eau dans la manche précédente ! » Pour la première fois depuis le début de l’année et pour la seule fois du mois, l’ASPTTM bénéficiera d’une semaine à match unique. Ce qui veut dire que jusqu’à samedi prochain et le déplacement à Évreux, les Mulhousiennes n’auront qu’un objectif en tête. Avec huit points de retard sur le duo de tête (Béziers et Cannes), l’ASPTTM n’a plus d’illusion à se faire. Son objectif en championnat se limite désormais à défendre sa 3e place qui lui accordera un ticket pour la Coupe d’Europe même en cas d’élimination prématurée au 1er tour des play-offs. Autant dire que le jeu en vaut la chandelle et permettrait d’assurer le minimum syndical pour le bilan de la saison. Mais, pour ça, l’ASPTTM n’aura pas le droit de se louper à Evreux!

LES STATS

Béziers  : 46 attaques gagnantes sur 83 (46 %). Rivers (21/28), Soto (11/15), Fidon (6/15), Rolfzen (3/7), Johnson (3/13), Mori (2/5). 7 services gagnants (Strantzali 3, Fidon 2 ; Johnson 1, Rolfzen 1). 9 blocks (Rolfzen 3 ; Rivers 3, Fidon 2, Mori 1). 19 fautes directes dont 12 au service. Six de base : Mori, Johnson, Fidon, Rivers, Rolfzen, Soto ; puis Strantzali. Libéro : Rochelle. Coach : C. Ong.

ASPTTM  : 24 attaques gagnantes sur 86 (2 8%). Herbots (10/26), Trach (6/14), Markovic (3/10), Spelman (2/11), Abrhamova (1/6) Davidovic (2/3), Michel ( /2), Dannemiller (0/1), Divoux (0/2), Rueda Cotito (0/2). 2 services gagnants (Abrhamova 1, Spelman 1). 5 blocks Spelman 3, Dannemiller 1, Trach 1). 11 fautes directes dont 7 au service. Six de bas  : Divoux (puis Dannemiller), Markovic (puis Rueda Cotito), Herbots, Spelman (puis Davidovic), Trach, Michel (puis Abrhamova). Libér  : Soldner. Coac  : M. Magail.

 

Article signé Christian Entz

Calendrier

LE 30/03/2019 20:00 MULHOUSE | LE CANNET
LE 06/04/2019 20:00 NANTES | MULHOUSE
LE 13/04/2019 20:00 MULHOUSE | PARIS ST-CLOUD

Classement

PTS MJ G P
1.Mulhouse 61 21 20 1
2.Cannes 53 21 19 2
3.Le Cannet 49 21 17 4
4.Nantes 44 21 16 5
5.Venelles 36 21 12 9
6.Béziers 34 21 11 10
7.St-Raphaël 32 21 9 12
8.Paris St-Cloud 28 21 9 12
9.Vandoeuvre Nancy 27 21 10 11
10.Marcq en Baroeul 22 21 6 15
11.Mougins 21 21 7 14
12.Chamalières 17 21 6 15
13.Quimper 12 21 4 17
14.France Avenir 2024 2 21 1 20
Tous les résultats