ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’ALSACE DU 15/09/2017 : Deuxième étape pour l’ASPTT Mulhouse

Après le tournoi de Frasnes en Belgique, l’ASPTT Mulhouse participe à l’Open Femina de Vandoeuvre à partir d’aujourd’hui et jusqu’à dimanche.

Outre les Nancéiennes, cette septième édition rassemble les Belges d’Oudegem et les Néerlandaises d’Apeldoorn. Les Haut-Rhinoises sont détentrices de cette épreuve où elles effectueront un match par jour au Parc des sports de Vandoeuvre-lès-Nancy. Toujours privées des deux internationales, la jeune Belge Britt Herbots et l’attaquante-réceptionneuse péruvienne Carla Rueda, Lisa Jeanpierre et Lara Davidovic devraient à nouveau profiter de cette occasion pour démontrer leur potentiel. L’internationale pointue belge sera de retour après les championnats d’Europe qui se terminent le 1er octobre. Quant à la Sud-Américaine, elle est retenue pour les championnats NORCECA (North, Central America and Carribean) pendant encore un peu plus de quatre semaines.

« Gros travail »

Comme Mulhouse, Vandoeuvre-Nancy a connu de nombreux changements à l’inter-saison avec les arrivées de sept joueuses. À l’inverse, la centrale Isaline Sager-Weider et l’attaquante Alexia Djilali croiseront leurs anciennes coéquipières. La première entame sa cinquième saison d’affilée, tandis que la deuxième est en Lorraine depuis 2014. Deux Américaines, sélectionnées dans le groupe élargi de l’équipe nationale cet été seront de chaque côté du filet. Lexi Dannemiller, la passeuse de l’ASPTT Mulhouse et Amanda Benson, la libéro du VNVB. Celle-ci a remporté les jeux Panaméricains fin juillet et son duel à distance face à Léa Soldner s’annonce intéressant. « Toutes les joueuses sont en forme, il n’y a aucun bobo », apprécie Magali Magail, le coach postier. « Nous avons réalisé un gros travail de force durant toute la semaine », poursuit celle-ci. Cependant, elle pointe du doigt l’inconstance dont a fait preuve son équipe à Frasnes lors de certaines séquencess. « Nous avons été parfois trop irrégulières ». Malgré les efforts de la capitaine Bojana Markovic, élue meilleure réceptionneuse-attaquante, l’entraîneur reconnaît que « notre jeu manque parfois de stabilité ». Le staff mulhousien est conscient qu’il reste beaucoup de travail notamment « dans le secteur passe-attaque ». Le changement des deux passeuses qui doivent s’adapter à des profils variés. Hayley Spelman, la grande Américaine (2,02 m), a démontré ses qualités offensives. Plus d’une fois, la gauchère a transpercé le block adverse. L’ancienne de Stanford a pris les choses en main à plusieurs occasions.

Le VC Oudegem est vice-champion et n’a cédé qu’au cinquième match lors de la finale face à Sliedrecht en Belgique. Cette formation présente sept éléments de moins de 23 ans et son effectif a peu changé. L’internationale junior Croate Barbara Dapic (1,92 m, 22 ans) arrive de l’université d’Arkansas. Quant à Apeldoorn, il apparaît comme le Petit Poucet de ce septième Open Femina de Vandoeuvre.

Ce deuxième rendez-vous de la préparation de l’ASPTT Mulhouse devrait apporter de nouveaux enseignements…

Programme : aujourd’hui à 18 h, ASPTTM – VC Oudegem ; demain à 18 h, ASPTTM – Apeldoorn ; dimanche à 14 h : Vandoeuvre – ASPTTM.

 

Article signé Thierry Hufschmitt

Calendrier

Fin de saison

Classement

PTS MJ G P
1.MULHOUSE 60 24 20 4
2.NANTES 59 24 21 3
3.LE CANNET 55 24 19 5
4.BÉZIERS 54 24 18 6
5.CANNES 54 24 18 6
6.VANDOEUVRE 40 24 14 10
7.MARCQ-EN-BAROEUL 38 24 14 10
8.PAYS D'AIX VENELLES 34 24 11 13
9.ST-RAPHAËL 31 24 10 14
10.TERVILLE FLORANGE 24 24 7 17
11.PARIS ST-CLOUD 18 24 7 17
12.CHAMALIÈRES 17 24 5 19
13.MOUGINS 12 24 4 20
14.FRANCE AVENIR 2024 2 24 0 24
Tous les résultats